Réactions
MotoGP GP de Grande-Bretagne

Marco Bezzecchi piégé par un blocage de sa roue avant

Marco Bezzecchi a chuté à haute vitesse à Silverstone, alors qu'il était dans le sillage du leader Pecco Bagnaia. Le pilote VR46 regrette plus d'avoir vu un potentiel succès s'envoler que les points perdus au championnat.

Marco Bezzecchi avait fait une bonne opération en prenant la deuxième place de la course sprint samedi, pendant que Pecco Bagnaia était en difficulté. Le pilote VR46 avait ainsi repris neuf points à son compatriote et doublé Jorge Martín au championnat. Dimanche, les premières lignes du scénario étaient encore favorables à Bezzecchi, seul pilote capable de suivre Bagnaia en début d'épreuve, jusqu'au coup de théâtre du cinquième tour, une spectaculaire chute à Stowe.

"Je vais bien, c'était à haute vitesse mais heureusement j'ai glissé donc ce n'était pas un gros souci", a rassuré l'Italien auprès du site officiel du MotoGP, avant d'expliquer les circonstances de sa cabriole. "Avant la chute, dès que j'ai freiné j'ai eu un gros blocage immédiatement. J'ai dû relâcher un peu les freins, je me suis retrouvé aspiré par Pecco donc au lieu de ralentir, la moto est allée très vite et en freinant, j'ai eu des secousses à l'avant, puis je l'ai perdue. Que dire... C'est dommage parce que j'étais bon mais c'est ça aussi, la course."

Bezzecchi était en délicatesse avec le pneu tendre mais ne pense pas que sa chute est liée à la nouvelle règle imposant une pression élevée, et qui s'envole quand un pilote est dans le sillage d'un rival : "J'avais un peu plus de mouvements avec le tendre", a précisé Bezzecchi devant les journalistes. "J'ai eu quelques secousses aux tours précédents. Il n'y avait pas de problème. J'ai peut-être bougé un peu plus avant le freinage. Je ne m'attendais pas à ce que le premier contact sur le frein provoque ce gros blocage à l'avant."

"La pression n'aide pas dans ce genre de situation, c'est sûr, parce que ça faisait déjà quelques tours que j'étais derrière lui, et assez proche", a-t-il ajouté. "Mais je pense que ce n'était pas le problème. J'ai freiné fort, comme à tous les autres tours, mais la situation était différente. Ce n'était pas un problème de pneu."

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Marco Bezzecchi était le seul à tenir le rythme de Pecco Bagnaia avant sa chute

Cette chute a privé Marco Bezzecchi de gros points et peut-être d'une victoire, même si l'intéressé a préféré ne pas se prononcer sur les chances qui auraient été les siennes sans son erreur : "Je ne sais pas parce qu'en voyant la course de l'extérieur, c'était étrange quand la pluie est arrivée. Aleix [Espargaró] était probablement le plus fort, même si j'avais été là. J'aurais peut-être pu être proche d'eux mais au final, je ne l'ai pas été donc je ne sais pas."

Le bilan comptable est en tout cas décevant pour l'auteur de la pole, qui a vu Bagnaia prendre 20 points dimanche et plus que compenser la déconvenue de samedi, puisqu'il a marqué 11 unités de plus que Bezzecchi sur l'ensemble du week-end. Retombé à la troisième place du championnat, le meilleur Rookie de la saison 2022 n'en fait pas un véritable problème, ne souhaitant pas trop songer à la lutte pour le titre mondial.

"Pour moi, le championnat n'est pas un gros souci actuellement. OK, j'ai perdu beaucoup de points mais c'est dommage parce que j'étais assez fort ce week-end. Je suis plus déçu pour ça que pour le championnat. On a le temps de revenir au championnat."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pol Espargaró a pensé abandonner tellement il était "cuit"
Article suivant Álex Marquez privé d'une "belle opportunité" par un mystérieux souci

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France