MotoGP GP d'Allemagne

Aleix Espargaró renonce au week-end au bout de 3 tours

Aprilia a confirmé qu'Aleix Espargaró devait déclarer forfait pour le GP d'Allemagne, sa tentative de participer aux premiers essais ayant dû être avortée rapidement à cause de sa fracture de la main.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Aleix Espargaró n'ira pas plus loin que la première séance d'essais du Grand Prix d'Allemagne. Le pilote espagnol n'a finalement bouclé que trois tours ce vendredi matin, au Sachsenring, avant de rentrer au stand. Suivi de près par Angel Charte, médecin du MotoGP, Espargaró n'a pas insisté : il lui est impossible de disputer cette épreuve et il doit se résoudre au forfait, ce qu'Aprilia a confirmé en cours de séance.

Le pilote souffre de la main droite, où une fracture du cinquième métacarpien lui cause de fortes douleurs depuis samedi dernier, lorsqu'il a été victime d'une grosse chute pendant la course sprint d'Assen. Il avait déjà dû renoncer à la course principale le lendemain, mais espérait être apte à reprendre dès ce week-end.

Le contrôle médical passé hier l'avait autorisé à prendre la piste pour les Essais Libres 1 avant d'être à nouveau examiné. Seulement, Espargaró ne cachait pas qu'il souffrait beaucoup, tout en manquant de force et de mobilité au point d'avoir du mal à refermer son poing. Une blessure forcément très problématique sur la main qui gère la poignée d'accélération, même si Aprilia lui avait préparé un guidon adapté et qu'il portait également un gant spécial. Il comptait aussi sur la configuration atypique du circuit, qui tourne dans le sens contraire des aiguilles d'une montre et contient de nombreux virages à gauche. Ses espoirs auront donc été vains.

"J'avais très mal avant de venir et j'ai décidé à la dernière minute de venir", explique-t-il au micro du site officiel du MotoGP. "Évidemment, les médecins m'ont dit que je n'allais pas pouvoir piloter parce que j'ai une grosse blessure à la main, et en plus il s'agit de la main droite, celle qui accélère. Je ne voulais pas rester à la maison, alors je suis venu ici et j'ai fait de mon mieux, mais c'est impossible, j'ai très mal. Chaque fois que je tourne dans un virage à droite, je n'arrive pas à contrôler l'accélérateur alors c'est aussi dangereux pour les autres et je suis forcé de m'arrêter."

À l'absence d'Aleix Espargaró s'ajoute celle d'Álex Rins, également blessé à la main ainsi qu'au pied. Opéré lundi, il est remplacé par Remy Gardner. De son côté, Aprilia s'en tiendra à ses trois titulaires restants, Maverick Viñales dans l'équipe officielle et Miguel Oliveira et Raúl Fernández chez Trackhouse Racing. Rappelons que le constructeur de Noale ne pouvait pas prévoir de remplacement par son pilote essayeur ce week-end, Lorenzo Savadori s'étant lui-même blessé à Assen et souffrant des vertèbres.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent En quête de sensations, Zarco doit oublier ses podiums récents au Sachsenring
Article suivant EL1 - Jorge Martín au rendez-vous, Marc Márquez rapide et à terre

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France