Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Marsouinage : Aston Martin revoit la position des renforts du plancher

Afin d'atténuer le phénomène de marsouinage impactant ses performances, Aston Martin a revu la position des renforts situés sur le plancher au GP d'Émilie-Romagne.

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22

Comme c'est le cas chez d'autres équipes de la grille, le phénomène de marsouinage impacte les performances d'Aston Martin depuis les premiers tours de roue de la saison. L'équipe britannique est néanmoins plus en difficulté que ses adversaires et, en conséquence, doit opter pour des réglages plus extrêmes pour réduire les oscillations. Au GP de Bahreïn, première course de l'année, le directeur technique Andrew Green avait expliqué qu'une hauteur de caisse très élevée coûtait à Aston Martin plus de sept dixièmes par tour.

Dernière équipe à ne pas avoir ouvert son compteur de points cette saison, Aston Martin continue de chercher des solutions au marsouinage. L'équipe a identifié plusieurs facteurs causant ce phénomène, dont la flexion du plancher. En marge du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Aston a donc choisi de modifier la position du renfort métallique situé des deux côtés du plancher. "La position basse [du renfort] a été déplacée vers l'avant pour rigidifier cette partie du plancher et minimiser la déflexion dans le but de réduire le contact avec le sol", a expliqué l'écurie.

La position du renfort d'Aston Martin à Imola et à Melbourne

La position du renfort d'Aston Martin à Imola et à Melbourne

Interrogé sur le sujet, Lance Stroll a assuré que les effets du marsouinage étaient plus importants chez Aston Martin que chez les autres équipes de la grille, avançant que la fragilité du plancher empêchait la structure de Silverstone d'abaisser la hauteur de caisse.

"Avec ces voitures, plus on roule bas, mieux c'est pour l'appui", a précisé le pilote canadien. "Mais il y a ensuite ce marsouinage. Pour nous, ça a été très mauvais à certains moments. Dans l'ensemble, je pense que nous avons été limités avec la solidité du plancher. Donc nous devons faire attention à la manière dont le marsouinage se produit pour ces raisons-là. On dirait que les Ferrari et les Mercedes peuvent plus rebondir que nous, donc j'imagine qu'elles ont un plancher qui est plus robuste et qui n'est pas aussi fragile que le notre, probablement."

À noter qu'en plus d'avoir changé la position du renfort, Aston Martin s'est également occupé de la zone du cockpit de l'AMR22. La configuration des aubes logées sur le Halo et des supports de rétroviseur sur le ponton est revenue à celle utilisée en début de saison. Selon l'écurie britannique, ce design convient davantage aux exigences aérodynamiques d'Imola, un circuit demandant plus d'appui.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent L'avenir de Vettel dépend de "comment se déroule cette saison"
Article suivant EL2 - Russell leader, les McLaren au garage

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France