Le concept des F1 2026 officiellement révélé

La FIA a dévoilé ce jeudi le Règlement Technique 2026 et les premières images de ce à quoi devraient ressembler les F1 de la nouvelle génération, alors que la réglementation doit être ratifiée plus tard ce mois-ci.

Concept F1 2026 de la FIA
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
F1 2026 FIA voitures rendues
11

À la veille du Grand Prix du Canada 2024 de F1, la FIA a dévoilé les premières images de ce à quoi ressembleront les monoplaces qui courront dans le Championnat du monde à compter de 2026, ainsi qu'une première version du Règlement Technique qui devra être ratifié par le Conseil Mondial du Sport Automobile fin juin. 

La campagne 2026 va voir un remaniement important de l'aspect technique des Formule 1. Côté moteur, les grandes lignes de la réglementation ont déjà été présentées il y a près de deux ans, avec comme principales nouveautés la disparition du MGU-H, l'utilisation de carburants 100% renouvelables et une puissance issue à part égale du moteur et de sa partie électrique. Restait à savoir ce que réserverait exactement les règles côtés châssis, en discussion depuis de longs mois.

La F1 et la FIA ont donc levé le voile sur le concept 2026 ce jeudi. Ces voitures seront, dans des proportions relativement modestes, plus légères et plus petites que leurs devancières de la génération actuelle. Dotées d'une aérodynamique active (aileron avant et arrière) qui sonnera le glas du DRS, elles verront toutefois leur niveau d'appui global réduit de 30% et leur traînée aéro diminuée de 55%, à la fois pour mieux correspondre aux besoins de la réglementation moteur mais également pour que les monoplaces se suivent encore mieux que sous l'empire des règles actuelles.

Lire aussi :

Afin de limiter la résistance à l'air, outre les ailerons amovibles, les éléments clés de ces monoplaces seront conçus pour minimiser le phénomène d'air sale qui crée tant de problèmes pour les voitures suiveuses. Cela comprend notamment un aileron avant plus étroit, la disparition des arches au-dessus des roues avant et des éléments qui contrôleront le sillage des pneus devant les pontons.

À l'arrière de la voiture, l'aileron sera composé de trois éléments, avec des plaques d'extrémité simplifiées, et le beam wing disparaitra. Même si cela n'est pas perceptible sur les images proposées par la FIA, le plancher des F1 sera en partie plat et le diffuseur sera plus réduit afin de diminuer la puissance de l'effet de sol et de ne pas contraindre les écuries à mettre en piste des voitures très rigides et réglées au plus près du sol.

Côté sécurité, l'on note la mise en place d'une structure d'impact à deux niveaux et d'une protection latérale anti-intrusion renforcée au niveau du cockpit. L'arceau de sécurité devra désormais résister à des impacts d'une force de 20 g (contre 16 actuellement). Enfin, les lumières sur l'arrière des plaques d'extrémité de l'aileron arrière seront rendues plus visibles.

Principales caractéristiques des F1 2026 côté châssis : 

  • Poids minimum : 768 kg (contre 798 kg aujourd'hui), sans essence (722 kg pour la voiture et le pilote + 46 kg pour les roues).  L'allègement global devrait représenter une réduction d'une cinquantaine de kilos au départ d'une course, c'est-à-dire avec le plein à bord.
  • Voitures plus courtes  : l'empattement maximum sera de 3,4 mètres (contre 3,6 aujourd'hui).
  • Voitures plus étroites : la largeur maximum sera de 1,9 mètre (contre 2 aujourd'hui).
  • Aérodynamique active avec ajustement simultané de l'aileron avant et de l'aileron arrière selon deux modes : un mode à fort appui ("mode Z") et un mode à faible traînée ("mode X").
  • Disparition du DRS.
  • Aileron avant plus étroit de 100 mm, avec deux éléments actifs.
  • Disparition des arches au-dessus des roues avant.
  • Apparition de panneaux de contrôle du sillage des pneus avant devant les pontons.
  • Plancher plus étroit de 150 mm et partiellement plat.
  • Diffuseur réduit et moins puissant.
  • Aileron arrière à trois éléments avec plaques d'extrémité simplifiées.
  • Disparition du beam wing.
  • Maintien des jantes 18 pouces.
  • Réduction de la taille des pneus : 280 mm de large à l'avant (contre 305 aujourd'hui) avec une réduction de diamètre extérieur de 15 mm / 375 mm de large à l'arrière (contre 405 aujourd'hui) avec le même diamètre.
  • Sécurité renforcée : structure d'impact avant à deux niveaux, amélioration de la protection contre les intrusions latérales et renforcement de la résistance de l'arceau de sécurité.
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Renault persiste et signe : Alpine F1 n'est pas à vendre
Article suivant Comment fonctionnera le "mode X" de l'aéro active des F1 2026 ?

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France