Réactions
MotoGP GP d'Autriche

Marini entre frustration et satisfaction après l'Autriche

Luca Marini estime qu'une glissade au départ l'a peut-être privé du podium au Red Bull Ring, mais reste satisfait d'avoir bien conclu un week-end mal entamé et marqué par des difficultés à l'accélération.

Luca Marini, VR46 Racing Team

Un week-end mal entamé s'est conclu au pied du podium pour Luca Marini. Au lendemain de sa chute après un contact avec Jorge Martín, le pilote VR46 a pris la quatrième place au Grand Prix d'Autriche, après être sorti vainqueur d'un duel avec Álex Márquez en fin de course.

Marini a profité de la lutte entre son coéquipier, Marco Bezzecchi, et Márquez pour revenir sur eux et a pris l'avantage sur l'Espagnol à trois tours de l'arrivée. Le podium n'était alors plus à sa portée. "Ma course était finie à ce moment-là, il était impossible de faire mieux que ça", a commenté le demi-frère de Valentino Rossi. "J'ai juste un regret pour le départ."

Sixième sur la grille, Marini a pris un bon envol qui lui a permis de sortir du premier virage au troisième rang, mais une glissade lui a fait perdre une position au profit de Jack Miller, et Álex Márquez a par la suite repris l'avantage au virage 3. Marini a été doublé par Bezzecchi quelques tours plus tard, ce qui l'a relégué au cinquième rang et l'a obligé à reprendre l'avantage sur Miller, alors en perte de vitesse, puis sur Márquez.

"À la sortie du premier virage, après le départ, j'ai perdu l'arrière, j'ai failli partir en highide et Jack m'a doublé. J'ai perdu beaucoup de temps parce qu'Álex m'a aussi dépassé. C'était difficile de les doubler et j'ai perdu beaucoup de temps. Si j'avais pu rester troisième à la fin du troisième tour, la course aurait pu être différente, mais c'est la compétition, ça fait partie du boulot. Une petite erreur qui peut changer le résultat final."

Luca Marini, VR46 Racing Team

Luca Marini

Marini se dit donc "vraiment satisfait" de sa course mais ne cache pas une certaine frustration de ne pas avoir pu exploiter pleinement son rythme : "On est proches [du podium] et à chaque fois que c'est le cas, c'est une opportunité manquée. C'est juste ça. C'était vraiment un week-end fantastique, on a très bien travaillé. Après Assen et Silverstone, où on a eu beaucoup de mal, on a trouvé un bon équilibre ici."

Des difficultés en sortie de virage

Le week-end avait pourtant mal débuté pour Marini. Vendredi, il n'était que 11e et donc envoyé en Q1. Il se disait alors "déçu de l'écart avec Bezzecchi", leader avec 0"653 d'avance sur lui, mais a progressé le samedi, en particulier au freinage, et a pu accéder à la Q2 pour se qualifier en deuxième ligne. Tout a long du week-end, il a cependant manqué d'adhérence dans les virages et trop sollicité le pneu arrière.

"Je glisse beaucoup et sur l'angle, c'est très facile de glisser quand je mets les gaz", a-t-il détaillé après l'arrivée, reconnaissant une faiblesse dans ce domaine face à Bezzecchi : "J'ai beaucoup de mal avec le pneu arrière, un peu plus tôt que les autres pilotes. Je freine très fort, je suis toujours bon au freinage mais pas tant en sortie [de courbe], surtout si je compare avec les données de Bezz. Il trouve plus d'adhérence sur l'angle, fait mieux tourner la moto et la relève mieux que moi. On doit trouver quelque chose dans ce domaine."

Marini peut néanmoins afficher son espoir pour la prochaine course en Catalogne, même si cette épreuve devrait être moins favorable aux Ducati, qui a placé quatre pilotes parmi les cinq premiers en Autriche : "J'espère qu'on pourra continuer à travailler comme ça à Barcelone et avoir aussi une bonne vitesse là-bas. Ce sera difficile parce que c'est sûr que les Aprilia, et peut-être les KTM, seront plus fortes que nous, mais on verra."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Aleix Espargaró : "La course la plus dure de ma carrière physiquement"
Article suivant Morbidelli aimerait que le MotoGP montre le midfield comme la F1

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France