Gasly : "Il n'y a que des bonnes nouvelles !"

En apparence, Red Bull Racing n'était pas performant lors de cette première semaine d'essais à Barcelone. Dans les faits, le meilleur reste à venir, annonce un Pierre Gasly enchanté par ces premiers tours de roue.

Gasly : "Il n'y a que des bonnes nouvelles !"

Parmi les top teams, Red Bull est celui qui est resté le plus discret lors de ces quatre premières journées d'essais hivernaux. En effet, Pierre Gasly et Max Verstappen ont toujours réalisé leur meilleur temps du jour avec les pneumatiques C3 – sans chercher la performance avec les composés C4 et C5, qui sont les plus tendres de la gamme Pirelli pour ces tests.

Lire aussi :

Par conséquent, la Red Bull RB15 est la huitième monoplace dans la hiérarchie de cette semaine en performance pure, ne devançant que la Force India et la Williams. C'est toutefois loin d'inquiéter Gasly, qui préfère saluer les 475 tours (soit 2211 kilomètres) parcourus par son bolide cette semaine. Oublié, le tête-à-queue qui a mis un terme à sa journée de mardi.

"La journée a été très productive", se félicite le Français, qui a signé le 11e chrono en 1'18"780 ce jeudi. "Nous avons parcouru 146 tours, soit beaucoup de longs relais. Le sentiment général avec la voiture est très bon, même si nous ne l'avons pas montré au niveau du chrono. Nous testons et nous savons ce que nous faisons. Je suis très content."

"Actuellement, nous ne cherchons pas vraiment la performance, nous essayons juste de comprendre le package que nous avons. Nous avons fait beaucoup plus de tests pour les ingénieurs que pour la performance. Nous avons maintenant beaucoup de choses à passer en revue, mais c'est positif."

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, fait des étincelles
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Gasly se délecte par ailleurs des essais productifs connus par la Scuderia Toro Rosso, son ancienne écurie, qui utilise également les unités de puissance Honda. Red Bull Racing vient justement d'adopter ces dernières.

"Jusqu'à présent, c'est vraiment bien", poursuit-il. "Nous n'avons pas attaqué à fond mais on sent déjà que la performance a augmenté. C'est le principal. Et niveau fiabilité, nous n'avons eu aucun problème. De plus, quand on regarde Toro Rosso, c'est vraiment prometteur. Je pense qu'il n'y a que des bonnes nouvelles de ces quatre jours. Les autres sont vraiment rapides, mais actuellement, nous testons beaucoup de choses sur notre voiture. Maintenant, il faut comprendre ce qui fonctionne le mieux."

Lire aussi :

Seule ombre au tableau : un petit problème lié au baquet du Normand. "Je vais peut-être en faire un autre", confie-t-il. "Je bouge pas mal, donc je pense que nous allons l'améliorer pour la semaine prochaine. Mais c'est le seul problème que nous avons eu. Dans l'ensemble, c'est vraiment positif. Pas de problème majeur avec la voiture ni avec le moteur. Quatre premières journées vraiment bonnes."

Quant à la concurrence, Gasly tire la même conclusion que la plupart des observateurs dans le paddock : le Cheval Cabré a impressionné. "C'est bien trop tôt pour comprendre les niveaux de carburant et combien de performance moteur il reste. La Ferrari a clairement l'air rapide à chaque fois qu'elle est en piste. Mais Mercedes le sera aussi. On verra en qualifications à Melbourne", conclut le pilote Red Bull.

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

partages
commentaires
Russell : "Aucune idée du niveau de performance"

Article précédent

Russell : "Aucune idée du niveau de performance"

Article suivant

Williams en piste ce vendredi à Barcelone

Williams en piste ce vendredi à Barcelone
Charger les commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021