De Vries triomphe de Norris

partages
commentaires
De Vries triomphe de Norris
Par : Benjamin Vinel
30 juil. 2018 à 12:40

Nyck de Vries a remporté une victoire sensationnelle face à Lando Norris au Hungaroring, alors que George Russell était trahi par son embrayage. Alexander Albon a gagné la Course Sprint avec brio.

George Russell, Lando Norris, Alexander Albon, Nyck de Vries. Ces quatre prétendants au titre de Formule 2 ont brillé d'une manière ou d'une autre au Hungaroring, où la Course Principale a été un thriller comme l'antichambre de la F1 en produit souvent.

Ce sont d'ailleurs Russell et De Vries qui ont donné le ton en essais libres. En qualifications, Jack Aitken a signé une belle pole position provisoire en 1'27"430 avant de rentrer au stand pour observer la fin de la séance, lors de laquelle Sérgio Sette Câmara lui a chipé la première place pour trois centièmes. Nyck de Vries et George Russell occupaient la deuxième ligne, Lando Norris et Alexander Albon étant relégués aux sixième et 13e rangs.

Diapo
Liste

Alexander Albon et Maximilian Günther, les vainqueurs de Silverstone

Alexander Albon et Maximilian Günther, les vainqueurs de Silverstone
1/7

Photo de: FIA Formula 2

Artem Markelov, le Maillot Jaune du paddock ?

Artem Markelov, le Maillot Jaune du paddock ?
2/7

Photo de: FIA Formula 2

Sérgio Sette Câmara a signé la pole position

Sérgio Sette Câmara a signé la pole position
3/7

Photo de: FIA Formula 2

Il a été félicité par son coéquipier Lando Norris, seulement sixième

Il a été félicité par son coéquipier Lando Norris, seulement sixième
4/7

Photo de: FIA Formula 2

La pole a échappé à Jack Aitken pour 0"030

La pole a échappé à Jack Aitken pour 0"030
5/7

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon ne s'est qualifié qu'à la 13e place

Alexander Albon ne s'est qualifié qu'à la 13e place
6/7

Photo de: FIA Formula 2

Alessio Lorandi remplace Santino Ferrucci chez Trident et n'a pas démérité, 17e des qualifications

Alessio Lorandi remplace Santino Ferrucci chez Trident et n'a pas démérité, 17e des qualifications
7/7

Photo de: FIA Formula 2

Norris le Rainmaster, De Vries le Roi-Soleil

La Course Principale avait lieu juste après des qualifications F1 fortement perturbées par la pluie, avec une piste qui a progressivement séché puisque les nuages ont laissé place au soleil. Cette piste était toutefois très humide au départ – où personne n'a calé, notons-le – et Lando Norris a réalisé un festival de dépassements, plusieurs secondes au tour plus rapide que la concurrence dans ces conditions. Intérieur, extérieur, le pilote de réserve McLaren a doublé dans plusieurs virages et s'est notamment illustré en faisant l'extérieur au leader Sérgio Sette Câmara au virage 6, dans une manœuvre qui n'était pas sans rappeler celle de Fernando Alonso sur Michael Schumacher en 2006. Même si cette fois, Norris a dû attendre la sortie de la chicane pour prendre définitivement l'avantage.

Le pilote Carlin est donc passé de la sixième à la première place en l'espace de dix tours. Son coéquipier Sette Câmara a continué de perdre du terrain, doublé par Nyck de Vries, Antonio Fuoco et Jack Aitken, jusqu'à ce que les pilotes chaussent les pneus slicks entre les 15e et 17e tours. Norris avait alors creusé un écart monumental de 14 secondes à l'avant.

Étrangement, la situation s'est alors inversée. Nyck de Vries perdait deux secondes au tour sur Norris en première moitié de course ; sur piste sèche, c'est le Néerlandais qui allait deux secondes plus vite, s'emparant aisément de la première place au 27e tour et s'envolant vers une victoire qui est peut-être la plus belle de sa carrière en sport auto. Qui plus est face à un autre protégé de McLaren !

"Nous nous attendions à ce que la piste sèche vers la fin, donc nous n'avons pas trop dirigé nos réglages vers la pluie", explique De Vries. "Nous savions que ça allait être dur en début de course, et ça l'a été, j'avais vraiment du mal à tenir, mais heureusement, le timing était bon et la piste a commencé à sécher. Les autres avaient prévu des conditions plus humides que nous, ce qui a joué en notre faveur."

