Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Hamilton : Ferrari a "potentiellement une demi-seconde d'avance"

partages
commentaires
Hamilton : Ferrari a "potentiellement une demi-seconde d'avance"
Par :
1 mars 2019 à 13:57

Alors que les essais hivernaux s'achèvent ce vendredi, Lewis Hamilton estime que Ferrari pourrait compter une demi-seconde d'avance voire plus sur Mercedes à l'heure actuelle.

La tendance chronométrique se confirme à Barcelone, où Sebastian Vettel a enfoncé le clou vendredi matin avec un temps trois dixièmes de seconde plus rapide que celui réalisé par Valtteri Bottas, les deux hommes ayant chaussé les pneus les plus tendres de la gamme (C5).

Admettant être incertain sur l'écart réel entre les deux écuries, Lewis Hamilton est toutefois convaincu que Ferrari a bel et bien l'avantage. "Je pense que c'est potentiellement une demi-seconde, quelque chose comme ça", estime le quintuple Champion du monde. "Nous analyserons beaucoup de choses de ces essais, et nous essaierons d'implémenter des solutions."

"Il n'y a pas beaucoup de temps, j'espère que nous gagnerons un dixième ne serait-ce que par la compréhension de la voiture", ajoute-t-il. "La monoplace est vieille désormais, il y a de l'usure, donc nous aurons de nouvelles pièces. Tout ça arrivera en même temps. C'est intéressant."

Lire aussi :

Différences de programme, de charge de carburant, de moment auxquels sont signés les chronos, voici autant de facteurs qui peuvent altérer la lecture des performances dans un sens ou dans un autre, et aucune véritable comparaison directe n'est possible entre deux équipes. Hamilton ne se montre pas particulièrement inquiet et rappelle qu'il n'y a aucun intérêt à aller chercher à tout prix les temps de Ferrari, car "il n'y a aucune récompense quand on est rapide durant les essais".

La vérité de Barcelone... et celle de Melbourne

Pour la deuxième semaine d'essais, Mercedes a mis en piste un nouveau package aérodynamique, fortement évolué par rapport au précédent, et qui d'après Valtteri Bottas apporte satisfaction pour corriger l'équilibre général de la W10. Un sentiment partagé par Lewis Hamilton, qui ne sait toutefois pas comment évoluera le prétendu écart avec Ferrari d'ici Melbourne.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W10

"Lors des essais, il faut prendre les choses avec des pincettes", insiste le Britannique. "Ça pourrait être plus lorsque nous serons là-bas, et ça pourrait être moins. On pourrait se retrouver à égalité là-bas. Je n'en ai vraiment aucune idée. Quand on regarde les données GPS, il n'y a aucun moyen de savoir ce qu'ils ont comme carburant, ou quel mode moteur ils utilisent."

"Ils sont plus rapides que nous en ligne droite. Est-ce que c'est parce qu'ils ont ces ailerons flexibles comme par le passé qui réduisent la traînée, parce qu'ils mettent plus de régime que nous, parce qu'ils sont plus efficaces avec moins de traînée que nous dans l'ensemble, ou parce que nous sommes plus lourds ? Nous n'avons aucune idée, et nous ne le saurons pas avant le Grand Prix."

"Naturellement, on espère que ce ne sera pas [un écart] plus grand que ce que nous pourrions voir actuellement, et nous espérons que ce sera mieux. Mais nous ne pouvons pas compter là-dessus, alors nous devons travailler pour essayer de réduire l'écart qu'il pourrait y avoir ici, ou qu'il y a ici."

Article suivant
Barcelone, J8 - Vettel et Ferrari maintiennent le rythme

Article précédent

Barcelone, J8 - Vettel et Ferrari maintiennent le rythme

Article suivant

Tatiana Calderón poursuit sa collaboration avec Alfa Romeo

Tatiana Calderón poursuit sa collaboration avec Alfa Romeo
Charger les commentaires