Formule 1 GP d'Australie

Sebastian Vettel confirmé pour le GP d'Australie

Après avoir manqué les deux premières manches de la saison 2022, Sebastian Vettel sera de retour au volant de l'Aston Martin AMR-22 la semaine prochaine, au Grand Prix d'Australie.

Sebastian Vettel, Aston Martin

Testé positif au COVID à quelques jours du coup d'envoi de la saison 2022 de Formule 1, à Bahreïn, Sebastian Vettel avait été dans l'obligation de déclarer forfait et de céder sa place chez Aston Martin, l'équipe britannique ayant fait appel à Nico Hülkenberg pour le remplacer. Le quadruple Champion du monde ne s'était pas remis à temps pour l'épreuve suivante, en Arabie saoudite, ce qui avait poussé Aston à aligner une fois de plus Hülkenberg.

Néanmoins, l'écurie vient d'annoncer ce jeudi que Vettel était désormais apte à courir. Après avoir été absent pour les deux premières courses, le pilote allemand pourra se glisser dans le cockpit de l'AMR-22 la semaine prochaine, pour le Grand Prix d'Australie, et essayer à son tour de lancer la saison de l'équipe. Aston Martin est en effet l'une des deux seules écuries de la grille à ne pas avoir débloqué son compteur, le meilleur résultat de la structure de Silverstone étant une 12e place, décrochée par Lance Stroll au GP de Bahreïn et Hülkenberg au GP d'Arabie saoudite.

S'adressant à Motorsport.com après la course dans les rues de Djeddah, le remplaçant de luxe avait expliqué qu'il serait probablement du voyage en Australie pour le Grand Prix dans le cas où l'équipe devrait à nouveau faire appel à ses services. "Nous allons en parler", avait-il indiqué. "Je pourrais me rapprocher de l'Australie pour que je sois en quelque sorte en stand-by. Et s'il se passe quelque chose, alors au moins je ne serai pas en Europe mais un peu plus près."

À noter que le retour de Vettel en Formule 1 sera accompagné par le retour du GP d'Australie au calendrier, l'épreuve disputée sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne n'ayant plus été organisée depuis 2019 en raison de la pandémie, ce qui avait poussé la F1 à annuler l'édition 2020 quelques heures seulement avant le début de la première séance d'essais libres. Cette année, le circuit a été modifié à plusieurs endroits afin d'augmenter les opportunités de dépassement.

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Mercedes et Hamilton sont allés "un peu trop loin"
Article suivant Hamilton évoque ses "difficultés au niveau du mental"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France