Réactions
Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Red Bull admet que la forme de Pérez est "intenable"

Des sources affirment qu'une clause dans le contrat de Sergio Pérez pourrait permettre à Red Bull de le résilier s'il venait à terminer à plus de 100 points de son coéquipier à la mi-saison. Une information qui survient alors que le Mexicain a une nouvelle fois terminé hors des points au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Sergio Perez, Red Bull Racing
Peter Bonnington, Senior Race Engineer, Mercedes-AMG F1 Team, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbrent sur le podium avec du champagne
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Lando Norris, McLaren MCL38, Nico Hulkenberg, Haas VF-24, le reste du peloton au départ
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, se préparent à prendre le départ.
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, suivi de Lando Norris, McLaren MCL38, au départ de la course.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Lando Norris, McLaren MCL38
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Carlos Sainz, Ferrari SF-24 et Nico Hulkenberg, Haas VF-24
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Lando Norris, McLaren MCL38, Oscar Piastri
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Lando Norris, McLaren MCL38, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, le reste du peloton au départ.
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Charles Leclerc, Ferrari SF-24
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
George Russell, Mercedes F1 W15, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Charles Leclerc, Ferrari SF-24, le reste du peloton au départ
Lance Stroll, Aston Martin F1 Team, sur la grille de départ
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24, Lance Stroll, Aston Martin AMR24
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Lando Norris, McLaren MCL38, Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Sergio Perez, Red Bull Racing RB20
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Carlos Sainz, Ferrari SF-24
Esteban Ocon, Alpine A524, quitte les stands après un arrêt
Oscar Piastri, McLaren MCL38, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Lando Norris, McLaren MCL38
Sergio Perez, Red Bull Racing RB20, fait un arrêt aux stands
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, Lando Norris, McLaren MCL38
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Lando Norris, McLaren MCL38
Zhou Guanyu, Stake F1 Team Kick Sauber C44, fait un arrêt au stand.
Lando Norris, McLaren MCL38, Oscar Piastri
Carlos Sainz, Ferrari SF-24
Carlos Sainz, Ferrari SF-24, fait un arrêt au stand
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, lève le poing en signe de célébration sur le chemin du Parc Ferme.
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, lève le poing en signe de célébration sur le chemin du Parc Ferme.
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, lève le poing en signe de célébration sur le chemin du Parc Ferme.
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Peter Bonnington, Senior Race Engineer, Mercedes-AMG F1 Team, célèbrent sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, pulvérise du champagne sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, interviewé après la course
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbre au Parc Ferme avec son père Anthony Hamilton
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbre au Parc Ferme avec un drapeau de l'Union.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Max Verstappen, Red Bull Racing, 2e position, Peter Bonnington, Senior Race Engineer, Mercedes-AMG F1 Team, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1re position, Lando Norris, McLaren F1 Team, 3e position, sur le podium.
Peter Bonnington, Senior Race Engineer, Mercedes-AMG F1 Team, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, Lando Norris, McLaren F1 Team, 3ème position, Max Verstappen, Red Bull Racing, 2ème position, spray Champagne sur le podium.
Le vainqueur de la course, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, célèbre dans le parc ferme avec Lando Norris, McLaren F1 Team.
Le vainqueur de la course, Lewis Hamilton, de l'écurie Mercedes-AMG F1 Team, fête son succès avec ses collègues dans le parc ferme.
Le vainqueur de la course, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, s'arrête dans le parc ferme à côté de Lando Norris, McLaren MCL38.
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbre avec un coéquipier au Parc Ferme
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, se rend au Parc Ferme en arborant un drapeau de l'Union depuis son cockpit.
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, se rend au Parc Ferme en arborant un drapeau de l'Union depuis son cockpit.
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, 1ère position, lève le poing en signe de triomphe sur le chemin du Parc Ferme.
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbre sur le podium avec le trophée des vainqueurs
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, pulvérise le champagne de la victoire
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team, 1ère position, célèbre au Parc Ferme avec un drapeau de l'Union.
60

Alors que son coéquipier a terminé deuxième de ce Grand Prix de Grande-Bretagne, Sergio Pérez a, lui, terminé à une lointaine 17e place. C'est un nouveau week-end à oublier pour le Mexicain, qui a vécu un enfer du samedi au dimanche, encore bien en deçà des performances que l'on attend d'un pilote Red Bull

L'enchaînement des trois Grands Prix européens n'a clairement pas réussi à Pérez, qui n'a marqué que 11 points depuis la course à Barcelone, et seulement 15 depuis Miami. Avec ce résultat en Angleterre, il perd une nouvelle une place au championnat pilote au profit d'Oscar Piastri, et se retrouve sixième, à 137 points de son coéquipier et leader Max Verstappen.

