Résumé de course
MotoGP GP des Pays-Bas

Course - Bagnaia impérial devant Martín à Assen

Pecco Bagnaia a survolé le Grand Prix des Pays-Bas, devant Jorge Martín. Enea Bastianini a pris la troisième place après une belle remontée.

Immense favori après avoir dominé l'essentiel du week-end, Pecco Bagnaia n'a pas déçu ce dimanche à Assen, en menant la course de bout en bout. Jorge Martín n'a pas pu le suivre et a dû se contenter de la deuxième place devant Enea Bastianini, qui a enchaîné les dépassements.

Après une matinée nuageuse, le soleil a fait son apparition et l'asphalte était mesuré à 39°C. Ils étaient 21 à s'immobiliser sur la grille de départ, avec deux forfaits du côté d'Aprilia, pour Aleix Espargaró, qui souffre d'une fracture de la main, et le pilote d'essais de la marque, Lorenzo Savadori, engagé en wild-card mais touché aux vertèbres.

Bagnaia était en pole mais la grille de départ était différente de celle de samedi. En plus des absents, Martín est passé de la deuxième à la cinquième place, en raison d'une pénalité pour avoir gêné Raúl Fernández en qualifications. Maverick Viñales est ainsi remonté au deuxième rang devant Álex Márquez et Fabio Di Giannantonio. Marc Márquez partait quand à lui de la sixième place.

Les choix des pilotes ont alterné entre pneu dur et medium à l'avant tandis qu'à l'arrière, le medium a été privilégié. Les quatre représentants de KTM et Fabio Quartararo ont pris le risque du tendre.

Bagnaia a pris un bon envol et a conservé la première place devant Viñales et Martín, qui a gommé une partie du désavantage de sa pénalité. Le pilote Pramac a dépassé Viñales quelques virages plus loin. Álex Rins était déjà hors course après une chute monumentale au premier virage, conséquence d'un highside. Le pilote Yamaha s'est relevé mais semblait souffrir du poignet, et il a été dirigé vers le centre médical.

 

Marc Márquez a conclu le premier tour au quatrième rang devant son frère Álex, Franco Morbidelli, Pedro Acosta, Fabio Di Giannantonio, Brad Binder et Enea Bastianini. Morbidelli a vite dégringolé dans la hiérarchie, tandis que Fabio Quartararo était 13e et Johann Zarco 17e.

Dès le deuxième tour, Marc Márquez s'est emparé de la troisième place, profitant d'une porte laissée ouverte par Viñales. Son frère Álex Márquez a en revanche vite glissé dans la hiérarchie, doublé notamment par Acosta puis Di Giannantonio. Ce dernier était en grande forme : il a dépassé Acosta au cinquième tour, puis Viñales dans la boucle suivante.

Márquez sème la zizanie, Bastianini remonte

Pendant ce temps, Bagnaia comptait déjà plus d'une seconde d'avance sur Martín, qui avait une marge similaire sur l'aîné des Márquez, incapable de tenir le rythme. Le #93 a fini par céder face à Di Giannantonio, après l'avoir volontairement laissé passer.

 

À mi-parcours, Martín commençait à perdre le contact face à Bagnaia, avec un retard de 1"2, mais son avance approchait des quatre secondes sur le quatuor mené par Di Giannantonio. Un quatuor devenu quintet puisque Bastianini, qui s'était défait de Binder, est revenu sur ce groupe. Bastianini a commencé à assurer le spectacle qui manquait à l'avant en doublant Acosta, visiblement en délicatesse avec son pneu tendre.

Au 19e des 20 tours au programme, alors que l'avance de Bagnaia sur Martín atteignait les deux secondes, Di Giannantonio a fait une erreur... mais Márquez n'a toujours pas voulu récupérer la troisième place ! Viñales en a profité pour doubler les deux hommes, et Bastianini a pu dépasser Di Giannantonio au tour suivant, poursuivant sa remontée.

En grande forme, le pilote Ducati a ensuite doublé Márquez, avec un contact à la clé, et Di Giannantonio a dans la foulée pu dépasser l'Espagnol, contraint de passer dans la zone de dégagement. Piqué au vif, Márquez a repris l'avantage sur Di Giannantonio et Acosta est lui aussi brièvement passé devant le pilote VR46, avant de céder.

