Réactions
Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Haas est "dans la lutte pour la 5e force du plateau" selon Hülkenberg

Avec une nouvelle sixième place en poche, Nico Hülkenberg a montré l'étendue de ses compétences au volant de sa VF-24 lors d'une course parfaitement gérée par Haas, qui se revendique maintenant comme cinquième force du plateau.

Nico Hulkenberg, Haas VF-24

Photo de: Erik Junius

Pour la deuxième fois consécutive, Nico Hülkenberg a terminé sixième le dimanche. Son coéquipier Kevin Magnussen a lui franchi la ligne d'arrivée 12e, à la porte des points. Toutefois, la course de l'Allemand a démontré les performances possibles de la Haas mise à jour, qui a pu rivaliser avec la Ferrari de Carlos Sainz en début de course.

"C'est bien, je suis heureux", a déclaré Hülkenberg. "C'est évidemment agréable et gratifiant d'obtenir à nouveau huit points et d'être 6e deux fois d'affilée. C'est inattendu, mais je pense que vous savez que c'est mérité. Nous avons travaillé pour cela. Nous sommes restés propres, sans erreur, avec une bonne stratégie. Donc, oui, c'est très bien."

"[L'équipe a] fait du bon travail ! À chaque fois que nous mettons des éléments sur la voiture, ils fonctionnent généralement comme prévu et la corrélation n'est pas mauvaise non plus. Il est évident que nous avons apporté quelques changements à notre département technique et aérodynamique l'année dernière. Et je pense que le résultat se voit maintenant, tout fonctionne mieux et plus efficacement on dirait."

Lire aussi :

Avec cette sixième place, Haas repart du Grand Prix de Grande-Bretagne avec huit points en poche. Hülkenberg a terminé devant les Aston Martin de Lance Stroll et Fernando Alonso septième et huitième, et devant la VCARB de Yuki Tsunoda, dixième. L'équipe américaine a d'ailleurs rattrapé l'équipe sœur de Red Bull au classement constructeurs et se trouve maintenant à seulement quatre points. Le pilote Haas a déclaré que son équipe était clairement prétendante au titre de cinquième force de la grille.

"Je pense que le mieux dans tout ça, c'était la performance [de la monoplace]", a ajouté l'Allemand. "Les évolutions ont vraiment fait quelque chose à la voiture. Et je pense sincèrement que nous sommes dans la lutte pour la cinquième force du plateau maintenant avec, parfois Aston, parfois Alpine, parfois d'autres peut-être. Mais je pense que nous sommes là. Nous avons été assez réguliers cette saison. Et je pense que nous pouvons continuer dans cette voie."

"Personne ne s'y attendait. Même lorsque nous avons commencé [la saison], nous faisions mieux que ce à quoi nous nous attendions. Mais ensuite, nous sommes restés au niveau tout le monde, nous avons fait le même travail qu'eux et peut-être parfois mieux. Je pense que cela dépend aussi un peu du week-end et du circuit, donc il faudra attendre et voir. Mais c'est définitivement un retour et une histoire d'enfer !"

Nico Hülkenberg a côté de Lance Stroll au départ du Grand Pris de Grande-Bretagne.

Nico Hülkenberg a côté de Lance Stroll au départ du Grand Pris de Grande-Bretagne.

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Le directeur de l'équipe, Ayao Komatsu, est lui plus catégorique : Haas est la cinquième force du plateau. Les performances de Hülkenberg l'ont montré, notamment en qualifications où il aurait pu aller chercher plus que la sixième position. L'ingénieur japonais est réellement content de la performance de toute l'équipe, sur la piste comme dans les stands, qui a réussi à tout mettre bout à bout afin de rivaliser même avec Ferrari.

"Je pense que nous sommes la cinquième équipe la plus rapide, ce qui est incroyable", a expliqué Komatsu après la course à Silversone. "[Samedi] Nico s'est qualifié P6 et c'était loin d'être le tour parfait. Il a perdu environ trois dixièmes, il aurait donc pu être P4 ou très proche de la P3. [Pendant la course] je ne m'attendais pas à ce que nous nous battions avec Ferrari, ce que nous n'aurions pas fait si les conditions avaient été purement sèches."

"Ce qui me plaît le plus, c'est que nous avons chaussé les bons pneus au bon moment. C'est si facile à dire, mais parfois si difficile à réaliser. Avec tout le travail d'équipe, nous y sommes parvenus. Les évolutions ont fonctionné, la voiture était rapide, Nico était bon, et la communication sur la gestion des pneus était bonne."

Lire aussi :

Le Japonais est lui aussi ravi du retournement de situation et de l'histoire que Haas est en train d'écrire cette saison. Il rappelle également que la structure de l'équipe n'a pas tant changé que cela, et que les performances actuelles sont dues au fait que la direction a pu créer un environnement permettant l'essor de l'écurie sur tous les tableaux.

"Nous avons des personnes talentueuses", a ajouté Komatsu. "Il s'agit vraiment de tout mettre ensemble, ce qui est le rôle de la direction générale. Une fois que nous l'avons résolu, nous les avons laissés travailler et voilà le résultat. Nous n'avons pas changé tant de personnes que cela. D'accord, la structure a changé et nous avons repositionné quelques personnes. Mais il s'agissait surtout de créer un environnement. Oui, nous recrutons en ce moment, ce qui devrait nous permettre d'avoir une équipe plus importante très bientôt. Mais même avec les mêmes ressources que l'année dernière, plus ou moins les mêmes personnes. Voilà ce que nous pouvons faire. Incroyable, non ?"

Propos recueillis par Pablo Elizalde, Jonathan Noble et Oleg Karpov

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ferrari annonce le départ immédiat de son directeur technique
Article suivant Comment Pérez et Antonelli bloquent le marché des transferts

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France