Verstappen confirme qu'il portera le numéro 1 en 2022

La saison 2022 verra le numéro 1 faire son grand retour en Formule 1, puisque Max Verstappen l'a choisi pour défendre son titre.

Verstappen confirme qu'il portera le numéro 1 en 2022

Max Verstappen a officiellement confirmé qu'il porterait le numéro 1 la saison prochaine, après avoir été sacré Champion du monde au terme du Grand Prix d'Abu Dhabi. Il avait déjà fait part de cette intention il y a quelques semaines, et a officialisé son choix ce lundi.

Depuis l'introduction des numéros permanents en Formule 1, lors de la saison 2014, le Champion du monde en titre est libre d'utiliser le numéro 1 qui lui est dévolu ou de conserver son numéro habituel. Ainsi, le numéro 1 n'a plus été vu en course depuis que Sebastian Vettel l'a porté chez Red Bull en 2014. Lewis Hamilton s'est toujours refusé à le choisir, préférant conserver le 44, tandis que Nico Rosberg n'a pas défendu son titre acquis en 2016 puisqu'il a pris sa retraite dans la foulée.

Arrivé en F1 en 2015, Max Verstappen a toujours couru avec le 33, chez Toro Rosso puis chez Red Bull, mais saisira donc l'opportunité d'arborer le numéro 1 la saison prochaine. "Oui, je l'utiliserai", a-t-il confirmé ce lundi. "Combien de fois peut-on faire ça ? Je ne sais pas, c'est peut-être la seule fois que je peux le faire dans ma vie. Je pense que c'est le meilleur numéro possible. Je le mettrai sur la voiture."

Le numéro 33 restera néanmoins la propriété de Max Verstappen, qui pourra le récupérer en 2023 si jamais il ne parvient pas à conserver son titre mondial. Si un pilote est absent du championnat, son numéro est également réservé et ne peut être attribué à un autre qu'après deux années complètes d'inutilisation.

En 2022, la grille verra ainsi le retour du numéro 23 d'Alexander Albon. Seul rookie en F1 la saison prochaine chez Alfa Romeo, Guanyu Zhou a choisi le numéro 24, qui n'a jamais été utilisé depuis l'introduction des numéros permanents. Timo Glock a été le dernier pilote à porter ce numéro, de 2010 à 2012 chez Virgin/Marussia, lorsque les numéros étaient attribués par la FIA.

La FIA a d'ailleurs publié il y a quelques jours la liste officielle (et très administrative) des engagés 2022 :

Pilote Entreprise Équipe Châssis Moteur
77 Valtteri Bottas Sauber Motorsport AG Alfa Romeo F1 Team ORLEN Alfa Romeo Ferrari
24 Guanyu Zhou Sauber Motorsport AG Alfa Romeo F1 Team ORLEN Alfa Romeo Ferrari
31 Esteban Ocon Alpine Racing Limited Alpine F1 Team Alpine Renault
14 Fernando Alonso Alpine Racing Limited Alpine F1 Team Alpine Renault
18 Lance Stroll AMR GP Limited Aston Martin Cognizant Formula One Team Aston Martin Mercedes
5 Sebastian Vettel AMR GP Limited Aston Martin Cognizant Formula One Team Aston Martin Mercedes
9 Nikita Mazepin Haas Formula LLC Uralkali Haas F1 Team Haas Ferrari
47 Mick Schumacher Haas Formula LLC Uralkali Haas F1 Team Haas Ferrari
3 Daniel Ricciardo McLaren Racing Limited McLaren F1 Team McLaren Mercedes
4 Lando Norris McLaren Racing Limited McLaren F1 Team McLaren Mercedes
44 Lewis Hamilton Mercedes-Benz Grand Prix Limited Mercedes-AMG Petronas Formula One Team Mercedes Mercedes
63 George Russell Mercedes-Benz Grand Prix Limited Mercedes-AMG Petronas Formula One Team Mercedes Mercedes
1 Max Verstappen Red Bull Racing Limited Red Bull Racing Red Bull Racing Red Bull Powertrains
11 Sergio Pérez Mendoza Red Bull Racing Limited Red Bull Racing Red Bull Racing Red Bull Powertrains
10 Pierre Gasly Scuderia AlphaTauri Scuderia AlphaTauri AlphaTauri Red Bull Powertrains
22 Yuki Tsunoda Scuderia AlphaTauri Scuderia AlphaTauri AlphaTauri Red Bull Powertrains
16 Charles Leclerc Ferrari Spa Scuderia Ferrari Ferrari Ferrari
55 Carlos Sainz Ferrari Spa Scuderia Ferrari Ferrari Ferrari
6 Nicholas Latifi Williams Grand Prix Engineering Limited Williams Racing Williams Mercedes
23 Alexander Albon Williams Grand Prix Engineering Limited Williams Racing Williams Mercedes

partages
commentaires
Pourquoi les décisions de Michael Masi laissent un goût amer
Article précédent

Pourquoi les décisions de Michael Masi laissent un goût amer

Article suivant

Qui seront les pilotes en piste aux essais d'Abu Dhabi ?

Qui seront les pilotes en piste aux essais d'Abu Dhabi ?
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021