Ducati ne ferme pas la porte de Pramac à Zarco

Le directeur sportif de Ducati prévient : Bagnaia va devoir faire ses preuves lorsque le championnat débutera. Zarco, quant à lui, peut garder espoir.

Ducati ne ferme pas la porte de Pramac à Zarco

En dépit du discours rassurant que tenait encore récemment Francesco Guidotti, team manager Pramac Racing, la place de Pecco Bagnaia pourrait ne pas être si verrouillée qu'on pouvait le penser en vue de 2021. Car le directeur sportif de Ducati Corse, en charge du choix des pilotes pour l'équipe satellite, laisse une porte ouverte à un autre candidat : Johann Zarco.

Arrivé dans la catégorie reine dans la foulée de son titre Moto2, Bagnaia est sans doute resté un peu trop discret pour le moment. Entre un apprentissage ardu et une certaine pression qu'il s'est infligée à lui-même, le pilote italien est resté majoritairement cantonné à la seconde partie du tableau la saison dernière, n'obtenant que trois entrées dans le top 10 − bien qu'il ait entre autres décroché une belle quatrième place en Australie. Pour Ducati, sa courbe de résultats doit à la fois gagner en régularité et s'élever pour qu'une troisième année de contrat soit garantie.

"Bien sûr, compte tenu de ses 23 ans et de ce qu'il a réalisé en Moto2, Bagnaia est un pilote que nous voulons conserver pour l'avenir. Mais dans le même temps, nous voulons voir une nette amélioration avec la moto de 2020 par rapport à la saison 2019", prévient Paolo Ciabatti auprès de Speedweek.

"Nous voulons attendre et voir ce qui se passera lorsque le championnat recommencera", souligne le directeur sportif italien, laissant une porte ouverte à Johann Zarco. "À presque 30 ans, ce n'est plus un très jeune pilote. Mais il ne faut pas oublier les résultats qu'il a obtenus avant son contrat KTM. C'est pourquoi nous voulons donc garder une ou deux places libres."

Lire aussi :

L'hiver dernier, Zarco avait été convaincu par Gigi Dall'Igna qu'intégrer le team Avintia était le bon choix pour lui, cette place lui permettant de rejoindre le groupe Ducati et de commencer à travailler avec les ingénieurs de Borgo Panigale. L'objectif était toutefois de gravir les échelons menant vers l'équipe officielle, or les places sont prisées et le retard pris par le championnat ne joue pas en sa faveur, l'empêchant de faire ses preuves en course.

Ceci étant dit, plusieurs guidons sont encore à pourvoir, à commencer donc par celui qui est actuellement confié à Bagnaia. En 2021, Jack Miller quittera quant à lui le team Pramac et devrait y être remplacé par Jorge Martin, bien que ce recrutement n'ait pas été officialisé pour le moment. Du côté de l'équipe officielle, Ducati continue d'affirmer sa volonté de prolonger Andrea Dovizioso, seulement le départ de Pol Espargaró de KTM vers Honda pourrait libérer une place attractive pour l'Italien s'il lui venait l'envie de changer d'air. Enfin, dans le team Avintia, dont l'avenir sur le long terme est toutefois plus flou, seul Tito Rabat est pour le moment en possession d'un contrat pour 2021.

partages
commentaires
Doohan : Pourquoi Rossi arrêterait s'il est en forme ?
Article précédent

Doohan : Pourquoi Rossi arrêterait s'il est en forme ?

Article suivant

Ducati : Les moments difficiles avec Dovizioso "ont été dépassés"

Ducati : Les moments difficiles avec Dovizioso "ont été dépassés"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021