Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
41 jours

Deux semaines "déterminantes" pour l'avenir de Grosjean en F1

partages
commentaires
Deux semaines "déterminantes" pour l'avenir de Grosjean en F1
Par :
30 août 2019 à 08:44

En balance avec Nico Hülkenberg chez Haas F1 pour 2020, Romain Grosjean demeure confiant pour son avenir dans la discipline, tout en admettant qu'il existe des options dans d'autres championnats.

Romain Grosjean le sait, sa place chez Haas F1 Team est clairement menacée en vue de la saison prochaine. Dans le paddock de Spa-Francorchamps, Günther Steiner a confirmé que les options étaient à l'étude, citant trois noms pour le baquet à attribuer aux côtés de Kevin Magnussen en 2020. Esteban Ocon officiellement recruté par Renault, c'est désormais un duel avec Nico Hülkenberg qui se profile pour le Français, avec un délai relativement serré puisque la décision devrait se faire en septembre. 

Lire aussi :

"J'imagine que les deux prochaines semaines seront déterminantes pour l'avenir", admet Grosjean. "Nous nous sommes quittés en bons termes [avant la trêve estivale] et retrouvés en bons termes. Tout le monde attendait de voir ce que Mercedes allait faire, ça s'est confirmé, ainsi que pour Esteban. Il n'y a que quelques équipes qui ont des baquets disponibles désormais. Il y en a un ici. Nous allons entendre toutes les rumeurs, peut-être même Jacques Villeneuve à un moment donné !"

Toujours sous pression, avec ou sans contrat

Romain Grosjean, Haas VF-19

Le contrat de Grosjean arrive à son terme en fin d'année, mais l'intéressé ne vit pas plus mal cette situation que s'il disposait d'un engagement formel, rappelant que la pression est omniprésente en F1. "Même lorsque l'on a un contrat, c'est très facile d'être mis de côté", souligne-t-il. "Nous avons à nouveau eu un bon exemple cet été avec Pierre [Gasly]. Il n'avait pas vu venir le moindre signal et il a été viré, pas de la F1 mais d'une équipe à l'autre. En F1, il y a de la pression, il faut être le plus performant possible, le plus souvent possible. Le fait d'avoir ou non un contrat ne change pas vraiment les choses."

Malgré la piste Hülkenberg qui revient avec insistance, Grosjean demeure confiant et rappelle que Haas n'a pas encore pris sa décision pour son futur line-up. "Pour le moment, je veux rester en F1 et c'est la priorité", répète-t-il. "Bien sûr, il y a d'autres choses attrayantes pour l'avenir. Pour le moment, je suis heureux en F1. [...] Comme je l'ai dit, je suis confiant pour être sur la grille l'année prochaine."

"Il y a des options en F1, et il y a aussi des options dans d'autres catégories. Le Mans en est une, il y a d'autres disciplines pour lesquelles je suis intéressé. La Formule E pourrait en être une, c'est un chouette championnat et, bien sûr, c'est très différent de la F1, mais plutôt compétitif et avec de bons constructeurs qui arrivent, donc c'est toujours passionnant. Et peut-être une ou deux autres [disciplines]. Pas l'IndyCar, j'ai trop peur des ovales !"

Article suivant
Renault introduit son évolution moteur, pénalités à la clé

Article précédent

Renault introduit son évolution moteur, pénalités à la clé

Article suivant

Technique - Les écuries retirent de l’appui à Spa-Francorchamps

Technique - Les écuries retirent de l’appui à Spa-Francorchamps
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine