Ferrari devant Mercedes : "Complètement faux" selon Binotto

Le nouveau directeur de la Scuderia Ferrari réfute le statut de favori que la concurrence souhaite donner à son équipe au terme des essais hivernaux de Barcelone. Et l'Italien met en avant de nombreux points à améliorer sur la SF90.

Ferrari devant Mercedes : "Complètement faux" selon Binotto

À l'image de l'an dernier à pareille époque, Ferrari va quitter Barcelone ce vendredi soir avec une étiquette de favori collée dans le dos par les observateurs ainsi que la concurrence. Un statut qui ne fera qu'ajouter un peu plus de pression sur une Scuderia qui veut enfin viser le titre mondial, mais qui demeure fragile tant le contexte des essais hivernaux demeure particulier.

Quand Mercedes et Red Bull Racing désignent la Scuderia comme le maillon fort de la dernière quinzaine, le nouveau directeur de l'écurie italienne s'attache à démonter cette théorie. D'autant plus quand Lewis Hamilton estime que l'écart entre Mercedes et Ferrari est de "potentiellement une demi-seconde".

Lire aussi :

"Nous essayons encore d'apprendre notre voiture, de comprendre les limites de performance mais aussi de fiabilité", insiste Mattia Binotto. "Ces journées sont très importantes pour la préparation de toute la saison. Je suis heureux de savoir que Hamilton pense que nous sommes plus rapides. Je crois qu'ils sont très forts, Mercedes sera très, très fort en Australie." 

"Aujourd'hui, il serait complètement faux de penser que nous sommes plus rapides qu'eux. Ici, nous pouvons rouler avec différents niveaux de carburant, nous avons des programmes différents. Je ne m'attends pas à ce qu'ils soient derrière nous, ou alors [s'ils le sont], ils seront très, très proches."

Binotto loin d'être aux anges

Mattia Binotto, directeur de Ferrari

Tout est loin d'avoir été parfait pour Ferrari en Catalogne cette semaine, puisque les deux premières journées de roulage ont été affectées par deux incidents majeurs. D'abord mardi pour des vérifications liées au refroidissement sur la SF90, puis mercredi avec une sortie de piste de Sebastian Vettel provoquée par la défaillance d'une jante. La Scuderia a ainsi dû sacrifier du temps de piste, ce qui vient contraster le bilan.

"Je suis content car nous avons pu énormément travailler, mais je ne suis pas satisfait de là où nous sommes pour le moment", assure Mattia Binotto. "J'aimerais que nous soyons plus rapides, que nous soyons plus fiables. Je suis heureux que la voiture se comporte comme attendu, c'est le point de départ. Mais je sais aussi qu'il y a plusieurs problèmes à corriger et qu'il faut pousser davantage la performance. Je ne vais pas être ravi aujourd'hui. Le fait que la voiture roule comme il faut est certainement un bon point de départ, mais c'est tout."

"Les pilotes sont en confiance pour attaquer au freinage et dans les virages. Mais avoir ce bon équilibre à Barcelone ne veut pas dire que ce sera pareil sur tous les circuits. Chaque circuit a des caractéristiques différentes. La voiture est équilibrée ici, elle est bonne, maniable. Si elle a un point fort, je dirais que c'est celui-ci."

partages
commentaires
Tatiana Calderón poursuit sa collaboration avec Alfa Romeo

Article précédent

Tatiana Calderón poursuit sa collaboration avec Alfa Romeo

Article suivant

Binotto : Vettel et Leclerc seront "libres de se battre"

Binotto : Vettel et Leclerc seront "libres de se battre"
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021