Objectif premier podium pour un Nakagami qui en veut !

Bien que passé à seulement deux centièmes de la pole position du Grand Prix de Styrie, Takaaki Nakagami se réjouit d'une qualification en première ligne, synonyme pour lui de première récompense. Avant un premier trophée cet après-midi ?

Objectif premier podium pour un Nakagami qui en veut !

Takaaki Nakagami confirme chaque week-end un peu plus qu'il est l'homme sur qui le HRC peut compter en l'absence de Marc Márquez. Alors même que la convalescence du champion espagnol a encore été prolongée samedi, et cette fois pour plusieurs mois, le pilote LCR a décroché au guidon de la Honda de l'an dernier sa première qualification en première ligne.

Lire aussi :

Lui qui n'avait pas fait mieux que huitième en qualifs depuis le début de la saison, il s'est cette fois invité dans la bagarre pour la pole position, qu'il n'a manquée que pour 22 millièmes. À l'heure d'évaluer ses adversaires en vue de la course de cet après-midi, Pol Espargaró l'a même cité, conscient que les écarts se sont resserrés grâce au temps de piste dont la concurrence de KTM a su profiter au cours de ces deux week-ends au Red Bull Ring.

"Je ne m'attendais pas à me battre pour la pole position, car notre objectif était d'être en première ligne. Je suis très content d'avoir obtenu ma première qualification en première ligne", se réjouit Takaaki Nakagami, qui regrette seulement d'en avoir "un peu trop fait" dans son dernier tour et que celui-ci ait été annulé lorsqu'il a posé ses roues sur la partie verte interdite, derrière un vibreur.

"Aujourd'hui en MotoGP les chronos sont vraiment très serrés, tout le monde est très proche, il est donc vraiment important de partir de l'une des deux premières lignes. Je n'y étais jamais arrivé", souligne-t-il. "Cette année, j'ai rencontré des soucis en qualifs, je n'ai toujours pu obtenir que la troisième ou la quatrième ligne, or il est toujours difficile ensuite d'être bien placé au début de la course, même si, au final, j'arrive toujours à dépasser d'autres pilotes et que j'ai toujours terminé dans le top 10."

"Je pense qu'on a vraiment une bonne opportunité de monter sur le podium cette fois. Je ne parle pas de gagner la course, mais notre objectif pour ce week-end est d'obtenir un premier podium. Bien sûr si j'ai l'opportunité de gagner, je vais essayer !"

Un ou deux dixièmes à trouver

Depuis le deuxième Grand Prix de cette saison particulière, Takaaki Nakagami se montre régulièrement aux avant-postes en essais libres, et bien que ses faibles qualifications lui aient mis des bâtons dans les roues, il a su marquer les esprits notamment avec un podium manqué de peu au Grand Prix d'Andalousie ou encore sa sixième place le week-end dernier. Ce premier podium tant espéré est-il pour aujourd'hui ?

"Je suis très content du week-end, il a été bon jusqu'à présent. Dès les EL1 j'ai été très régulier, et même si les conditions changent beaucoup entre le matin et l'après-midi, on a plutôt bien géré cela et on s'est bien adapté, j'ai toujours fini les séances dans le top 5. C'est vraiment bien, ça veut dire qu'on est plutôt bien dans n'importe quelles conditions", se félicite-t-il.

"En EL4 on a travaillé sur le rythme de course. Il nous manque encore un ou deux dixièmes au tour, mais on continue à travailler et j'espère qu'on arrivera à affiner la préparation des réglages de la moto. On travaille aussi sur l'électronique, car en 28 tours c'est plutôt dur, surtout pour le pneu arrière. On a toujours du patinage et des mouvements à la fin de la course, alors il faut qu'on trouve le meilleur équilibre au niveau de l'électronique."

"Un dixième, ça parait peu, mais sur la piste ça représente un gros effort", sourit le pilote LCR au micro du site officiel du MotoGP. "Les Ducati semblent en tout cas très fortes. Et Pol aussi : il a eu deux accidents sur les deux dernières courses, alors il est comme moi, il veut gagner ! Tout le monde est vraiment avide d'obtenir un bon résultat et ça vaut aussi pour moi, alors je vais faire de mon mieux et essayer de prendre du plaisir."

partages
commentaires
Warm-up - Dovisiozo et Suzuki confirment leur bon rythme de course

Article précédent

Warm-up - Dovisiozo et Suzuki confirment leur bon rythme de course

Article suivant

Dovizioso : Un "chef-d'œuvre" requis pour gagner

Dovizioso : Un "chef-d'œuvre" requis pour gagner
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021