Réactions
Formule 1 GP de Belgique

Hamilton : Mercedes a le même marsouinage qu'en 2022

D'après Lewis Hamilton, Mercedes a souffert à Spa-Francorchamps d'un marsouinage équivalent à celui, chronique, de la W13.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Troisième sur la grille et quatrième à l'arrivée du Grand Prix de Belgique, Lewis Hamilton semble avoir retrouvé à Spa-Francorchamps un vieil ennemi : le marsouinage, ces rebonds du châssis sous l'influence aérodynamique de l'effet de sol. La Mercedes W13 de la saison 2022 en souffrait de manière chronique, et les ingénieurs de la marque à l'étoile ont tout fait pour éradiquer ce phénomène, qui n'a quasiment jamais été un sujet cette saison avec la W14… jusqu'à présent.

Lire aussi :

"La course n'a pas été très mouvementée, il ne se passait pas grand-chose, je n'arrivais pas à tenir le rythme des voitures devant moi", relate Hamilton au micro de Sky Sports F1. "J'étais en difficulté au début, le train arrière est notre principal problème. Nous avons eu un gros marsouinage ce week-end, nous sommes de retour au marsouinage comme nous l'avions l'an dernier."

"À la fin, je me maintenais à quelques secondes de la Ferrari, mais je n'arrivais pas à me rapprocher davantage de cette bataille. C'était bien d'avoir l'écart sur la voiture de derrière pour faire le meilleur tour à la fin. Mais il y avait du vent aujourd'hui, c'était très difficile de piloter, difficile de garder la voiture sur la piste."

Selon Hamilton, le marsouinage s'est produit sur l'ensemble de la piste ardennaise. Sait-on, chez Mercedes, ce qui cause le retour inattendu de ce phénomène ? "Ils ne savent pas, et pour moi, c'est source d'inquiétude, mais nous allons étudier les données cette semaine et essayer de décider ce que nous allons faire avant la prochaine course", assure le septuple Champion du monde. "Mais je n'ai pas vraiment plus de réponses à vous donner. Je sais ce que je veux et je prie pour ça, j'attends juste vraiment le jour où nous l'obtiendrons."

Impuissant face à Max Verstappen et vaincu dans la course au podium par Charles Leclerc, Lewis Hamilton a néanmoins signé le meilleur tour en course et s'est rapproché à seulement un point de la troisième place du championnat des pilotes, occupée par Fernando Alonso.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Verstappen ne pensait qu'à "survivre au premier virage"
Article suivant Piastri : "Sainz et moi aurions pu faire les choses différemment"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France