Fréquentation des Grands Prix MotoGP : les pertes et les gains 2019

Le MotoGP reste très attractif au vu des chiffres officiels de fréquentation, qui confirment le maintien d'un nombre de spectateurs très élevé sur l'ensemble de la saison. Le GP de France reste dans le top du classement.

Fréquentation des Grands Prix MotoGP : les pertes et les gains 2019

Après avoir atteint pour la première fois le cap des 2,8 millions de spectateurs l'an dernier, le MotoGP a maintenu une fréquentation stable en 2019 avec un total de 2'863'113 entrées enregistrées sur l'ensemble des Grands Prix au calendrier, soit à peine 21'129 de moins qu'il y a un an.

Lire aussi :

Trois épreuves sortent du lot en ayant dépassé les 200'000 spectateurs sur l'ensemble des trois jours : le GP d'Allemagne, qui a connu cette année un rebond après deux ans de baisse ; le GP de France, qui s'est maintenu à un peu plus de 206'000 spectateurs ; et le GP de Thaïlande, qui conserve la première place parmi les manches les plus fréquentées de la saison. Pour la première fois depuis son retour, le GP d'Autriche a, lui, attiré un peu moins de 200'000 spectateurs, alors qu'un équilibre quasi parfait a été observé entre les épreuves ayant amélioré leur fréquentation et celles qui l'ont vue baisser.

"Nous sommes dans des niveaux qui sont difficiles à maintenir", souligne Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France, auprès de Motorsport.com. "C'est bien de rester à ce niveau-là et d'essayer d'améliorer la qualité de l'accueil. Les courses ne dépendent pas de nous mais des pilotes, et c'est pour ça que les gens viennent, mais tout l'environnement est important au niveau des animations et de l'accueil du public."

Du côté des audiences TV, la France se réjouit aussi de ses chiffres, Canal+ mettant en avant un gain de 66% par rapport à la saison dernière sur la tranche horaire du début d'après-midi, pour la première année du nouveau dispositif désormais mis en place par le groupe également diffuseur de la F1, du WRC et de l'IndyCar. Les Grands Prix MotoGP ont attiré en moyenne 412'000 téléspectateurs, et le plus suivi aura été celui des Pays-Bas avec 576'000 téléspectateurs en moyenne. La performance de Fabio Quartararo, alors leader pour la première fois de sa carrière en catégorie reine, n'y est sûrement pas étrangère !

Les fréquentations 2019 par Grand Prix :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une image à l'autre.

Losail - 32'252 spectateurs (31'618 en 2018)

Losail - 32'252 spectateurs (31'618 en 2018)
1/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Phillip Island - 82'850 spectateurs (86'250 en 2018)

Phillip Island - 82'850 spectateurs (86'250 en 2018)
2/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Motegi - 88'597 spectateurs (96'425 en 2018)

Motegi - 88'597 spectateurs (96'425 en 2018)
3/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Aragón - 104'390 spectateurs (114'057 en 2018)

Aragón - 104'390 spectateurs (114'057 en 2018)
4/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Silverstone - 114'607 spectateurs (125'434 en 2018)

Silverstone - 114'607 spectateurs (125'434 en 2018)
5/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Austin - 120'545 spectateurs (125'127 en 2018)

Austin - 120'545 spectateurs (125'127 en 2018)
6/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Mugello - 139'329 spectateurs (150'129 en 2018)

Mugello - 139'329 spectateurs (150'129 en 2018)
7/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jerez - 151'513 spectateurs (144'771 en 2018)

Jerez - 151'513 spectateurs (144'771 en 2018)
8/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Barcelone - 157'827 spectateurs (155'401 en 2018)

Barcelone - 157'827 spectateurs (155'401 en 2018)
9/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Misano - 158'300 spectateurs (159'120 en 2018)

Misano - 158'300 spectateurs (159'120 en 2018)
10/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Assen - 167'500 spectateurs (167'170 en 2018)

Assen - 167'500 spectateurs (167'170 en 2018)
11/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sepang - 170'778 spectateurs (169'827 en 2018)

Sepang - 170'778 spectateurs (169'827 en 2018)
12/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Valence - 176'826 spectateurs (170'706 en 2018)

Valence - 176'826 spectateurs (170'706 en 2018)
13/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Termas de Río Hondo - 179'551 spectateurs (171'604 en 2018)

Termas de Río Hondo - 179'551 spectateurs (171'604 en 2018)
14/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Brno - 186'793 spectateurs (187'348 en 2018)

Brno - 186'793 spectateurs (187'348 en 2018)
15/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Red Bull Ring - 197'315 spectateurs (206'746 en 2018)

Red Bull Ring - 197'315 spectateurs (206'746 en 2018)
16/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sachsenring - 201'162 spectateurs (193'355 en 2018)

Sachsenring - 201'162 spectateurs (193'355 en 2018)
17/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le Mans - 206'323 spectateurs (206'617 en 2018)

Le Mans - 206'323 spectateurs (206'617 en 2018)
18/19

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Buriram - 226'655 spectateurs (222'535 en 2018)

Buriram - 226'655 spectateurs (222'535 en 2018)
19/19

Photo de: Chang International Circuit

partages
commentaires
Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique

Article précédent

Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique

Article suivant

Viñales 3e du championnat, un "cadeau" après des montagnes russes

Viñales 3e du championnat, un "cadeau" après des montagnes russes
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021