Résumé de course
Formule 1 GP de Belgique

Course - Verstappen sans rival à Spa-Francorchamps

Max Verstappen a remporté le Grand Prix de Belgique avec l'art et la manière. Le double Champion du monde a été accompagné sur le podium par Sergio Pérez et Charles Leclerc.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Perez prend les commandes, Piastri abandonne

C'est sous un ciel toujours couvert, mais sur une piste sèche que les 20 pilotes ont pris le départ du Grand Prix de Belgique. Charles Leclerc, poleman à Spa-Francorchamps, comme le reste du top 5, s'est élancé avec les pneus tendres. Le Monégasque est parvenu à conserver la tête de la course au premier virage alors qu'Oscar Piastri est allé endommager son aileron sur la Ferrari de Carlos Sainz. Toutefois, la terrible vitesse de pointe de la RB19 a permis à Sergio Pérez de prendre l'avantage au freinage des Combes. Pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour avoir changé de boite de vitesses, Max Verstappen est parvenu à passer de la sixième à la quatrième place en seulement quelques virages.

Héros de la course sprint, Oscar Piastri a été contraint de mettre pied à terre dès la fin du premier tour. Le train avant de sa McLaren avait subi trop de dommages lors de son accrochage avec la Ferrari de Carlos Sainz. De son côté, le pilote espagnol ne pouvait que constater les stigmates de cet accrochage. Le flanc droit de sa monoplace laissait apparaitre de larges fissures, lui faisant perdre de nombreuses positions.

Au sixième tour de la course, Max Verstappen est allé prendre l'avantage sur la Mercedes de Lewis Hamilton au bout de la ligne droite de Kemmel. Le double Champion du monde, troisième, avait Charles Leclerc comme prochaine cible. L'attaque du Batave a une nouvelle fois été portée au virage des Combes, lui permettant de virer en seconde place de ce Grand Prix après seulement neuf tours.

Après dix tours de course en Belgique, Sergio Pérez menait les débats avec trois secondes d'avance sur son voisin de garage, Max Verstappen. Le reste du top 5 était composé de Charles Leclerc, Lewis Hamilton et Fernando Alonso. McLaren a perdu gros lors de ce début de course en voyant l'un de ses pilotes abandonner (Oscar Piastri) et l'autre tomber à la 15e position (Lando Norris).

C'est à l'entame du 14e tour que le leader de la course, Sergio Pérez, a choisi de plonger dans la voie des stands pour chausser la gomme medium. Son arrêt n'a pas été parfaitement exécuté par Red Bull, lui faisant perdre du temps. Après une longue discussion avec son ingénieur, Max Verstappen a décidé d'imiter son coéquipier le tour suivant afin de passer lui aussi les pneus à flancs jaunes.

La pluie a fait son retour à Spa-Francorchamps

Au seizième tour de la course, Max Verstappen se montrait menaçant dans les rétroviseurs de Sergio Pérez. Il n'aura même pas fallu deux tours au double Champion du monde pour combler l'écart de deux secondes qui le séparait du leader de la course. Voulant assurer le coup, le pilote de la Red Bull, portant le numéro 1, est allé prendre la tête de la course dans la ligne droite de Kemmel.

Au 19e tour de la course, les parapluies des spectateurs en tribunes se sont ouverts, preuve que la pluie faisait son apparition sur le circuit belge. À cet instant de la course, la condition météorologique ne nécessitait pas le passage aux pneus intermédiaires.

À la mi-course, Max Verstappen menait toujours les débats, comptant une confortable avance de quatre secondes sur son premier poursuivant, Sergio Pérez. Charles Leclerc, Lewis Hamilton et Fernando Alonso complétaient le top 5. Invité surprise dans les dix premiers, Yuki Tsunoda se trouvait en septième position, dans les échappements de l'Alpine de Pierre Gasly.

