EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic

Sergio Pérez boucle la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis avec le meilleur temps. Le pilote Red Bull devance Lando Norris et les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

EL2 - Pérez en tête, Verstappen victime du trafic

Les températures ont augmenté à Austin entre les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix des États-Unis. On relève 29°C dans l'air et 37°C sur la piste lorsque le feu au bout de la voie des stands passe au vert, donnant le départ des EL2. Valtteri Bottas, qui a signé le meilleur temps en EL1, reculera de cinq places sur la grille de départ dimanche. Le Finlandais n'a pas été le seul à être sanctionné puisque Sebastian Vettel et George Russell ont changé leur unité de puissance.

Lire aussi :

Les gommes tendres étaient les plus populaires en EL1 mais pour la séance de l'après-midi, ce sont les pneus mediums et durs qui sont privilégiés par les pilotes, testant leur longévité lors de simulations de relais de course. Sergio Pérez se charge de prendre le meilleur temps provisoire avec un 1'35"883, ce qui est près de deux secondes plus lent que la meilleure marque de Bottas établie en EL1. Celui-ci vire ensuite en tête mais le Mexicain ne dit pas son dernier mot en signant un 1'35"716 en mediums. 

Alors que Pérez et Bottas se disputent le meilleur temps, Max Verstappen et Lewis Hamilton se disputent la position en piste. Les deux hommes franchissent la ligne de départ/arrivée côte à côte, ni l'un ni l'autre ne souhaitant céder sur la route vers le premier virage. À l'extérieur, le Néerlandais est donc contraint de lever le pied, ce qui le frustre. Le leader du championnat le fait savoir en tendant son majeur et en traitant son rival de "stupide idiot"...

En retrait en EL1, les McLaren finissent par accélérer. En début de séance, Lando Norris occupe la place de "meilleur des autres", avec quelques millièmes d'avance sur son ancien coéquipier Carlos Sainz. Peu avant la mi-séance, les mediums sont délaissés au profit des tendres. Étonnamment, Lance Stroll vire en tête (1'35"561). Le Canadien est bien vite battu par Bottas, 1'35"360 en gommes rouges également. Hamilton est le premier à s'aventurer dans le terrain des 94 secondes au tour mais son temps est annulé par la direction de course en raison du non-respect des limites de la piste au virage 19.

Pérez récupère ensuite la première place avec un 1'34"946 devant Norris et Hamilton. Dans le trafic, Verstappen perd patience et décide de rentrer au garage plutôt que de signer un tour chronométré en pneus tendres ! Nikita Mazepin est lui aussi victime des monoplaces au ralenti, le Russe manquant de s'accrocher avec une Aston Martin au premier virage.

Pour les dernières minutes, les pneus mediums font leur retour, néanmoins la chasse au meilleur temps est déjà terminée. Pérez signe donc le meilleur temps devant Norris et Hamilton. Bottas, le plus rapide en EL1, est éjecté du top 3 mais reste dans le top 5, accompagné par Ricciardo. Stroll, Leclerc, Verstappen, Sainz et Giovinazzi complètent le top 10, Verstappen étant le seul parmi eux à avoir signé son meilleur temps personnel avec les pneus mediums. À noter que Fernando Alonso a effleuré les barrières à la suite d'un tête-à-queue au virage 19.

United States Grand Prix des États-Unis - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Mexico Sergio Pérez Red Bull 24 1'34.946  
2 United Kingdom Lando Norris McLaren 20 1'35.203 0.257
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 22 1'35.310 0.364
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 24 1'35.360 0.414
5 Australia Daniel Ricciardo McLaren 21 1'35.457 0.511
6 Canada Lance Stroll Aston Martin 25 1'35.561 0.615
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 23 1'35.572 0.626
8 Netherlands Max Verstappen Red Bull 23 1'35.824 0.878
9 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 24 1'35.919 0.973
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 26 1'36.138 1.192
11 France Esteban Ocon Alpine 23 1'36.158 1.212
12 France Pierre Gasly AlphaTauri 25 1'36.242 1.296
13 Spain Fernando Alonso Alpine 18 1'36.376 1.430
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 25 1'36.558 1.612
15 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 30 1'36.718 1.772
16 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 24 1'36.983 2.037
17 Germany Mick Schumacher Haas 24 1'37.041 2.095
18 Canada Nicholas Latifi Williams 26 1'37.254 2.308
19 United Kingdom George Russell Williams 21 1'37.490 2.544
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 23 1'38.026 3.080

partages
commentaires
Mercedes balaie la rumeur d'un "dispositif de ligne droite"
Article précédent

Mercedes balaie la rumeur d'un "dispositif de ligne droite"

Article suivant

Verstappen revient sur l'épisode du doigt d'honneur à Hamilton

Verstappen revient sur l'épisode du doigt d'honneur à Hamilton
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021