Hamilton : Mercedes ne doit pas "aller trop loin" face à Ferrari

partages
commentaires
Hamilton : Mercedes ne doit pas
Par :
7 mars 2019 à 10:49

Lewis Hamilton a averti Mercedes qu'il ne fallait pas aller "trop loin" en réponse à l'avantage théorique dont disposerait Ferrari après les essais hivernaux 2019 de F1.

Les essais hivernaux 2019 ont globalement laissé penser à la plupart des observateurs que Ferrari disposait, avec la SF90, de la monoplace la plus rapide du plateau en attendant le premier Grand Prix de la saison à Melbourne. Lewis Hamilton lui-même a déclaré que l'écurie italienne avait un avantage pouvant aller jusqu'à une demi-seconde sur Mercedes. Ces propos n'ont bien sûr pas été confirmés par Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia, qui a préféré faire preuve de prudence.

Lire aussi :

En tout cas, pour le quintuple Champion du monde, même s'il faut travailler d'arrache-pied, Mercedes ne doit pas aller trop loin et se mettre trop de pression, pour éviter de commettre des erreurs coûteuses. "Ça rend les choses difficiles, assurément", a déclare le Britannique sur la forme de la Scuderia. "Je pense que l'année dernière, déjà, nous étions derrière en termes de performance donc nous avons dû nous surpasser au niveau des résultats, et maintenant nous devons aller encore plus loin, ce qui veut dire qu'il faut extraire encore plus de performance."

"Mais il faut aussi que nous soyons prudents dans ce scénario parce que ça peut également vous pousser trop loin et vous pouvez faire des fautes. Nous avons la meilleure équipe autour de nous. Nous avons de l'expérience, ce n'est pas une coïncidence si nous sommes Champions du monde donc nous devons être appliqués et rester équilibrés. Mais, en tant que pilote, je dois bien sûr trouver comment faire mieux, ce pour quoi je n'ai pas de réponse actuellement."

Ferrari a "fait encore mieux cette année"

Hamilton pense que Ferrari pourrait récolter les fruits d'une attention plus rapidement tournée vers la monoplace 2019 l'an passé. "Évidemment, pendant l'année, vous avez un groupe immense de personnes qui travaille pour remporter le Championnat du monde et si vous ne semblez pas pouvoir l'emporter, vous pouvez libérer une partie de l'équipe plus tôt. Donc, assez probablement, ils ont peut-être commencé à développer cette voiture au moins un mois avant nous, alors que nous étions en train de redoubler d'efforts pour remporter le titre mondial, ce que nous avons fait."

"C'est généralement comme ça, vous avez une certaine quantité de ressources que vous pouvez utiliser, et vous voulez vous assurer que vous remportez le Championnat du monde en cours ou alors vous réduisez la voilure et vous vous assurez que l'année suivante est bonne. Mais vous ne savez pas si l'année suivante le sera parce que les règles changent, donc il faut trouver un équilibre."

Lire aussi :

"Je ne serais pas surpris que Ferrari ait plus de monde, parce qu'en Italie il n'est pas facile de licencier du personnel, et c'est différent d'être à la chasse ou d'être en défense, mais l'an passé ils sont arrivés ici avec une voiture qui fonctionnait bien. Ils ont fait encore mieux cette année."

Hamilton a malgré tout confiance en Mercedes et dans sa capacité à relever le défi : "Le challenge ne nous fait pas peur. Nous nous battrons. Ça veut juste dire qu'on doit travailler plus dur. Mais je suis vraiment très fier de ce que notre équipe a fait pour nous amener jusqu'ici aujourd'hui.

"Ce n'est pas que je sois inquiet ou déçu. Nous sommes incroyablement encouragés et enthousiasmés par le fait que nous travaillons aussi dur que nous le faisons, nous avons une colline à gravir, mais nous savons comment le faire."

Article suivant
Racing Point devient "une équipe normale"

Article précédent

Racing Point devient "une équipe normale"

Article suivant

Pirelli a choisi les pneus pour l'Espagne et le Canada

Pirelli a choisi les pneus pour l'Espagne et le Canada
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu