Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico

Après Fernando Alonso aux États-Unis, c'est au tour de l'autre pilote Alpine, Esteban Ocon, d'écoper d'une pénalité pour changement moteur, à l'occasion du GP de Mexico.

Ocon lui aussi pénalisé sur la grille à Mexico

Les dirigeants d'Alpine ne faisaient pas mystère que la possibilité d'un nouveau changement d'unité de puissance ait lieu dans ses rangs, après celui de Fernando Alonso lors du Grand Prix des États-Unis. Ce samedi, il a été confirmé qu'Esteban Ocon connaîtrait le même sort pour le reste de la course de Mexico.

Le pilote français, comme son équipier à Austin, va bénéficier d'un moteur entièrement neuf, avec le changement des sept pièces qui le composent : "Esteban aura un nouveau moteur pour le Grand Prix de Mexico ce week-end – son quatrième de la saison. Tous les composants de l'unité de puissance seront neufs pour les qualifications et la course", peut-on lire dans un message publié par Alpine en fin d'après-midi ce samedi.

Pour rappel, l'article 23.2 a) du Règlement Sportif de la F1 dispose que "tout pilote ne peut utiliser plus de trois moteurs, trois MGU-H, trois turbocompresseurs, deux batteries, deux unités de contrôle électronique, trois MGU-K et huit systèmes d'échappement pendant un championnat".

Le total des pénalités pour ces changements d'éléments dépassant 15 positions, Ocon est automatiquement renvoyé en fond de grille. Il rejoint la déjà longue liste des pilotes qui seront pénalisés sur la grille ce week-end et devront partir des deux dernières lignes, aux côtés de Lance Stroll, Yuki Tsunoda et Lando Norris. Ces quatre hommes seront classés en fonction de leur position lors des qualifications. George Russell sera également pénalisé pour le remplacement de sa boîte de vitesses.

Selon certaines sources, la petite taille de la turbine du moteur Renault qui équipe l'A521 prédispose l'unité de puissance à être moins handicapée par la plus faible densité de l'air à l'altitude où se situe l'Autódromo Hermanos Rodríguez. Ainsi, prendre des pénalités sur cette piste, plutôt propice aux dépassements grâce à ses pleines charges, devrait être moins problématique.

Lire aussi :
partages
commentaires
Lando Norris change de moteur et écope d'une pénalité
Article précédent

Lando Norris change de moteur et écope d'une pénalité

Article suivant

EL3 - Pérez en tête avant les qualifs

EL3 - Pérez en tête avant les qualifs
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021