En grande difficulté sur piste sèche – il n'a réalisé que le 17e meilleur tour en course –, Norris a vu Sette Câmara et Fuoco revenir sur ses talons mais est parvenu à leur résister lors des trois dernières boucles pour marquer 18 points précieux. D'autant que George Russell, leader du championnat, a été contraint à l'abandon, victime d'une défaillance de l'embrayage !

"Quand j'ai fait mon premier tour d'installation et que j'ai utilisé l'embrayage, il a fait un crissement terrible et la voiture ne s'arrêtait pas", explique Russell. "J'ai dû la mettre au point mort et je n'ai pas pu repasser la première. Nous pensions avoir résolu le problème en changeant un capteur, mais il était toujours là. Au fil de la course, ça a empiré et je ne pouvais pas m'arrêter, l'embrayage était complètement fermé. C'est dommage. C'est la deuxième fois cette année que nous avons un problème mécanique avant même que la course ait commencé, mais c'est le sport auto."

Fuoco a profité des attaques infructueuses de Sette Câmara sur Norris pour prendre l'avantage dans les tout derniers instants, mais le Brésilien a accroché la Charouz dans l'avant-dernier virage de l'ultime boucle. Il a immédiatement été pénalisé de dix secondes, rétrogradant à la septième place tandis que Fuoco récupérait un podium mérité.

Jack Aitken a pris la quatrième place devant Alexander Albon, auteur d'une belle remontée sous la pluie après des qualifications décevantes, et Luca Ghiotto. Quant à Artem Markelov, il est sorti vainqueur d'une bataille à sept pour une huitième place synonyme de pole position en Course Sprint, devançant son coéquipier Tadasuke Makino et Nirei Fukuzumi.

Nicholas Latifi a été contraint à l'abandon par un problème mécanique en fin de course alors qu'il était 11e, tandis que Louis Delétraz s'est fait remarquer en décollant sur l'Arden de Maximilian Günther au premier tour. Tous deux se sont classés en fond de peloton.

Diapo
Liste

Sérgio Sette Câmara a conservé la tête au départ

Sérgio Sette Câmara a conservé la tête au départ
1/8

Photo de: FIA Formula 2

Lando Norris a réalisé une remontée phénoménale sous la pluie

Lando Norris a réalisé une remontée phénoménale sous la pluie
2/8

Photo de: FIA Formula 2

Sur le sec, Nyck de Vries était intouchable

Sur le sec, Nyck de Vries était intouchable
3/8

Photo de: FIA Formula 2

De Vries a aisément remporté sa deuxième victoire de la saison

De Vries a aisément remporté sa deuxième victoire de la saison
4/8

Photo de: FIA Formula 2

Accroché par Sette Câmara au dernier tour, Antonio Fuoco complétait néanmoins le podium

Accroché par Sette Câmara au dernier tour, Antonio Fuoco complétait néanmoins le podium
5/8

Photo de: FIA Formula 2

Podium où la joie de De Vries était évidente !

Podium où la joie de De Vries était évidente !
6/8

Photo de: FIA Formula 2

Artem Markelov a remporté la bataille pour la huitième place

Artem Markelov a remporté la bataille pour la huitième place
7/8

Photo de: FIA Formula 2

George Russell a été contraint à l'abandon, trahi par son embrayage

George Russell a été contraint à l'abandon, trahi par son embrayage
8/8

Photo de: FIA Formula 2

Albon impeccable

Par rapport au festival de dépassements du samedi, la Course Sprint a été plus calme, sur piste sèche. Encore une fois, aucun concurrent n'a calé, mais les deux hommes de la première ligne, Sérgio Sette Câmara et Artem Markelov, ont manqué leur envol, le Russe en particulier. Luca Ghiotto a tiré les marrons du feu et s'est emparé de la tête devant Alexander Albon.

Ghiotto a initialement creusé un écart de trois secondes lors des dix premiers tours, écart qu'il a maintenu jusqu'au 20e passage, mais c'est alors qu'Albon lui a repris une demi-seconde au tour pour lancer une superbe attaque par l'extérieur au premier virage. Avec succès : le pilote DAMS s'est envolé vers sa troisième victoire de la saison, la deuxième en quatre courses.

"Je crois qu'au moment où Alex m'a eu, mes pneus arrière étaient complètement finis, et en un tour, il m'a pris deux secondes, donc il n'y a rien que je pouvais faire", commente Ghiotto.

Sérgio Sette Câmara n'a pas vraiment été menacé pour la troisième place, survivant à un gros impact avec la Charouz d'Antonio Fuoco en début de course, après une intervention de la voiture de sécurité virtuelle. L'Italien a réaccéléré plus vite que son rival mais ne s'est pas décalé assez promptement et a abîmé son aileron avant. Il a ensuite écopé de cinq secondes de pénalité pour un excès de vitesse dans les stands, pénalité qu'il n'a pas purgée lors de son arrêt suivant, ce qui lui vaut trois places sur la grille de départ de la prochaine course, à Spa-Francorchamps.

