Résumé de course
FIA F2 Barcelone

Crawford s'impose à Barcelone, nouvel abandon pour Martins

Jak Crawford (DAMS) s'est imposé lors de la course principale de Formule 2 à Barcelone. Il devance Franco Colapinto (MP) et Juan Manuel Correa (DAMS). Victor Martins a été contraint d'abandonner une nouvelle fois cette saison.

Jak Crawford, DAMS

Jak Crawford, DAMS

Photo de: Shameem Fahath

Samedi, Victor Martins s'est imposé pour la seconde fois de sa carrière en Formule 2. Le Français, parti deuxième sur la grille, a pris la tête de la course sprint après un très bel envol et n'a plus lâché la première place jusqu'à la ligne d'arrivée. Ce dimanche, pour la course principale de F2 à Barcelone, le pilote ART s'élance de la neuvième place, deux positions devant Isack Hadjar (Campos), onzième. Aux avant-postes, c'est Paul Aron (Hitech) qui part en pole position devant Jak Crawford (DAMS) et Franco Colapinto (MP).

Lire aussi :

Victor Martins abandonne dès le deuxième virage

C'est une journée qui a mal commencé pour Andrea Kimi Antonelli. Le pilote Prema est resté bloqué sur la grille de départ lors du lancement du tour de chauffe. Roman Stanek (Trident) a également eu un problème et les deux pilotes ont dû s'élancer des stands. Aux feux verts, Paul Aron a conservé la tête à l'issue du premier virage, suivi de Crawford et Colapinto. Victor Martins, vainqueur la veille, a vécu un départ difficile avant d'être pris dans un accrochage avec Dennis Hauger (MP) dans le deuxième virage, obligeant les deux pilotes à abandonner. 

C'est Isack Hadjar qui a le plus profité de ce début de course chaotique. Le pilote Campos a réalisé un très bel envol en gagnant six places, se plaçant à la cinquième position avant l'entrée en piste de la Safety Car. Celle-ci s'est effacée au quatrième tour, Paul Aron menant les 20 monoplaces restantes. Le tour suivant, le rookie estonien a réalisé le meilleur tour en course, augmentant l'écart de plus d'une seconde sur son poursuivant Jak Crawford.

Jak Crawford prend les commandes avant la mi-course

Équipé de pneus tendres, Isack Hadjar a vu Joshua Dürksen prendre le meilleur sur lui. Le pilote PHM, équipé de pneus durs, a haussé son rythme après avoir mis ses pneus dans la bonne fenêtre de performances. Les premiers arrêts aux stands des pilotes en pneus tendres se sont déroulés à partir du neuvième tour et à l'issue de cette première salve, au douzième tour, Isack Hadjar est reparti à la 15e place, huit pilotes ne s'étant pas encore arrêtés. Dans ce jeu-là, Jak Crawford a pris la tête de la course provisoire à Paul Aron.

Un tour plus tard, une voiture de sécurité virtuelle a été mise en place après l'immobilisation de Taylor Barnard (PHM). Quelques secondes après l'évacuation de la monoplace, la course a pu reprendre. À la fin du 15e tour, dans le dernier virage, Paul Aron a perdu l'arrière de sa monoplace, faisant un petit tour dans les graviers et perdant trois places au passage. Au 17e tour, une nouvelle Virtual Safety Car a refait son apparition après le deuxième abandon d'une PHM AIX Racing, celle de Joshua Dürksen. 

La course a pu reprendre au 20e tour, Isack Hadjar pointant à la douzième place, la sixième provisoire avant l'arrêt des six derniers pilotes. Devant, Crawford a porté son avance à plus de trois secondes sur Bortoleto, menacé par Colapinto pour la seconde place. Sur un bon rythme, Isack Hadjar s'est débarrassé de Zak O'Sullivan (ART) pour prendre la onzième position. 

La remontée de Juan Manuel Correa

Au 23e tour, Colapinto a pris le meilleur sur Bortoleto pour la deuxième place après plusieurs tours dans les échappements de la Invicta. Alors que Paul Aron, le plus rapide en piste, se rapprochait du podium, Isack Hadjar ne parvenait pas à revenir sur les pilotes devant lui, sans perdre de temps sur Zane Maloney (Rodin) derrière lui.

À dix tours du drapeau à damier, Paul Aron a fait son retour sur le podium après s'être défait de Bortoleto. À l'issue des arrêts aux stands des derniers pilotes en pneus durs, Crawford a pris les commandes officielles de la course, suivi de Colapinto et Aron. Isack Hadjar se trouvait à la cinquième place. Cependant, Juan Manuel Correa, équipé de pneus tendres dans cette fin de course, est revenu très rapidement sur le Français, l'effaçant pour prendre la cinquième place.

Le pilote DAMS s'est ensuite débarrassé de Bortoleto, tout comme Hadjar quelques tours plus tard pour reprendre la cinquième position. Le pilote américain a poursuivi sa remontée en montant sur le podium après avoir éliminé Paul Aron. Le classement ne bougera pas jusqu'au passage du drapeau à damier, Jak Crawford remportant sa première victoire de la saison devant Franco Colapinto et Juan Manuel Correa. Paul Aron et Isack Hadjar complètent le top cinq dans une fin de course marquée par l'accrochage entre les deux Invicta, sans conséquences au classement.

Lire aussi :

Spain Barcelone F2 2024 - Course Principale

   
1
 - 
4
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Heure Intervalle km/h Stands Points Abandon Bonus
1 United States J. Crawford DAMS Lucas Oil 7 37

-

           
2 Argentina F. Colapinto MP Motorsport 12 37

+1.400

1.4

1.400          
3 United States J. Correa DAMS Lucas Oil 8 37

+5.800

5.8

4.400          
4
P. Aron Hitech Pulse-Eight
17 37

+11.400

11.4

5.600          
5 France I. Hadjar Campos Racing 20 37

+14.700

14.7

3.300          
6 India K. Maini Invicta Racing 9 37

+19.300

19.3

4.600          
7
G. Bortoleto Invicta Racing
10 37

+20.400

20.4

1.100          
8 Barbados Z. Maloney Rodin Motorsport 5 37

+22.600

22.6

2.200          
9 Belgium A. Cordeel Hitech Pulse-Eight 16 37

+24.400

24.4

1.800          
10
P. Martí Campos Racing
21 37

+24.900

24.9

0.500          
11 Brazil E. Fittipaldi Van Amersfoort Racing 14 37

+29.100

29.1

4.200          
12 Italy A. Antonelli Prema Powerteam 4 37

+35.500

35.5

6.400          
13 Japan R. Miyata Rodin Motorsport 6 37

+35.900

35.9

0.400          
14 United Kingdom O. Bearman Prema Powerteam 3 37

+37.400

37.4

1.500          
15 United Kingdom Z. O'Sullivan ART Grand Prix 2 37

+45.000

45.0

7.600          
16 Mexico R. Villagomez Van Amersfoort Racing 15 37

+47.200

47.2

2.200          
17 Czech Republic R. Staněk Trident 23 37

+1'03.000

1'03.0

15.800          
dnf Netherlands R. Verschoor Trident 22 35

2 laps

        Abandon  
dnf
J. Duerksen PHM AIX Racing
24 16

21 laps

        Abandon  
dnf
T. Barnard PHM AIX Racing
25 11

26 laps

        Abandon  
dnf France V. Martins ART Grand Prix 1 36

 

        Abandon  
dnf Norway D. Hauger MP Motorsport 11 36

 

        Abandon  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Victor Martins remporte la course sprint à Barcelone
Article suivant Bearman s'impose en sprint en Autriche, pas de points pour les Français

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France