Verstappen rappelé à l'ordre par son ingénieur 

Ayant endommagé sa monoplace sur la roue avant d'Oscar Piastri au départ de la course, Carlos Sainz a finalement été rappelé à son stand pour abandonner. Le pilote espagnol aura tout de même réussi à parcourir 25 tours avec une Ferrari à l'agonie.

Alors que la pluie avait cessé de tomber sur la piste, Charles Leclerc, troisième de la course, a couvert la stratégie de Lewis Hamilton et a chaussé un deuxième train de pneus tendres. Le leader de la course est lui aussi passé une deuxième fois par la voie des stands pour monter des gommes à flancs rouges sur sa RB19.

Bloqué depuis plusieurs tours derrière la Williams d'Alexander Albon, Pierre Gasly est allé se placer à l'extérieur du virage de Campus. Un superbe dépassement du pilote français qui a toutefois dû protéger sa position le tour suivant dans la ligne droite de Kemmel.

À dix tours de l'agitation du drapeau à damier, Max Verstappen menait confortablement la course. En effet, le pilote Red Bull comptait douze secondes d'avance sur Sergio Pérez et quinze sur la Ferrari de Charles Leclerc. Un peu plus loin dans le peloton, Esteban Ocon se battait avec Yuki Tsunoda pour le gain de la neuvième position.

Si l'on pouvait penser que la course de Max Verstappen se déroulait sans remous, force est de constater que le pilote Red Bull ne respectait pas les consignes de son écurie. En effet, le leader de la course et du championnat a été prié, à plusieurs reprises, de réduire le rythme afin de réduire l'usure de ses pneus. Piqué au vif, le Batave a répondu, avec humour, qu'il pouvait aussi aller plus vite pour effectuer un arrêt supplémentaire.

Verstappen enchaine un huitième succès de suite 

Alors qu'il s'élançait depuis la sixième marque sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, Max Verstappen a franchi en premier la ligne d'arrivée. Le leader du Championnat n'a fait qu'une bouchée de la concurrence, terminant la course avec plus de 20 secondes d'avance sur Sergio Pérez. Charles Leclerc, Lewis Hamilton et Fernando Alonso ont complété le top 5. Un troisième succès de rang sur la piste belge pour le natif de Hasselt. 

Belgium Grand Prix de Belgique 2023

  Pilote Voiture/Moteur  Tours Écart
1 Max Verstappen Red Bull/Honda RBPT 44  
2 Sergio Pérez Red Bull/Honda RBPT 44 22.305
3 Charles Leclerc Ferrari 44 32.259
4 Lewis Hamilton Mercedes 44 49.671
5 Fernando Alonso Aston Martin/Mercedes 44 56.184
6 George Russell Mercedes 44 1'03.101
7 Lando Norris McLaren/Mercedes 44 1'13.719
8 Esteban Ocon Alpine/Renault 44 1'14.719
9 Lance Stroll Aston Martin/Mercedes 44 1'19.340
10 Yuki Tsunoda AlphaTauri/Honda RBPT 44 1'20.221
11 Pierre Gasly Alpine/Renault 44 1'23.084
12 Valtteri Bottas Alfa Romeo/Ferrari 44 1'25.191
13 Zhou Guanyu Alfa Romeo/Ferrari 44 1'35.441
14 Alexander Albon Williams/Mercedes 44 1'36.184
15 Kevin Magnussen Haas/Ferrari 44 1'41.754
16 Daniel Ricciardo AlphaTauri/Honda RBPT 44 1'43.071
17 Logan Sargeant Williams/Mercedes 44 1'44.476
18 Nico Hülkenberg Haas/Ferrari 44 1'50.450
 
(19) Carlos Sainz Ferrari 23 Accident
  Oscar Piastri McLaren/Mercedes 0 Accident

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent LIVE F1 - Suivez le Grand Prix de Belgique en direct
Article suivant Hamilton décroche le 63e meilleur tour de sa carrière

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France