Lando Norris est remonté de la septième à la quatrième place avec un superbe double dépassement sur Nyck de Vries et Artem Markelov, par l'extérieur du virage 3, le poleman Markelov ayant rétrogradé au fil de la course pour se classer 13e sous le drapeau à damier. Roberto Merhi complète le top 5.

C'est un finish à couper le souffle qui a départagé Nirei Fukuzumi et Nyck de Vries, le protégé de Honda prenant l'avantage sur le poulain de McLaren pour un millième de seconde. George Russell marque le dernier point disponible, remonté de la 20e et dernière place sur la grille, devançant de peu un Louis Delétraz qui est passé du 17e au neuvième rang. Jack Aitken, en revanche, a connu une course décevante, parti cinquième et arrivé dixième.

Un accrochage au premier tour a éliminé Alessio Lorandi et Ralph Boschung, impliquant également Roy Nissany. Boschung accusait le coup, enregistrant un septième abandon record cette saison.

Diapo
Liste

Le poleman Artem Markelov a perdu la tête au départ et a rétrogradé jusqu'à la 13e place

Le poleman Artem Markelov a perdu la tête au départ et a rétrogradé jusqu'à la 13e place
1/6

Photo de: FIA Formula 2

Luca Ghiotto devançait Sérgio Sette Câmara à l'extinction des feux

Luca Ghiotto devançait Sérgio Sette Câmara à l'extinction des feux
2/6

Photo de: FIA Formula 2

Norris s'est illustré par ses manœuvres dans le peloton, dépassant De Vries et Markelov en un virage

Norris s'est illustré par ses manœuvres dans le peloton, dépassant De Vries et Markelov en un virage
3/6

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon a remporté une belle victoire après avoir dépassé Ghiotto par l'extérieur

Alexander Albon a remporté une belle victoire après avoir dépassé Ghiotto par l'extérieur
4/6

Photo de: FIA Formula 2

Albon, Ghiotto et Sette Câmara sur le podium

Albon, Ghiotto et Sette Câmara sur le podium
5/6

Photo de: FIA Formula 2

Rendez-vous à Spa-Francorchamps pour le prochain meeting !

Rendez-vous à Spa-Francorchamps pour le prochain meeting !
6/6

Photo de: FIA Formula 2

Malgré sa belle performance, Russell voit Norris revenir à 12 longueurs au championnat, alors qu'Albon consolide sa troisième place. Derrière, c'est très serré entre Markelov, De Vries, Fuoco et Sette Câmara. Il reste huit courses pour faire la différence !

 Hungaroring - Course Principale

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
1 Netherlands Nyck de Vries  Italy Prema Powerteam 34 1:00'16.996
2 United Kingdom Lando Norris  United Kingdom Carlin 34 16.508
3 Italy Antonio Fuoco  Charouz Racing System 34 20.752
4 United Kingdom Jack Aitken  France ART Grand Prix 34 21.805
5 Thailand Alexander Albon  France DAMS 34 23.077
6 Italy Luca Ghiotto  Spain Campos Racing 34 28.696
7 brazilSérgio Sette Câmara United Kingdom Carlin 34 29.099
8 Russian Federation Artem Markelov  Russian Federation RUSSIAN TIME 34 35.594

Voir le classement complet ici

 Hungaroring - Course Sprint

Voir le classement complet ici

Classement général 2018

  Pilotes Équipe Points
1 united_kingdom George Russell ART Grand Prix 171
2 united_kingdom Lando Norris Carlin 159
3 thailand Alexander Albon DAMS 141
4 russia Artem Markelov RUSSIAN TIME 114
5 netherlands Nyck de Vries Prema Racing 114
6 italy Antonio Fuoco Charouz Racing System 112
7 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 106
8 italy Luca Ghiotto Campos Racing 79
9 switzerland Louis Delétraz Charouz Racing System 62
10 united_kingdom Jack Aitken ART Grand Prix 61

Voir le classement complet ici

Article suivant
Norris : "C'est la pire saison de ma carrière"

Article précédent

Norris : "C'est la pire saison de ma carrière"

Article suivant

Chronique Delétraz - Pas l'envol que j'espérais !

Chronique Delétraz - Pas l'envol que j'espérais !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Hungaroring
Pilotes Nyck de Vries , George Russell , Alexander Albon , Lando Norris
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course