Misano obtient une dérogation pour ouvrir ses Grands Prix au public

C'est une première en MotoGP : les deux Grands Prix prévus sur le circuit de Misano le mois prochain pourront accueillir un peu de public.

Misano obtient une dérogation pour ouvrir ses Grands Prix au public

La reprise du MotoGP, le mois dernier, s'est accompagnée de mesures très strictes afin de réussir à relancer la compétition tout en limitant au maximum les risques pris dans une situation sanitaire toujours tendue, plusieurs mois après le début de la pandémie de COVID-19. Aussi, tous les Grands Prix organisés jusqu'à présent l'ont été sans public, et avec un paddock fortement réduit, n'accueillant ni fans, ni invités, ni journalistes à l'exception des télévisions et d'une sélection de photographes.

Lire aussi :

Cette donne va pouvoir légèrement évoluer dès le mois prochain : la région Émilie-Romagne a en effet accordé au circuit Marco Simoncelli de Misano une dérogation pour que ses portes soient ouvertes à un petit nombre de spectateurs afin qu'ils assistent aux deux Grands Prix prévus sur place. Une décision qui s'inscrit dans la lignée de celle qui, le week-end dernier, a permis à un peu de public de se rendre à Portimão pour le meeting de WorldSBK.

Les organisateurs italiens mettent en avant un projet "marqué du sceau de la plus grande sécurité" et "un travail méticuleux" qui respecte selon eux les normes en rigueur face au COVID-19, alors même qu'un premier cas a été décelé le week-end dernier dans le paddock MotoGP, et traité en conséquence.

C'est dans le cadre d'un protocole qui sera appliqué "rigoureusement" qu'ils annoncent pouvoir accueillir 10'000 spectateurs par jour pour chacun des deux Grands Prix au programme du 11 au 13 septembre, puis du 18 au 20 septembre. Afin de garantir la venue de ce public en toute sécurité, le circuit prévoit des parkings et des accès spécifiques pour chaque tribune, ainsi que le déploiement massif de commissaires pour contrôler les accès et le respect des gestes barrières, à l'extérieur comme à l'intérieur du circuit.

"Dans un mois, nous serons prêts à accueillir en toute sécurité 10'000 invités qui pourront chaque jour entrer sur le circuit Marco Simoncelli, ce qui garantit la possibilité pour 60'000 personnes d'assister au spectacle sur place au cours des deux week-ends", soulignent les organisateurs dans un communiqué. "C'est une décision qui suscite notre émotion, car cela représente également un feu vert pour la reprise du sport mondial, enfin organisé devant un public de passionnés. […] Nous adressons des remerciements sincères à la région Émilie-Romagne et à son président, Stefano Bonaccini, pour avoir écouté et évalué avec attention notre projet."

D'une capacité de 110'000 places, dont 40'000 en tribunes, Misano flirte chaque année avec les 160'000 spectateurs en quatre jours de Grand Prix, ce qui lui avait garanti la dixième meilleure fréquentation de la saison MotoGP la saison dernière. Les chiffres ne seront donc en rien comparables cette fois, néanmoins les organisateurs prennent cette autorisation comme une première étape annonçant des jours meilleurs.

"Bien sûr, ce ne seront pas les 160'000 personnes par week-end de l'année dernière, mais objectivement nous bénéficions aujourd'hui de l'opportunité de faire quelque chose qui paraissait impossible il y a encore quelques semaines, ou alors très compliqué à organiser. Ce sera un soutien pour l'industrie touristique, pouvant compter sur un événement qui, il ne faut pas l'oublier, garantit qu'au moins 3000 autres personnes logeront sur place, avec la caravane MotoGP garantissant l'organisation et l'assistance aux équipes. Et à cela s'ajoute un puissant message médiatique qui sera diffusé dans le monde entier."

Lire aussi :

"C'est aussi une grande responsabilité que nous prenons et, afin de l'honorer, nous travaillerons dur chaque jour qui nous sépare des courses. Une responsabilité à partager avec tous ceux qui participeront aux deux Grands Prix, afin que l'épreuve soit une grande fête symbolisant non seulement la moto dans le monde, mais aussi une accélération vers des conditions de rentabilité des événements sportifs."

Rappelons que Misano a rouvert ses portes le 14 mai dernier, accueillant depuis plusieurs tests et roulage d'entraînement, ainsi que des événements moto soutenus par la fédération nationale et deux événements automobiles, dont le GT World Challenge qui s'y déroule actuellement.

Les informations relatives à l'acquisition des billets seront communiquées demain.

partages
commentaires
Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Article précédent

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Article suivant

Pour Aleix Espargaró, Aprilia doit faire ses preuves dès maintenant

Pour Aleix Espargaró, Aprilia doit faire ses preuves dès maintenant
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021