"On s'est fait Tsunoder" : Horner blâme les réseaux sociaux

Christian Horner relativise ses critiques envers Yuki Tsunoda après les qualifications du Grand Prix de Mexico, déplorant l'amplification des réseaux sociaux.

"On s'est fait Tsunoder" : Horner blâme les réseaux sociaux

Au terme d'un week-end mexicain où Red Bull Racing sera passé par diverses émotions, mais conclu par un résultat idéal avec la victoire de Max Verstappen et le podium de Sergio Pérez, Christian Horner est revenu sur l'incident des qualifications. Grande favorite après les essais libres, l'écurie de Milton Keynes a raté le coche et abandonné la première ligne aux deux Mercedes, ses dirigeants pointant du doigt l'attitude de Yuki Tsunoda en Q3. Pourtant membre du giron Red Bull, le pilote AlphaTauri a concentré les critiques, tenu responsable d'une gêne sur Sergio Pérez et Max Verstappen lorsqu'il s'était mis hors piste pour dégager la trajectoire.

À l'issue de la séance, les deux pilotes Red Bull ont déploré la manœuvre du Japonais, tout comme Christian Horner lui-même, dont les propos ont rapidement fait du bruit. "Je crois qu'on s'est fait Tsunoder !", a notamment lâché le Britannique au micro de Sky Sports. Il n'en fallait pas plus pour que les débats s'enflamment, notamment sur les réseaux sociaux. Un effet que déplore Horner, estimant que l'histoire a fait plus de bruit qu'elle n'en valait tout en assumant le fait d'avoir publiquement critiqué un pilote, tout membre du programme Red Bull soit-il.

"Je pense que si vous regardez le contexte de ce qui est dit… et avec ces choses-là, malheureusement, les réseaux sociaux ont l'habitude de choisir certains passages et de les exploiter", explique Horner. "Je crois que ce serait un monde assez ennuyeux si on ne pouvait pas commenter les performances d'un pilote."

Par ailleurs, le patron de Red Bull admet que son point de vue sur l'incident qui a mis aux prises Tsunoda et ses pilotes a légèrement évolué à froid, après avoir analysé de plus près la situation. Le Japonais, déjà défendu par Franz Tost, a selon lui mal été informé par ses ingénieurs quant au trafic qui arrivait derrière lui.

"Après avoir eu l'occasion d'y réfléchir, je pense que pour être juste envers Yuki, il aurait pu être aidé un peu plus, avec plus d'informations", confie Horner. "L'issue a été malheureuse, surtout qu'il n'était là que pour donner l'aspiration à son coéquipier. Mais c'est comme ça. Au bout du compte, ça va car en partant depuis la deuxième ligne, ça s'est bien passé pour nous."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso n'était "pas fier de son pilotage" avant la course
Article précédent

Alonso n'était "pas fier de son pilotage" avant la course

Article suivant

Ricciardo rassuré sur son rôle dans l'accrochage avec Bottas

Ricciardo rassuré sur son rôle dans l'accrochage avec Bottas
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021