Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022

L'accident du départ au GP de Hongrie n'entrera pas en compte au moment de choisir entre Valtteri Bottas et George Russell pour la saison 2022, selon le patron de l'équipe Mercedes.

Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022

Mercedes doit encore annoncer l'identité du coéquipier de Lewis Hamilton pour la saison 2022. Valtteri Bottas, arrivé dans l'équipe en raison de la retraite surprise de Nico Rosberg juste après avoir conquis le titre 2016, est en concurrence avec George Russell. Le pilote britannique a régulièrement impressionné depuis que Mercedes l'a placé chez Williams en 2019, son principal coup d'éclat restant sa pige dans l'équipe championne du monde à Sakhir l'an dernier, quand Hamilton était sur la touche en raison d'une contamination au COVID-19.

La tendance semble donc en faveur de Russell, d'autant plus après le GP de Hongrie, où il a marqué ses premiers points tandis que Bottas, à la peine depuis le début de l'année, a provoqué un carambolage au premier virage, qui lui vaudra une pénalité de cinq places sur la grille de départ du GP de Belgique et a fait de lui la cible des critiques de Lando Norris, éliminé dans l'incident.

Toto Wolff assure néanmoins que cet épisode n'entrera pas en compte au moment de choisir le pilote de la seconde Mercedes. "Non, c'était une erreur malheureuse avec de grosses conséquences", a déclaré le patron de l'équipe allemande, indulgent envers son pilote : "Il a été pris en sandwich par les deux voitures de devant, il a perdu tous les appuis, puis il était trop tard. Cela n'aura pas la moindre influence sur la décision."

Valtteri Bottas a reconnu sa responsabilité dans l'accident survenu en Hongrie, qui a provoqué son troisième abandon de la saison après l'accrochage avec George Russell à Imola et le problème d'écrou rencontré à Monaco, où il occupait la deuxième place. Devancé par les deux pilotes Red Bull au championnat, le Finlandais pointe à 87 points de Lewis Hamilton et reconnaît que sa première moitié de la saison n'a pas été à la hauteur de ses attentes, même s'il a perçu des progrès.

"Ça ne s'est pas bien passé pour moi", a reconnu Bottas après l'arrivée à Budapest. "En tout cas, je sens que ça a été légèrement positif dans les dernières courses, j'ai décroché quelques podiums et pris plus de points, mais j'en suis à trois abandons maintenant, ce qui fait perdre pas mal de points, donc ce n'est pas fantastique. Mais il reste plus de la moitié des courses à disputer et on regarde devant. Au moins, l'équipe a pris plus de points que Red Bull [en Hongrie]."

La décision de Mercedes, attendue au sortir de la pause estivale, pourrait entraîner de nombreux transferts. Une promotion de Russell libérerait une place chez Williams, où Bottas pourrait faire son retour, même si Alfa Romeo est également une option.

Lire aussi :

Avec Luke Smith et Adam Cooper

partages
commentaires
Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo

Article précédent

Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo

Article suivant

Comment Russell a évité une pénalité après avoir resquillé

Comment Russell a évité une pénalité après avoir resquillé
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021