Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

McLaren se reconstruit une confiance à Barcelone

partages
commentaires
McLaren se reconstruit une confiance à Barcelone
Par :
19 févr. 2019 à 18:45

Le passage de relais entre Carlos Sainz et Lando Norris n'a pas altéré le programme mis en place ce mardi par l'écurie de Woking, qui engrange les tours sans faire de vagues en ce début de semaine à Barcelone.

Lando Norris, McLaren MCL34
Lando Norris, McLaren
Lando Norris, McLaren MCL34
Lando Norris, McLaren MCL34, avec des capteurs aéro
Arrêt au stand de Lando Norris, McLaren MCL34
Lando Norris, McLaren MCL34

Appartenant au groupe de quatre pilotes ayant franchi la barre des 100 tours parcourus ce mardi, Lando Norris s'est offert une entrée en matière idéale à Barcelone. Le jeune Britannique, débutant en Formule 1 cette année, a déroulé le programme d'une écurie McLaren qui peut se féliciter de la sérénité affichée depuis le début de la semaine. 

Chausser les pneus C4 (les deuxièmes plus tendres de la gamme) lui a permis de figurer au deuxième rang de la feuille des temps, ce qui n'est jamais un mal pour la confiance, mais l'essentiel est ailleurs. La MCL34 accumule les kilomètres, le travail peut suivre son cours, et les bonnes bases évoquées la veille par Carlos Sainz se confirment. Reste à savoir si l'avenir permettra de les exploiter au mieux.

Voir aussi :

"Je pense qu'il y a beaucoup de domaines où nous avons progressé", estime déjà Lando Norris après sa journée au volant. "Mais nous devons continuer de travailler lors des jours à venir. Nous ne sommes pas satisfaits de tout. C'est un travail en cours à bien des égards. Nous sommes confiants, nous essayons quelque chose de différent à chaque test. Nous assemblerons quelque chose en quoi nous saurons que nous pouvons avoir confiance pour l'Australie."

Désormais dans le grand bain, à seulement 19 ans, Norris a conscience de l'apprentissage qui l'attend. Les différentes séances d'essais auxquelles il a pu participer l'an dernier doivent l'y aider, mais elles ne font pas tout. "Le plus important, pour moi, c'est de faire des tours et d'apprendre à connaître cette voiture par rapport à celle de l'an dernier, de me mettre à l'aise", insiste-t-il.

S'il dispose d'un point de comparaison avec la précédente monoplace conçue à Woking, Norris de s'attarde pas dessus à l'heure actuelle. Chez McLaren, la ligne directrice tracée en début de saison est claire : humilité et travail. Ainsi doit débuter la reconquête tant espérée, avec encore bien des embûches à éviter.

"La voiture est certainement différente de l'an dernier, mais en fin de compte, nous essayons juste de la rendre aussi parfaite que possible", conclut Norris. "Nous progressons lentement mais sûrement. Nous n'allons pas avoir la meilleure voiture maintenant, donc il faut juste l'améliorer à l'avant, à l'arrière, etc."

Article suivant
79 tours de préparatifs "très basiques" pour Stroll

Article précédent

79 tours de préparatifs "très basiques" pour Stroll

Article suivant

Albon : "Ma prudence a provoqué mon tête-à-queue"

Albon : "Ma prudence a provoqué mon tête-à-queue"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Catégorie Mardi
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine