Formule 1 GP d'Autriche

Mercedes : "Il nous manque encore deux ou trois dixièmes"

Mercedes se rapproche des avant-postes en Formule 1, si bien que Toto Wolff croit à une victoire d'ici la fin de l'année.

George Russell, Mercedes W13

"Je crois sincèrement qu'on peut remporter une victoire". Voilà ce que déclarait Lewis Hamilton à l'aube du Grand Prix d'Autriche, et c'est une conclusion similaire qu'a tirée par la suite Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1 : "La vérité est, je pense, que la réponse est oui. Je pense que nous rassemblons les éléments nécessaires. Lentement mais sûrement. Ce serait l'objectif."

Wolff est prompt à rappeler que le Red Bull Ring n'a jamais été très favorable à Mercedes. Les Flèches d'Argent y comptent six victoires et six pole positions en onze Grands Prix depuis le début de l'ère hybride ; surtout, elles y ont été vaincues par Max Verstappen et Red Bull à quatre reprises depuis 2018, Charles Leclerc s'étant pour sa part imposé cette année.

Cependant, après les accidents de Lewis Hamilton et George Russell en qualifications, Wolff se félicite d'avoir vu ses pilotes prendre les quatrième (Russell) et huitième (Hamilton) places lors du sprint, avant de signer un podium le lendemain avec le septuple Champion du monde, son cadet ayant franchi la ligne d'arrivée juste derrière.

"Je suis relativement satisfait, quand on regarde le résultat – et ce sont les résultats qui comptent en sport auto – la troisième et la quatrième places, ça va", a analysé Wolff dimanche soir. "Mais il nous manque encore ces deux ou trois dixièmes en performance. Dans l'ensemble, la voiture était bien plus rapide aujourd'hui. Mais pas encore assez pour vraiment jouer les avant-postes."

Toto Wolff, team principal et PDG, Mercedes AMG

Toto Wolff

Lors du sprint, George Russell perdait précisément une demi-seconde au tour sur le leader Max Verstappen au volant de la Flèche d'Argent de tête. Pendant le Grand Prix en revanche, avec des pneus deux tours moins usés que ceux de Charles Leclerc, Lewis Hamilton a grappillé une seconde dans le second relais, soit un gain d'un demi-dixième au tour.

L'analyse de Wolff, avec ces deux ou trois dixièmes de déficit, est donc compréhensible, mais d'où viennent-ils ? "Je pense que c'est une question de performance pure", a répondu l'Autrichien. "Le marsouinage, je pense que nous l'avons maîtrisé. Je pense que si nous devions revenir à Monaco et à Bakou, nous ne serions pas géniaux, mais nous n'aurions certainement pas les problèmes que l'on a vus il y a quelques semaines."

Si Mercedes était enfin débarrassé de ses problèmes de marsouinage, ce serait assurément une excellente nouvelle pour l'écurie. Cette dernière semble toutefois avoir un handicap au niveau du moteur. "Je pense que c'est en dents de scie", a estimé Wolff quant au rapport de force des différentes unités de puissance. "Ce week-end, nous avions à la fois trop de traînée et apparemment un léger manque de puissance, que nous devons évaluer : est-ce dû à l'altitude ?"

"Mais le circuit de l'Autriche n'est jamais heureux pour nous. Sur les huit dernières années, malgré notre succès au championnat, s'il y a un circuit où nous avons eu des difficultés, c'est celui-là. Vu comme ça, le déroulé me convient. D'une certaine manière, hier nous étions vraiment coincés dans un no man's land, et aujourd'hui c'était peut-être le cas au niveau de la position en piste, mais les chronos étaient au moins compétitifs, alors qu'hier nous perdions une demi-seconde à chaque tour."

Russell et Hamilton conservent en tout cas les cinquième et sixième positions du classement général, alors qu'est atteint le cap de la mi-saison.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent L'Arabie saoudite devient un actionnaire majeur d'Aston Martin
Article suivant Alpine a trouvé l'origine de ses problèmes de fiabilité

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France