Formule 1 GP du Japon

Mercedes devra faire sans Toto Wolff à Suzuka

Exceptionnellement, Toto Wolff ne sera pas aux commandes de l'écurie Mercedes pour le Grand Prix du Japon.

Jerome d'Ambrosio, Mercedes-AMG, Toto Wolff, directeur de Mercedes-AMG

Ce n'est pas une première mais les plus superstitieux du côté de Brackley ou des fans de l'écurie y verront peut-être un signe. Directeur de Mercedes, Toto Wolff sera le grand absent du Grand Prix du Japon à la fin de la semaine. Il n'a pas fait le déplacement à Suzuka en raison d'une intervention médicale prévue de longue date, ce qu'il a confirmé il y a quelques jours dans le paddock de Singapour.  

La dernière fois que l'Autrichien n'avait pas occupé son poste de team principal sur une course, c'était lors du Grand Prix du Brésil 2022... et George Russell s'était imposé ! Il s'agit d'ailleurs, à ce jour, de la dernière victoire en date de Mercedes en Formule 1, alors que l'équipe est passée tout près de renouer avec le succès le week-end dernier à Singapour.  

L'an dernier, c'est de fait le directeur technique Mike Elliott qui avait "remplacé" Toto Wolff à Interlagos (même si en réalité les responsabilités avaient été divisées), mais il a en début d'année échangé son rôle avec celui de James Allison, revenu aux affaires plus près de l'équipe de course. Ce dernier ne sera toutefois pas non plus présent à Suzuka.

Au Japon, on devrait voir Jérôme d'Ambrosio, devenu en 2023 responsable du programme des jeunes pilotes, occuper une place plus importante pour combler le manque même si, à nouveau, les responsabilités de Wolff seront réparties. Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste, montera lui aussi au créneau et c'est d'ailleurs lui qui assurera les prises de parole en conférence de presse et à l'issue de certaines séances. La présence lors des réunions pourrait être également assurée par d'Ambrosio ou bien encore Bradley Lord, le responsable communication de l'écurie.

Bien qu'absent, Toto Wolff suivra évidemment de très près l'évolution de Lewis Hamilton et George Russell tout au long du week-end.  

"Le circuit est incroyablement difficile et les pilotes adorent y courir", rappelle-t-il. "Les écarts étaient si serrés à Singapour que nous chercherons de nouveau à être performants à Suzuka. Nous avons perdu du terrain sur Ferrari au championnat constructeurs lors du dernier Grand Prix. Cependant, nous ne regardons pas derrière nous. Notre objectif est de tirer le maximum du package que nous avons et de marquer autant de points que possible. Si nous y parvenons, je suis certains que nous serons en mesure d'accroître notre avantage."

Avec Adam Cooper

LIRE AUSSI :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La Ferrari ne va plus à Leclerc : "Trop de sous-virage à mon goût"
Article suivant Au cœur des évolutions Alpine et AlphaTauri à Singapour

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France