Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Imola ne devrait pas affecter le futur de Pérez chez Red Bull

Le week-end très compliqué de Sergio Pérez lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne ne semble pas menacer son baquet chez Red Bull pour le directeur de l'écurie, Christian Horner, qui a qualifié cette course de "simple incident" pour le Mexicain.

Sergio Perez, Red Bull Racing

À l'instar de Fernando Alonso, le week-end de Sergio Pérez à Imola a été plus que compliqué, voire catastrophique. En plus de son accident en essais libres le samedi matin, le Mexicain s'est vu éliminé dès la Q2 lors de la séance qualificative de l'après-midi, alors que son coéquipier Max Verstappen signait la pole position. Le pilote de 34 ans a dû s'élancer de la 11e place le lendemain, derrière les deux monoplaces de l'équipe sœur de Red Bull, VCARB, avec Daniel Ricciardo neuvième et Yuki Tsunoda septième.

Malheureusement, Pérez a vécu une course principale tout aussi compliquée, terminant à la huitième position derrière les deux Mercedes, à quelque 55 secondes de son coéquipier victorieux pour la cinquième fois cette saison.

VIDÉO - Résumé du GP d'Émilie-Romagne

Ces résultats, plus qu'en dessous des performances dont nous a habitué la RB20 surtout dans les mains de l'actuel Champion du monde en titre, ont vu Pérez se faire chiper la deuxième position au classement des pilotes par Charles Leclerc, très régulier depuis ce début de saison. Le pilote Red Bull se retrouve donc troisième avec 107 points, tout juste six unités devant Lando Norris, quatrième, qui se montre de plus en plus menaçant.

Malgré ce week-end à oublier, le directeur de Red Bull, Christian Horner, ne s'inquiète pas plus que ça de la mauvaise performance de son pilote, qu'il qualifie de "simple incident", rappelant par la même occasion les quatre podiums inscrits par Pérez en début de saison.

"Nos simulations indiquaient avant la course que la P7 était potentiellement optimale [en supposant] qu'il ne se passe rien, qu'il n'y ait pas de voiture de sécurité ou quoi que ce soit d'autre", a déclaré Horner. "Il a eu un passage dans les graviers qui lui a coûté environ six secondes [pendant la course], mais je pense que c'est le maximum qu'il pouvait obtenir de cette position sur la grille aujourd'hui."

"C'est un calendrier de 24 courses. Il a eu un excellent début d'année, son approche a été très forte et il l'a un peu changée cette année. Le résultat d'aujourd'hui a été dicté par les qualifications d'hier."

Yuki Tsunoda devant Sergio Perez lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Yuki Tsunoda devant Sergio Perez lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Avec un baquet aux côtés de Max Verstappen toujours vacant pour l'année prochaine, les doutes concernant la retenue du pilote mexicain chez Red Bull pour 2025 s'accentuent. Alors que Pérez a vécu un Grand Prix d'Émilie-Romagne compliqué, d'autres pilotes, eux, ont brillé. C'est le cas de Yuki Tsunoda, grand prétendant au volant Red Bull, ou encore du pilote junior de l'académie de l'écurie championne du monde, Isack Hadjar, vainqueur pour la deuxième fois de suite en Formule 2.

Avec d'autres prétendants tels que Carlos Sainz, Horner a expliqué que Red Bull "savait exactement où ils en étaient" et que l'équipe était bien consciente des options qui s'offraient à elle. Au sujet du contrat de Sergio Pérez, le directeur d'équipe n'a pas plus communiqué que ça en expliquant que son pilote était "un homme très simple avec qui travailler" et qu'il ne s'attendait pas à ce que cette affaire "soit un problème".

Avec Benjamin Vinel

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent L'Aston Martin plus difficile à piloter à cause des évolutions ?
Article suivant L'inclusion des congés maternité dans le plafond budgétaire inquiète

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France