La saison où Leclerc a révélé l'étendue de son potentiel
Prime
FIA F2 Nostalgie

La saison où Leclerc a révélé l'étendue de son potentiel

Par :
Co-auteur:
Benjamin Vinel

Cela peut paraître étrange, compte tenu de son ascension irrésistible vers le sommet du sport automobile, mais avant la saison 2017 de Formule 2, Charles Leclerc n'avait pas pleinement confirmé son potentiel de superstar.

Après tout, les jeunes pilotes sont nombreux à disposer de soutiens d'influence et d'expérience, mais ils ne brillent parfois pas autant que leurs performances initiales ne le laissaient imaginer.

Début 2017, Charles Leclerc n'était pas qu'un jeune talent : il venait de remporter le GP3 Series, compétition qui avait déjà propulsé ses précédents Champions Esteban Gutiérrez, Valtteri Bottas, Daniil Kvyat et Esteban Ocon vers la F1. Conclue par un accrochage avec Santino Ferrucci, sa campagne n'avait pas été parfaite – la tâche était notamment compliquée par des séances d'essais libres avec Haas lors de certains week-ends, ce qui requérait de réadapter au GP3 quelques heures plus tard – mais il avait néanmoins démontré une certaine constance et engrangé 162 points en Course 1 (excluant les épreuves à grille inversée). Son plus proche rival, un certain Alexander Albon, n'en avait marqué que 120.

partages
commentaires
Dean Stoneman, l'homme qui vit à 300 km/h après avoir frôlé la mort
Article précédent

Dean Stoneman, l'homme qui vit à 300 km/h après avoir frôlé la mort

Article suivant

Théo Pourchaire signe chez ART Grand Prix en F2

Théo Pourchaire signe chez ART Grand Prix en F2
Charger les commentaires