Verstappen victime de sa transmission à Imola

Sur le circuit d'Imola, Max Verstappen a dû prématurément mettre un terme à sa deuxième séance d'essais libres suite à la casse de son arbre de transmission.

Verstappen victime de sa transmission à Imola

Max Verstappen semble s'être dégoté un beau chat noir en Italie. L'an passé, trois courses ont eu lieu de l'autre côté des Alpes et le pilote Red Bull n'a pas vu le drapeau à damier à une seule reprise. De retour à Imola, un circuit qu'il avait quitté la tête baissée en 2020, trahi par une crevaison à haute vitesse, Verstappen a signé le troisième temps de la première séance d'essais libres avant d'être à nouveau frappé par la malchance.

Dans la première moitié de la deuxième séance d'essais libres, alors qu'il n'avait bouclé que quatre tours, la transmission du Néerlandais a rendu l'âme, le privant ainsi d'un temps de piste toujours très précieux. "J'aime l'Italie, la nourriture est bonne. Il n'y a que la partie conduite qui n'a pas été la plus chanceuse jusqu'à présent", plaisante Verstappen. "J'ai eu un problème avec l'arbre de transmission donc j'ai dû m'arrêter."

Si le pilote tente de dédramatiser la situation, cette casse est loin d'être idéale pour la suite du week-end de Red Bull en Émilie-Romagne. L'écurie autrichienne a accumulé les ennuis sur ses deux monoplaces : avant l'arrêt de Verstappen, Sergio Pérez s'est accroché avec Esteban Ocon le matin, forçant la sortie du drapeau rouge.

"Malheureusement, l'arbre de transmission a cédé, nous essayons simplement de comprendre ce qui a pu en être la cause", regrette Horner. "La voiture a fait un petit tour dans la ville d'Imola après que [les commissaires] l'aient récupérée, nous n'avons pas eu assez de temps pour la réparer. Nous devons démonter les pièces pour jeter un coup d'œil, les vibreurs sont assez agressifs ici, il faut comprendre ce qui a pu causer ce problème."

Lire aussi :

Comme le confirme Horner, la casse vécue par Verstappen concernait "une boîte de vitesses du vendredi", un élément ayant un fort kilométrage et qui aurait dû être remplacé au terme des deux premières séances d'essais libres, avec ou sans casse. Et alors que les Mercedes ont mené la danse de bout en bout ce vendredi, Red Bull occupe-t-il désormais la place d'outsider ? Selon Verstappen, il est trop tôt pour faire des prédictions.

"Il est difficile de dire quelle place nous aurions occupée lors de la deuxième séance, quel rythme nous aurions eu", commente Verstappen. "Rien n'est choquant, nous devrons simplement regarder ce que nous pourrons améliorer au niveau de l'équilibre demain. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes pour faire un meilleur travail et ensuite nous verrons où nous nous situons par rapport à [Mercedes]."

partages
commentaires

Voir aussi :

Les équipes étaient privées de radio et à l'aveugle en EL1

Article précédent

Les équipes étaient privées de radio et à l'aveugle en EL1

Article suivant

Aston Martin veut un ajustement rapide du règlement aéro !

Aston Martin veut un ajustement rapide du règlement aéro !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Catégorie EL2
Lieu Imola
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Aurélien Attard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021