EL2 - Meilleur temps de Sainz, quatre équipes dans le top 4

Carlos Sainz a pris le meilleur temps des Essais Libres 2 du Grand Prix de Grande-Bretagne. Le pilote Ferrari a devancé la Mercedes de Lewis Hamilton, la McLaren de Lando Norris et la Red Bull de Max Verstappen.

EL2 - Meilleur temps de Sainz, quatre équipes dans le top 4
Charger le lecteur audio

Détrempé en EL1, le circuit de Silverstone a eu le temps de sécher avant le début de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne. Les équipes ont néanmoins dû compresser deux heures de travail en une heure de roulage, c'est pourquoi le trafic était très dense dès le coup d'envoi des EL2.

Lire aussi :

Le meilleur temps de Valtteri Bottas en EL1, un 1'42"249 bouclé avec les pneus intermédiaires, a été facilement battu grâce aux gommes slicks. Les premiers tours ont vu les pilotes Ferrari, en pneus mediums, s'échanger le meilleur temps : Charles Leclerc a frappé le premier en 1'30"786, Carlos Sainz a répondu en 1'29"962, mais c'est le Monégasque qui a porté l'estocade (1"29"462).

Pendant cette chamaillerie, Max Verstappen était rappelé au garage après avoir endommagé une partie de son plancher. Le Néerlandais, troisième à quatre dixièmes, s'était notamment plaint du comportement de sa RB18. Lewis Hamilton n'était pas en reste, les mécaniciens Mercedes se sont longtemps penchés sur le moteur du septuple Champion du monde. Les deux ont perdu beaucoup de temps au stand.

Chez les pilotes en pneus tendres, Fernando Alonso (sixième en 1'30"798) menait la danse à plus d'une seconde de Leclerc. Lui aussi chaussé des pneus rouges, Alexander Albon impressionnait avec sa Williams évoluée en s'insérant dans le top 10. Lando Norris (neuvième en 1'31"325) était quant à lui le pilote le plus rapide avec les pneus durs.

Vers la mi-séance, des simulations de relais de qualifications ont été réalisées. Norris a surpris en s'emparant provisoirement du meilleur temps (1'29"118) avant d'être battu par Sainz (1'29"014 puis 1'28"942) et Hamilton, à un dixième de l'Espagnol. Étonnamment, ni Leclerc ni Verstappen ne sont parvenus à se hisser devant Norris.

Les dernières minutes ont été consacrées aux simulations de relais de course, certains revenant aux gommes mediums et dures, d'autres restant sur des pneus tendres usés. En conséquence, le classement s'est figé. Il est intéressant de noter que quatre pilotes roulant pour quatre équipes différentes occupaient les quatre premières places : Sainz (Ferrari), Hamilton (Mercedes), Norris (McLaren) et Verstappen (Red Bull). Et ce top 4 se tenait en deux dixièmes seulement !

Derrière eux, on trouvait Leclerc, Alonso, Pérez, un Russell en proie à des problèmes de grip, Ricciardo et Stroll. Bottas, leader en EL1, a quant à lui échoué à entrer dans le top 10.

United Kingdom Grand Prix de Grande-Bretagne - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 28 1'28.942  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 21 1'29.105 0.163
3 United Kingdom Lando Norris McLaren 29 1'29.118 0.176
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 18 1'29.149 0.207
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 25 1'29.404 0.462
6 Spain Fernando Alonso Alpine 19 1'29.695 0.753
7 Mexico Sergio Pérez Red Bull 17 1'29.753 0.811
8 United Kingdom George Russell Mercedes 29 1'29.799 0.857
9 Australia Daniel Ricciardo McLaren 26 1'29.902 0.960
10 Canada Lance Stroll Aston Martin 17 1'29.942 1.000
11 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 29 1'30.000 1.058
12 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 20 1'30.057 1.115
13 France Esteban Ocon Alpine 12 1'30.238 1.296
14 Thailand Alexander Albon Williams 14 1'30.263 1.321
15 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 27 1'30.271 1.329
16 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 29 1'30.338 1.396
17 Denmark Kevin Magnussen Haas 27 1'30.480 1.538
18 France Pierre Gasly AlphaTauri 28 1'30.510 1.568
19 Germany Mick Schumacher Haas 29 1'30.609 1.667
20 Canada Nicholas Latifi Williams 27 1'31.326 2.384

partages
commentaires
Sainz : Le nouvel aileron, une "petite aide" face à Red Bull
Article précédent

Sainz : Le nouvel aileron, une "petite aide" face à Red Bull

Article suivant

Pérez s'inquiète des problèmes aéro de Red Bull à Silverstone

Pérez s'inquiète des problèmes aéro de Red Bull à Silverstone