MotoGP GP d'Autriche

Brad Binder et KTM prolongent déjà pour 2025 et 2026

Ils veulent rester lier sur le long terme : KTM a annoncé la prolongation du contrat de Brad Binder pour les saisons 2025 et 2026.

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing

Déjà sous contrat jusqu'à la fin de la saison prochaine, Brad Binder a prolongé son union avec KTM pour deux années supplémentaires : il courra pour le constructeur autrichien au moins jusqu'à la fin de l'année 2026.

Cette prolongation anticipée veut ancrer un partenariat emblématique pour la marque, qui a fait courir le Sud-Africain dès ses trois saisons d'apprentissage dans la Red Bull MotoGP Rookies Cup. En 2015, c'est avec la marque autrichienne qu'il a rejoint les Grands Prix, dans la catégorie Moto3, dont il a remporté le titre en 2016, puis il est resté l'un des piliers du programme KTM Ajo en Moto2. Victorieux à huit reprises, il s'est battu deux fois pour le titre, avec la troisième puis la deuxième place générale à son compte.

Promu en MotoGP en 2020, Binder était alors le premier à avoir passé tous les échelons de la KTM GP Academy. Il a d'emblée frappé un grand coup en offrant au constructeur autrichien sa première victoire, à Brno, alors que lui-même n'y disputait que son troisième Grand Prix dans la catégorie reine. Depuis, il compte sept podiums (dont une autre victoire en 2021, et a aussi connu le succès en sprint cette année. Jusqu'à présent, il a figuré au mieux au sixième rang du championnat, mais il vise bien plus. Dans le coup dès le début de cette année, il est actuellement quatrième du classement général.

"Je remercie énormément KTM et le management de me faire confiance et de me permettre d'être impliqué dans cet incroyable programme pour plusieurs années supplémentaires", déclare Brad Binder. "Nous sommes très proches de ce que nous voulons réaliser en piste, mais je n'aurai pas assez de compliments à adresser à l'équipe et à mon groupe. 2015 et les premières courses KTM me paraissent bien loin ! Mais le temps passe vite et nous nous sommes créé des souvenirs qui ont une place spéciale. Je sais qu'il y a beaucoup plus à venir et j'ai hâte d'écrire ces histoires."

"Un pilier de l'équipe"

KTM voit en Brad Binder un "pilote clé et emblématique" de son programme MotoGP, "un pilier de l'équipe" pour le team manager Francesco Guidotti. "Nous avons construit une relation et un projet depuis longtemps maintenant. Il apporte un esprit de vainqueur dans notre stand, mais aussi de la stabilité et une compréhension importante de KTM", souligne le responsable italien.

"C'est un pilote toujours excitant à regarder et un gars fantastique avec qui travailler. Je tiens à le remercier pour la confiance qu'il a placée en nous et pour la manière dont nous avons poussé ensemble jusqu'à présent. Il y a encore beaucoup de potentiel à exploiter."

 Jens Hainbach, Stefan Pierer, Francesco Guidotti, Hubert Trunkenpolz, Brad Binder et Pit Beirer.

Jens Hainbach, Stefan Pierer, Francesco Guidotti, Hubert Trunkenpolz, Brad Binder et Pit Beirer.

Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport, a encore un casse-tête à régler pour le line-up 2024 de la marque, mais la suite à donner au partenariat avec Brad Binder ne faisait pas le moindre doute à ses yeux. "Garder Brad à la pointe de notre programme MotoGP était une grande priorité pour nous", explique l'Allemand. "Nous aimons tout chez ce mec : c'est un pilote complet qui donne tout en piste. Brad est un membre important de la famille. Son caractère et sa façon d'être avec le box, ainsi qu'avec les fans et l'entreprise, font de lui l'ambassadeur idéal pour nous."

"Nous avons déjà accompli et vécu énormément de choses ensemble, et nous sommes très fiers qu'il veuille continuer à piloter notre RC16 et rester en orange. Nous ne pourrions pas être plus heureux d'avoir cette moto #33 dans le box pour quelques années de plus."

Parmi les autres pilotes KTM, le coéquipier de Brad Binder dans l'équipe officielle, Jack Miller, dispose d'ores et déjà d'un contrat pour la saison 2024, de même que Pol Espargaró, qui court pour le team Tech3 mais a manqué plusieurs semaines après un grave accident en ouverture de saison.

Son binôme Augusto Fernández n'avait qu'un accord d'un an, mais le pilote lui-même et le grand patron du groupe Pierer Mobility ont fait savoir que celui-ci avait été prolongé pour 2024. Une annonce est attendue pour l'officialiser, ainsi que des précisions sur la destination de Pedro Acosta, leader du Moto2, qui a lui aussi un contrat pour courir dans la catégorie reine avec KTM dès la saison prochaine. Problème, le constructeur n'a que quatre places pour ces cinq pilotes...

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Blessure, convalescence, retour : Álex Rins fait le point
Article suivant Bagnaia a le sourire, Bastianini toujours perdu

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France