Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Norris : "J'ai probablement dit des choses que je ne pensais pas"

Passée la colère qui était la sienne après son accrochage avec Max Verstappen au Grand Prix d'Autriche, Lando Norris assure que sa relation avec le Néerlandais est repartie sur de bonnes bases.

Lando Norris, McLaren F1 Team, dans le parc fermé

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Le clash entre Max Verstappen et Lando Norris, alors en lutte pour la première place dans les derniers instants du Grand Prix d'Autriche, a fait couler beaucoup d'encre. Non seulement dans le cadre de la rivalité sportive entre les deux hommes, qui ne se lâchent plus en tête des courses depuis quelques Grands Prix, mais aussi du fait de la complicité qui les unit depuis un certain temps.

Une complicité qui semblait avoir pris du plomb dans l'aile au soir de la course sur le Red Bull Ring, alors que Lando Norris lâchait qu'il "perdrait du respect" pour Verstappen si ce dernier n'avouait pas ses torts. Une tension alimentée par les directeurs d'équipe de chez Red Bull et McLaren, Christian Horner et Andrea Stella rejetant la faute de l'incident sur le pilote de l'écurie rivale.

Nous en avons parlé et nous sommes tous les deux heureux de reprendre la course.

Une semaine après, avec du recul, et alors qu'il aborde son Grand Prix à domicile à Silverstone, Lando Norris est revenu sur l'accrochage qui l'a contraint à l'abandon, et surtout sur les propos qu'il a tenu à l'encontre du triple Champion du monde.

"Honnêtement, je ne pense pas qu'il avait besoin de s'excuser", concède désormais le pilote McLaren. "Certaines des choses que j'ai dites après la course étaient plutôt dues au fait que j'étais frustré à ce moment-là. Il y a eu beaucoup d'adrénaline, beaucoup d'émotions, et j'ai probablement dit des choses que je ne pensais pas, surtout [en y repensant] plus tard dans la semaine."

Lando Norris veut tourner la page du Grand Prix d'Autriche et aller de l'avant.

Lando Norris veut tourner la page du Grand Prix d'Autriche et aller de l'avant.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

"C'est un incident assez malheureux qui a mis fin à nos deux courses, ce n'était pas un contact franc. C'était probablement l'un des plus petits contacts que l'on puisse avoir, mais avec des conséquences assez terribles pour nous deux, surtout pour moi. Nous en avons parlé et nous sommes tous les deux heureux de reprendre la course."

S'il ne semble plus en vouloir outre mesure à Max Verstappen, malgré un score vierge pour lui-même en Autriche, Lando Norris estime que le FIA pourrait éclaircir la réglementation au sujet du mouvement au freinage d'une voiture défendant sa position, qui peut être source d'un accident potentiellement plus dramatique.

"C'est une question délicate. Max ne veut pas ruiner sa course et ses propres chances", a continué Norris. "Je pense donc qu'il y a des choses que je dois faire un peu différemment, mais en fin de compte, je ne pense pas trop qu'il va trop changer [sa façon de piloter]. Et je ne pense pas que je doive changer grand-chose."

Lire aussi :

"Nous aurions pu éviter l'accident, parce que j'aurais pu faire quelque chose et utiliser davantage de vibreur, mais il y a des choses que nous voulions mieux faire des deux côtés, d'une manière légèrement différente."

"Mais dans l'ensemble, je pense qu'éviter un incident pour s'être déporté au freinage est probablement le plus important", conclut-il. "Cela peut très facilement donner lieu à un incident, et je pense que c'est une chose à laquelle nous devons faire très attention. C'est juste quelque chose pour l'avenir et quelque chose dont les commissaires doivent être conscients, que ça peut facilement mal tourner."

"Je pense donc que jusqu'à un certain point, vous défendez, vous êtes agressif, et c'est bien. Et il y aura un moment où il y aura une limite et je pense que cela doit être défini d'une manière un peu plus précise."

Avec Jake Boxall-Legge

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ricciardo défend Verstappen : "Rien ne semblait excessif"
Article suivant Lewis Hamilton "intéressé" par l'investissement dans une équipe MotoGP

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France