Verstappen : "Personne ne comprend" le départ de Ricciardo

partages
commentaires
Verstappen :
Par : Basile Davoine
19 déc. 2018 à 09:55

Max Verstappen révèle que ni lui, ni son écurie Red Bull Racing ne comprennent encore aujourd'hui quelle mouche a piqué Daniel Ricciardo pour faire le choix de rejoindre Renault dès 2019.

Impatient d'ouvrir un nouveau chapitre de l'Histoire de Red Bull Racing en Formule 1 avec Honda, Max Verstappen le fera en 2019 avec un nouveau coéquipier à ses côtés. Si le Néerlandais s'est déjà dit plusieurs fois ravi de l'arrivée de Pierre Gasly, il admet que la surprise du départ de Daniel Ricciardo est encore bien réelle, à la fois pour lui et pour son équipe.

En août dernier, en pleine trêve estivale et alors que tout laissait penser qu'une prolongation de contrat entre Ricciardo et Red Bull Racing allait être signée, l'Australien a fait volte-face et succombé au dernier moment à l'offre que Renault lui avait soumise depuis de longues semaines. L'intéressé n'a jamais caché les tourments qu'il a affrontés avant de prendre cette décision lourde de conséquences pour la suite de sa carrière.

En quittant une écurie de pointe pour un team d'usine qui a encore énormément de chemin à parcourir, Ricciardo a fait un pari sur le long terme, sans garanties sur l'horizon qui lui permettra de renouer avec les podiums, puis les victoires, et enfin le titre de Champion du monde qu'il aspire à décrocher un jour ou l'autre.

Lire aussi :

Certains ont expliqué ce choix étonnant par la crainte de Ricciardo vis-à-vis de la compétitivité et de la fiabilité du moteur Honda, d'autres ont évoqué son statut dans l'équipe par rapport à Verstappen. Quoi qu'il en soit, son désormais ex-coéquipier ne comprend toujours pas aujourd'hui, et n'est visiblement pas le seul.

"Il s'était déjà engagé auprès de Dietrich Mateschitz, le grand patron de Red Bull, alors je ne comprends pas", révèle Max Verstappen dans une interview avec le magazine Formule1 aux Pays-Bas. "Personne dans l'équipe ne comprend. Mais je n'en ai jamais discuté avec lui, ce n'est pas mon problème. Ça ne m'intéresse pas de savoir pourquoi Daniel pense que Renault est le bon choix."

"Peur de personne"

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Le départ de Ricciardo officialisé, Red Bull a dû explorer des pistes pour le remplacer, avant d'annoncer relativement rapidement la promotion de Pierre Gasly. Un choix pour lequel Verstappen reconnaît son influence, bien que relative, dans le sens où il a été consulté sans avoir pour autant le dernier mot.

"À la fin, ce n'est pas à moi de dire oui ou non", rappelle-t-il. "Ce n'est pas ma décision. Mais je leur ai clairement dit ce qui fonctionnerait et ce qui ne fonctionnerait pas. Je ne vais pas donner de noms, mais je suis ravi que Pierre Gasly arrive. Il est très sympa et très rapide, mais je n'ai peur de personne. Je ne crains personne."

Les deux pilotes espèrent désormais que le package Red Bull-Honda sera performant, misant sur les progrès effectués par le motoriste nippon avec Toro Rosso en 2018, mais encore insuffisant jusqu'à présent. L'écurie de Milton Keynes affirme avoir une approche "contraire" à celle qu'avait eue McLaren, exigeant avant tout de la puissance à son nouveau partenaire. Une orientation à laquelle Verstappen veut croire.

"Je crois que cette année a déjà été plutôt bonne [pour Honda]", estime-t-il au micro de Sky Sports. "Ils ont utilisé beaucoup de moteurs simplement parce qu'ils le pouvaient, parce qu'ils étaient en fond de grille ou qu'il se passait quelque chose. Je préfère gagner peut-être une course puis voir le moteur exploser à la suivante plutôt qu'être constamment lent."

Article suivant
Charger les commentaires