Mercedes demande révision de l'incident Verstappen-Hamilton

Mercedes a indiqué ce mardi après-midi par voie de communiqué avoir demandé la révision de la décision sur l'incident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo.

Charger le lecteur audio

Le week-end du Grand Prix de São Paulo de Formule 1 a été tendu tout du long, et notamment entre Mercedes et les instances, ainsi qu'entre l'écurie septuple Championne du monde et Red Bull Racing. L'incident du 48e tour, qui a vu Max Verstappen plonger à l'intérieur sur Lewis Hamilton au virage 4 et les deux voitures sortir de piste, a évidemment focalisé une grande partie de l'attention depuis dimanche, dans ce contexte.

Ce mardi, la F1 a finalement dévoilé publiquement une pièce du puzzle qui manquait dimanche au moment où la direction de course et les commissaires ont décidé de ne pas ouvrir d'enquête sur l'incident, en dépit des protestations radio de Mercedes. Il s'agit de la caméra embarquée vers l'avant de Verstappen, élément dont Michael Masi a reconnu qu'il n'avait pas pu être exploité lors du premier examen de l'incident mais qui pouvait s'avérer crucial pour déterminer s'il y avait lieu, ou non, d'aller plus loin.

Peu de temps après la révélation de ces images inédites, Mercedes a publié sur les réseaux sociaux un court communiqué : "Mercedes-AMG Petronas F1 Team confirme avoir demandé aujourd'hui un droit de révision, en vertu de l'Article 14.1.1 du Code Sportif International, concernant l'incident du Virage 4 entre la Voiture 44 et la Voiture 33 lors du 48e tour du Grand Prix de São Paulo 2021, sur la base de nouvelles preuves qui n'étaient pas disponibles chez les commissaires au moment de leur décision."

L'Article 14.1.1 du Code Sportif International dispose que si "de nouveaux éléments significatifs et pertinents sont découverts, et étaient indisponibles au moment de la compétition concernée", il peut être convenu que les commissaires ou leurs remplaçants aient la possibilité de se pencher une nouvelle fois sur le cas.

Si, la plupart du temps ces dernières années, l'apport de nouveaux éléments a souvent été remis en question par les instances dans les cas de demandes de réexamen des incidents, l'existence ici à la fois d'une vidéo officielle d'un des protagonistes de l'affaire inaccessible aux commissaires et de déclarations du directeur de course indiquant qu'il n'était pas possible d'y avoir accès au moment où la décision de ne pas enquêter a été prise semble d'emblée donner plus de poids à la demande. Toutefois, ce sera aux commissaires de statuer sur tout nouvel élément apporté par Mercedes avant, s'il y a bien de nouveaux éléments, de passer à la phase de réexamen de l'affaire à proprement parler.

La question qui se posait avant cette annonce était de savoir si l'absence d'une décision formelle, puisqu'aucune enquête n'a été jugée nécessaire par la direction de course, n'était pas un frein à toute demande de révision. Toutefois la réglementation implique que les commissaires doivent bien décider de l'opportunité ou non d'ouvrir une enquête une fois que l'incident a été "noté", ce qui a bien été le cas ici.

L'article 47.1 du Règlement Sportif dispose que : "Le directeur de course peut signaler aux commissaires tout incident sur la piste ou toute infraction présumée au présent Règlement Sportif ou au Code. Après examen, il sera à la discrétion des commissaires de décider de procéder ou non à une enquête."

Lire aussi :
partages
commentaires
La F1 dévoile enfin l'onboard de Verstappen face à Hamilton
Article précédent

La F1 dévoile enfin l'onboard de Verstappen face à Hamilton

Article suivant

Grille F1 : qui pilotera où en 2022 ?

Grille F1 : qui pilotera où en 2022 ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021