 

Viñales était désormais troisième avec Bastianini dans sa roue, et un Márquez décroché derrière eux. L'irrésistible Bastianini a pris l'avantage sur Viñales à quatre tours du but. Il a creusé un petit écart, laissant Viñales, Márquez et Di Giannantonio se disputer la quatrième place. Acosta est tombé dans le tout dernier tour au virage 7, alors qu'il avait la septième place en poche. Un dernier tour très animé puisque Viñales a commis une erreur qui a offert la quatrième place à Márquez.

Bagnaia sans rival

Pecco Bagnaia s'est imposé avec plus de trois secondes d'avance sur Jorge Martín, Enea Bastianini venant compléter le podium. Marc Márquez a été classé au quatrième rang. Cinquième sous le drapeau à damier, Maverick Viñales a été jugé coupable d'un passage hors de la piste dans le dernier tour et il a perdu la position au profit de Fabio Di Giannantonio. Brad Binder a vu l'arrivée en septième position devant Raúl Fernández et Franco Morbidelli. Jack Miller a pris la 11e place, devant Fabio Quartararo et Johann Zarco.

 

Miguel Oliveira s'est classé au 15e rang après une course plus animée qu'il l'aurait souhaité. Le Portugais a reçu un long-lap pour avoir dépassé les limites de la piste mais il a raté la manœuvre en effectuant sa pénalité puisqu'il est passé dans les graviers... Malgré le temps perdu, la direction de course a estimé qu'il n'avait pas respecté le chemin imposé et il a dû l'emprunter à nouveau.

Lire aussi :

Marco Bezzecchi, auteur de la pole sur ce circuit l'an dernier, occupait une anonyme 15e place avant une chute. Joan Mir est lui aussi tombé. Luca Marini a de son côté traversé un bac à graviers en début de course, dans une épreuve une nouvelle fois très difficile pour l'équipe Honda officielle.

Netherlands GP des Pays-Bas - Course MotoGP

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h Abandon Points
1 Italy P. Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 26

-

      25
2 Spain J. Martín Pramac Racing 89 Ducati 26

+3.676

3.676

3.676     20
3 Italy E. Bastianini Ducati Team 23 Ducati 26

+7.073

7.073

3.397     16
4 Spain M. Márquez Gresini Racing 93 Ducati 26

+7.868

7.868

0.795     13
5 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 26

+8.299

8.299

0.431     11
6 Spain M. Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 26

+8.258

8.258

      10
7 South Africa B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 26

+16.005

16.005

7.747     9
8 Spain Á. Márquez Gresini Racing 73 Ducati 26

+21.095

21.095

5.090     8
9 Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 26

+22.368

22.368

1.273     7
10 Italy F. Morbidelli Pramac Racing 21 Ducati 26

+23.413

23.413

1.045     6
11 Australia J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 26

+24.004

24.004

0.591     5
12 France F. Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 26

+24.057

24.057

0.053     4
13 France J. Zarco Team LCR 5 Honda 26

+42.767

42.767

18.710     3
14 Spain A. Fernández Tech 3 37 KTM 26

+42.871

42.871

0.104     2
15 Portugal M. Oliveira Trackhouse Racing Team 88 Aprilia 26

+44.429

44.429

1.558     1
16 Japan T. Nakagami Team LCR 30 Honda 26

+46.246

46.246

1.817      
17 Italy L. Marini Repsol Honda Team 10 Honda 26

+1.100

1.100

       
dnf Spain P. Acosta Tech 3 31 KTM 25

1 lap

    Accident  
dnf Spain J. Mir Repsol Honda Team 36 Honda 6

20 laps

    Accident  
dnf Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 5

21 laps

    Abandon  
dns Spain Á. Rins Yamaha Factory Racing 42 Yamaha 0

26 laps

       

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Zarco a transformé son sprint en répétition pour la course
Article suivant Bagnaia n'a rien laissé aux autres à Assen : "Tout a été parfait !"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France