Stats Barcelone - Le bilan détaillé des essais hivernaux 2019

Après les huit journées d'essais hivernaux F1 2019 de Barcelone, retrouvez les statistiques et les chiffres indispensables à retenir avant le premier Grand Prix de la saison, en Australie.

Stats Barcelone - Le bilan détaillé des essais hivernaux 2019

Motorsport.com vous propose un bilan global des essais hivernaux de Barcelone, en mettant en avant les meilleurs temps au tour des pilotes, ainsi que le kilométrage de chaque équipe et de chaque motoriste.

Pour rappel, ces essais étant privés, les équipes définissent leur programme librement et beaucoup de paramètres sont et resteront des inconnues dont une partie seulement sera levée à Melbourne puis durant le reste de la saison. Les conditions climatiques seront aussi très différentes. L'image donnée par ces chiffres se veut objective et ne reflète en rien une hiérarchie qui, même si elle s'avérait proche de la réalité, peut encore évoluer de façon notable d'ici le premier Grand Prix de la saison à venir.

Lire aussi :

Estimations Pirelli des différences entre pneus

Pirelli avait donné son estimation lors de la quatrième journée des essais. Et celle-ci n'a, selon le manufacturier italien, pas évolué depuis.

Pour rappel : cinq types de pneus slicks étaient disponibles pour ces tests, classés du plus dur (C1) au plus tendre (C5). Lors de chaque week-end de course, Pirelli apportera des pneus nommés tendres (jaunes), mediums (blancs) et durs (rouges) dont les composés varieront d'un circuit à l'autre.

Après ces essais hivernaux 2019, 
Pirelli estime que sur un tour du circuit de Barcelone...
Le  est 0"8/1"0 plus rapide que le 
Le  est 0"7 plus rapide que le 
Le  est 0"6 plus rapide que le 

Le  est 0"6 plus rapide que le 

Pirelli a également expliqué qu'un écart moyen de 0"9 était attendu entre chaque gomme sur des circuits plus longs avec des températures plus élevées.

Meilleurs temps par jour et par pilote en détail

Le tableau pour la première semaine est disponible ici. Le meilleur temps absolu de chaque pilote apparaît dans le tableau ci-dessous en gras et souligné.

Pilote Écurie   J5 J6 J7 J8
Vettel  Ferrari

1:17.925

1:18.195

 

1:16.221

Hamilton  Mercedes

1:20.332

1:18.943

1:18.097

1:16.224

Leclerc  Ferrari

1:18.651

-

1:16.231

 
Bottas  Mercedes

1:20.167

1:18.941

1:18.862

1:16.561

Hülkenberg  Renault

1:20.348

1:19.056

1:17.496

1:16.843

Albon  Toro Rosso

1:18.649

 

1:16.882

 
Kvyat  Toro Rosso  

1:18.682

 

1:16.898

Sainz  McLaren  

1:17.144

 

1:16.913

Grosjean  Haas  

1:18.330

1:17.854

1:17.076

Norris  McLaren

1:17.709

 

1:17.084

 
Gasly  Red Bull

1:17.715

 

1:17.091

 
Ricciardo  Renault

1:20.107

1:22.597

1:17.204

1:17.114

Räikkönen  Alfa Romeo  

1:18.209

 

1:17.239

Stroll  Racing Point

1:17.824

 

1:17.556

 
Magnussen  Haas

1:18.769

 

1:18.199

1:17.565

Giovinazzi  Alfa Romeo

1:18.589

 

1:17.639

 
Verstappen  Red Bull  

1:18.395

 

1:17.709

Pérez  Racing Point  

1:17.842

 

1:17.791

Russell  Williams

1:19.662

 

1:18.130

 
Kubica  Williams  

1:19.367

 

1:18.993

Ces temps sont les meilleurs signés par chaque pilote pour chaque jour donné. En l'absence de données officielles plus précises de la part de Pirelli, il est très compliqué dans l'immensité des tours effectués de pointer du doigt les meilleurs temps par composé pour chaque pilote.

Toutefois, il nous semble nécessaire, à la vue des questionnements sur la lutte aux avant-postes entre Ferrari et Mercedes, de mettre en exergue trois chronos qui en disent sans doute un peu plus que ceux présents dans ce tableau. Pour une simple raison : le manufacturier pneumatique a lui-même reconnu que la gomme C5 n'était sans doute pas adaptée au tracé de Barcelone.

Lire aussi :

Ainsi, lors des deux derniers jours d'essais, a priori les plus représentatifs du rythme, Leclerc a signé un temps de 1'17"253 en gommes C2, Vettel un temps de 1'16"720 en C3 et Hamilton un temps de 1'16"628 en C4. Il s'agit a priori des meilleurs chronos signés avec ces composés respectifs lors des huit journées d'essais.

Kilométrage par équipe

Nombre de tours par équipe en détail

Équipe Jours
1 à 4
Jour 5 Jour 6 Jour 7 Jour 8 Total tours

Total

KM

Équivalence
en nb de GP

(1 GP = 307 km)

 Mercedes 610 90 176 181 132 1189 5535 18,02
 Ferrari 598 110 41 138 110 997 4641 15,11
 Renault 433 157 130 138 103 961 4473 14,56
 Toro Rosso 482 103 101 118 131 935 4352 14,17
 Alfa Romeo 507 99 113 71 132 922 4292 13,97
 McLaren 445 80 130 84 134 873 4064 13,23
 Haas 384 131 120 69 167 871 4055 13,20
 Red Bull 475 136 128 65 29 833 3878 12,62
 Racing Point 248 82 88 103 104 625 2909 9,47
 Williams 88 119 130 140 90 567 2639 8,59


Kilométrage par motoriste

Nombre de tours par unité de puissance en détail

Moteur Jours
1 à 4
Jour 5 Jour 6 Jour 7 Jour 8 Total tours

Total

KM

Équivalence
en nb de GP

(1 GP = 307 km)

 Ferrari
(Ferrari/Haas/Alfa Romeo)
1489 340 274 278 409 2790 12'987 42,27
 Mercedes
(Mercedes/Racing Point/
Williams)
878 291 394 424 339 2394 11'144 36,27
 Renault
(Renault/McLaren)
946 237 260 222 237 1834 8537 27,79

 Honda
(Red Bull/Toro Rosso)

957 239 229 183 160 1768 8230 26,79

partages
commentaires
Red Bull a payé le prix des accidents de Gasly

Article précédent

Red Bull a payé le prix des accidents de Gasly

Article suivant

Hamilton a apprécié la Mercedes avec peu d'essence

Hamilton a apprécié la Mercedes avec peu d'essence
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021