Officiel - Vandoorne va quitter McLaren

Stoffel Vandoorne ne sera plus pilote McLaren à l'issue de la saison.

Officiel - Vandoorne va quitter McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren lors de la parade des pilotes
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren, parle avec Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren

Au lendemain du Grand Prix d'Italie, McLaren a annoncé le départ de Stoffel Vandoorne à l'issue de la saison.

Membre du programme junior de McLaren depuis 2013 avant de devenir pilote d'essais de l'écurie de Woking, période durant laquelle il a conquis le titre GP2 en 2015, le Belge a disputé son premier Grand Prix en 2016 en remplaçant Fernando Alonso à Bahreïn. Il y avait inscrit son premier point en Formule 1.

Lire aussi :

Titularisé en 2017 et 2018 pour succéder à Jenson Button, il a toutefois vécu deux saisons délicates, y compris suite au passage de McLaren au moteur Renault l'hiver dernier. À ce jour, il a pris part à 34 Grands Prix avec l'écurie, inscrivant un total de 22 points. Il occupe actuellement la 16e place du championnat, souffrant de la comparaison avec Alonso aussi bien en qualifications qu'en course.

"Je suis très reconnaissant envers McLaren de m'avoir fait confiance lors des cinq dernières années", déclare Vandoorne ce lundi. "J'ai rejoint McLaren en tant que jeune pilote et j'ai vu ma carrière progresser au sein de l'équipe, d'abord en tant que pilote d'essais et de développement, puis comme pilote de réserve et enfin pilote titulaire. Bien que nous n'ayons pas eu le succès que nous avions tous espéré, j'ai vraiment apprécié de courir pour McLaren ces deux dernières saisons et j'ai une excellente relation avec toute l'équipe."

"Il s'agit d'un grand chapitre de ma carrière et je suis reconnaissant de l'opportunité que m'ont donnée l'équipe, Sheikh Mohammed bin Essa Al Khalifa et Mansour Ojjeh, d'acquérir une expérience précieuse en Formule 1 et de me développer en tant que pilote. Je compte tout donner pour les sept courses restantes cette saison, et annoncerai mes plans pour la saison prochaine en temps voulu."

Un remplaçant annoncé "en temps voulu"

Le mois dernier, McLaren a officialisé l'arrivée de Carlos Sainz pour la saison 2019, suite au retrait d'Alonso. Tout reste en revanche ouvert pour le second baquet, avec une liste qui se réduit désormais à trois candidats potentiels : Lando Norris, Esteban Ocon et Sergio Pérez. À moins qu'un autre nom ne surgisse...

"Nous sommes immensément reconnaissants pour la motivation, le dur travail et le dévouement de Stoffel chez McLaren", insiste Zak Brown, directeur exécutif de McLaren. "C'est un pilote talentueux au palmarès incroyable en formules de promotion. Nous sommes fiers de l'avoir aidé à atteindre la Formule 1, de son rôle de pilote d'essais à ses débuts fantastiques à Bahreïn en 2016, où il est entré dans les points."

"Il est clair que nous n'avons pas fourni à Stoffel les outils nécessaires pour montrer son véritable talent, mais au fil de notre partenariat, il a prouvé avoir un fantastique esprit d'équipe. Son éthique de travail est impressionnante, il a une excellente réputation au sein de l'équipe et nous avons vraiment apprécié de travailler avec lui. Bien sûr, nous aurions adoré avoir davantage de succès lors de notre collaboration, mais il n'empêche qu'il fera toujours partie de la famille des pilotes McLaren en Grand Prix."

"Pour l'heure, nous nous tournons vers l'avenir et les Grands Prix restants en 2018, où je sais que Stoffel et Fernando feront de leur mieux pour marquer autant de points que possible avant de fermer le rideau sur cette saison. Nous souhaitons tout le meilleur à Stoffel, quelle que soit la voie qu'il empruntera dans sa carrière, et nous le soutiendrons sans faille. Nous annoncerons notre line-up de pilotes pour la saison 2019 en temps voulu."

Pour Stoffel Vandoorne, la situation se complique, d'autant que Sauber a écarté la semaine dernière la perspective de le recruter.

partages
commentaires
Le baquet Toro Rosso tend les bras à Kvyat

Article précédent

Le baquet Toro Rosso tend les bras à Kvyat

Article suivant

Officiel - Norris titulaire chez McLaren en 2019 !

Officiel - Norris titulaire chez McLaren en 2019 !
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021