EL2 - Ferrari se rapproche de Mercedes

partages
commentaires
EL2 - Ferrari se rapproche de Mercedes
Par : Fabien Gaillard
1 sept. 2017 à 13:31

La seconde séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie 2017 de F1 a vu Valtteri Bottas terminer en tête, emmenant un groupe de quatre pilotes Mercedes et Ferrari bien plus serré qu'en EL1.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lance Stroll, Williams FW40, effectue un arrêt au stand
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Stoffel Vandoorne, McLaren
Felipe Massa, Williams FW40, est ramené dans son garage
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Pascal Wehrlein, Sauber C36

Et finalement, le soleil est au rendez-vous au-dessus de Monza pour cette seconde séance d'essais libres, que les Haas sont les premières à fouler en ce vendredi après-midi. Chez McLaren, on travaille toujours sur la voiture d'Alonso, dans laquelle a été monté le moteur de la course de Belgique.

La menace de pluie n'étant pas importante pour l'instant, les écuries de pointe ne se lancent pas immédiatement dans la bataille. En tendres, Bottas, en 1'22"393, devance de peu Räikkönen et Vettel. Hamilton entre en scène au bout d'un quart d'heure, en signant 1'22"103 puis 1'21"956.

Les Mercedes semblent emmener plus d'appui que d'autres monoplaces, et notamment les Red Bull, qui se positionnent provisoirement aux cinquième et sixième rangs, Verstappen devant Ricciardo, l'Australien ayant signé sa meilleure marque en supertendres ; il est le seul pilote du top 10 dans ce cas. Les Force India et les Williams s'entremêlent de la sixième à la dixième position.

Peu avant la fin de la première demi-heure, le calme est revenu en piste, seulement perturbé par la Haas de Grosjean, en supertendres. Avec ces pneus, Verstappen s'offre le troisième temps provisoire, à plus de quatre dixièmes du #44.

Le rapproché de Ferrari

Peu à peu la piste se repeuple, et quarante minutes après le début de la session, Vettel monte les supertendres pour réaliser 1'21"546, que Bottas dépasse rapidement en 1'21"406. Entre temps, Stroll se fait une frayeur avec un tête-à-queue à l'entrée d'Ascari. Par chance, il termine en plein milieu de la piste, ne touche rien et peut repartir. Hamilton prend la deuxième place, à 56 millièmes de son équipier. Räikkönen est quatrième, relégué à quatre dixièmes de son compatriote. Les autres monoplaces sont toutes à plus d'une seconde.

Alonso de retour en piste, Vandoorne et lui s'entraînent à se donner de l'aspiration, puisqu'il s'agira du rôle de l'Espagnol, pénalisé sur la grille pour changement de pièces moteur, lors des qualifications pour aider le Belge. Peu après l'heure de roulage, la Toro Rosso de Sainz se met à fumer du pot d'échappement. L'Espagnol s'immobilise en piste après la seconde chicane et s'offre un petit bain de foule avec des tifosi.

Les longs relais règnent désormais en maîtres. Comment souvent depuis plusieurs courses, du blistering est observé sur les gommes avant, sur les pneus les plus tendres du week-end. Magnussen connaît une défaillance avec une rupture d'un élément de suspension à l'arrière en passant sur le vibreur à la sortie du second Lesmo. Il s'immobilise à l'extérieur dans Ascari, déclenche un drapeau jaune puis une Virtual Safety Car, avant que sa Haas ne soit dégagée par une grue.

Huit minutes avant le drapeau à damier, Hamilton met fin à sa journée, visiblement satisfait des données récoltées. Kvyat est quant à lui rappelé à son stand en raison d'un problème détecté sur sa STR12. Aucune amélioration significative n'est à signaler dans les derniers instants.

 Grand Prix d'Italie - Essais Libres 2

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 finland Valtteri Bottas  Mercedes 25 1'21.406  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 24 1'21.462 0.056
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 33 1'21.546 0.140
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 34 1'21.804 0.398
5 netherlands Max Verstappen  Red Bull 34 1'22.409 1.003
6 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 22 1'22.752 1.346
7 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 31 1'22.947 1.541
8 spain Fernando Alonso  McLaren 31 1'22.968 1.562
9 france Esteban Ocon  Force India 43 1'22.977 1.571
10 brazil Felipe Massa  Williams 42 1'22.985 1.579
11 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 21 1'23.150 1.744
12 germany Nico Hülkenberg  Renault 14 1'23.272 1.866
13 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 34 1'23.317 1.911
14 mexico Sergio Pérez  Force India 43 1'23.352 1.946
15 canada Lance Stroll  Williams 36 1'23.403 1.997
16 france Romain Grosjean  Haas 31 1'23.567 2.161
17 denmark Kevin Magnussen  Haas 20 1'23.650 2.244
18 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 28 1'24.253 2.847
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 39 1'24.894 3.488
20 germany Pascal Wehrlein  Sauber 25 1'25.295 3.889
Article suivant
Red Bull : un nouveau carburant en renfort à Singapour ?

Article précédent

Red Bull : un nouveau carburant en renfort à Singapour ?

Article suivant

Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"

Vettel : "Pas là où nous pensons pouvoir être"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Fabien Gaillard