Ces résultats sont logiquement décevants pour le principal intéressé, mais commencent également à se faire ressentir dans les performances de l'équipe. Red Bull n'a marqué que 105 points depuis le Grand Prix de Monaco, dont 94 inscrits uniquement par Verstappen. En attendant, Mercedes et McLaren remontent à vive allure, l'équipe orange papaye n'est maintenant plus qu'à 7 points de Ferrari et à 71 unités des Champions du monde en titre. 

La situation devient critique pour Red Bull, qui vient tout juste de reconduire le Mexicain pour deux ans. Néanmoins, des sources laissent entendre que l'équipe autrichienne pourrait résilier le contrat de Perez s'il venait à se positionner à plus de 100 points de Verstappen à certains moments cruciaux du championnat, comme la pause estivale et la fin de la saison. 

Lire aussi :

Interrogé au sujet des résultats de son pilote après le Grand Prix de Grande-Bretagne, le directeur de Red Bull, Christian Horner, a répondu : "Il sait que c'est intenable de ne pas marquer de points. Nous devons marquer des points avec cette voiture et il le sait. Il connaît son rôle et son objectif, donc personne n'est plus impatient que Checo de retrouver sa forme".

N'oublions pas que le pilote réserviste Liam Lawson montera dans la RB20 cette semaine à Silverstone. Même s'il s'agit en apparence d'un simple test, il est certain que Red Bull regardera attentivement les résultats du pilote néo-zélandais, pour les comparer à ceux du pilote mexicain. 

"Le test aéro de Liam est planifié depuis quelques mois et Checo est bien sûr sous pression", a expliqué Horner. "C'est normal en Formule 1. Et quand vous êtes en train de sous-performer, la pression ne fait que monter. Il en est conscient, il le sait et ce week-end, rien ne s'est passé comme il le souhaitait."

Sergio Pérez derrière Valtteri Bottas pendant la course à Silverstone.

Sergio Pérez derrière Valtteri Bottas pendant la course à Silverstone.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Qualifié 19e à Silverstone, Pérez en a profité pour changer son moteur et partait donc de la voie des stands. Au vu de sa position lointaine dans le peloton, le Mexicain a tenté, avec trois autres pilotes dont Charles Leclerc, de s'arrêter tôt au stand pour chausser des intermédiaires, car la pluie s'intensifiait sur le tracé anglais. Un pari qui n'a pas joué en leur faveur, puisque l'averse s'est arrêtée quelques minutes plus tard. Ces pilotes sont donc restés à plus de 10 secondes du reste de la grille jusqu'à ce que la pluie revienne, détruisant par la même occasion leurs gommes à flancs verts.

"On a parié un peu trop tôt et on était à la traîne pendant probablement sept tours", a déclaré Pérez après la course. "On a complètement ruiné les intermédiaires et, quand la pluie est arrivée, il n'y avait plus de pneus. C'était un vrai gâchis. Ensuite, on s'est retrouvés au milieu des leaders et il était très difficile de progresser. L'après-midi n'a pas été facile."

Lire aussi :

Pendant le reste de la course, Pérez n'a pu remonter dans le peloton malgré ses quatre arrêts au stand, qui lui feront terminer avec deux tours de retard. Un pari qui a donc condamné sa course mais qu'il ne regrette pas complètement, estimant qu'il devait tenter le coup de la stratégie décalée, au vu de sa position de départ.

"C'était très serré", a expliqué le pilote mexicain. "Avec nos arrêts, on avait quelques tours de retard, ce qui représentait beaucoup de secondes. En même temps, je pense qu'on devait jouer avec la position dans laquelle on se trouvait. On voulait gagner quelques points ou des points importants. On a joué le jeu, mais on n'a pas eu de chance aujourd'hui. C'est une bonne chose qu'il y ait une pause pour qu'on puisse prendre un peu de recul et se ressaisir en tant qu'équipe."

Toutefois, Pérez ne se laisse pas abattre et retient un peu de positif de ces dernières semaines compliquées : "En y repensant, on a eu le vendredi le plus fort depuis longtemps, donc je pense qu'il y a de la lumière au bout du tunnel", continue le pilote Red Bull. "En même temps, c'est une course très décevante. Je suis également conscient de ce qu'on peut prendre en compte dans cette course. À part cela, il faut juste s'assurer qu'on soit bien équilibrés, essayer de progresser le vendredi et les choses iront beaucoup mieux."

Avec Ewan Gale, Filip Cleeren et Jonathan Noble

VIDÉO - Le résumé du GP de Grande-Bretagne

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Lando Norris : "Nous avons tout gâché"
Article suivant Leclerc : "Ça commence à faire beaucoup"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France