Réactions
Formule 1 GP d'Italie

Verstappen : La Red Bull devrait être mieux réglée pour la course

Max Verstappen n'est pas contrarié par sa deuxième place lors des qualifications du Grand Prix d'Italie, le pilote Red Bull estimant que ses réglages lui viendront en aide en course.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Aux qualifications du Grand Prix d'Italie, dans le temple de la vitesse de Monza, Max Verstappen s'est incliné face à Carlos Sainz dans la lutte pour la pole position pour 13 millièmes de seconde. Cette défaite dans le camp Red Bull peut s'expliquer par des choix aérodynamiques différents par rapport à ceux de Ferrari.

Sur ses terres, la Scuderia a apporté un aileron arrière à faible traînée dans le but de réaliser une excellente performance devant ses fans, toujours très exigeants, tandis que Red Bull a accordé sa priorité au rythme de course, au détriment de la performance sur un tour.

Et puisque les données des simulations de rythme de course en essais libres semblaient donner l'avantage à Red Bull, Verstappen s'estime toujours bien placé pour remporter son dixième Grand Prix consécutif ce dimanche.

"Ce n'est pas vraiment surprenant, [Ferrari] était rapide l'année dernière aussi", explique Verstappen au sujet de la pole de Sainz. "Aussi, quand vous regardez leur aileron arrière, il semble qu'il soit assez bien optimisé pour Monza, alors que notre aileron - surtout sur un tour - n'est peut-être pas le plus optimisé."

"Mais ça devrait normalement être meilleur en course, donc rien de très choquant pour être honnête. On a pu voir en Q1, Q2, Q3... à chaque tour, on a pu voir que c'était particulièrement serré. De mon côté, le vendredi était un peu plus difficile mais je pense que nous ne pouvons pas vraiment nous plaindre."

Expliquant pourquoi son roulage en essais libres a entraîné quelques maux de tête dans le garage Red Bull, Verstappen indique que trouver le bon compromis entre la vitesse de pointe et l'appui aérodynamique sur un tel circuit n'est pas chose aisée.

"Ici [à Monza], il est un peu plus difficile pour nous de trouver le bon compromis avec l'appui", ajoute le Néerlandais. "Mais j'étais très satisfait ce matin [en EL3]. Je pensais que la voiture fonctionnait bien sur un tour et sur les longs relais également. Donc je suis content de cette deuxième place. À Monza, c'est toujours très serré. Parfois vous pouvez être devant, parfois vous êtes juste derrière, mais je suis confiant pour demain."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pourquoi les Ferrari ont échappé à une sanction à Monza
Article suivant Duels en qualifs : le point au Grand Prix d'Italie 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France