MotoGP GP des Amériques

Pourquoi Zarco est le seul à garder le holeshot device à l'avant

Délaissé par les autres pilotes Ducati, le variateur de hauteur à l'avant est encore utilisé par Johann Zarco dans les tours lancés. Le pilote Pramac continue à développer le système et espère en tirer un avantage.

Johann Zarco, Pramac Racing

Au cours des tests de pré-saison, Ducati est devenue la première marque à utiliser son variateur de hauteur à l'avant de la moto dans des tours lancés, alors qu'il n'était employé qu'au moment du départ jusque-là. Cette utilisation du dispositif sera interdite en 2023 mais sa présence sur les Desmosedici est déjà incertaine pour cette année puisque depuis le GP d'Indonésie, Ducati mène des comparaisons afin de s'assurer de l'efficacité de ce système.

Interrogés sur la présence du holeshot device à l'avant de leur moto, les pilotes de l'équipe officielle n'ont pas souhaité trop en dire et Pecco Bagnaia a même balayé le sujet, avec un certain second degré. "Je ne sais pas si je peux vous répondre... Question suivante ! [rires]", a déclaré le Turinois. Son coéquipier Jack Miller a de son côté simplement précisé que le système n'est pas définitivement abandonné. "On ne lui a pas dit au revoir, il reviendra", a confié l'Australien.

Le team Pramac dispose de la même moto que l'équipe Ducati officielle, même si les spécifications du moteur sont différentes, et les pilotes du team satellite se sont montrés plus loquaces. Jorge Martín a confirmé que le variateur de hauteur a disparu de l'avant de sa moto depuis Mandalika mais à l'inverse, Johann Zarco l'a conservé, souhaitant continuer à explorer le potentiel de cette innovation.

"Depuis l'Indonésie, je continue à travailler dessus pour le développer", a confirmé le Français après la première journée d'essais à Austin, précisant que tous les pilotes disposant de la moto 2022 ont la possibilité de faire comme lui. "Peut-être qu'il peut bien fonctionner ici parce qu'il y a des accélérations plus fortes, mais on n'a pas la meilleure vitesse de pointe. Maintenant je suis habitué à l'utiliser et quand on a des automatismes pour s'en servir, on le fait à chaque fois."

"J'ai décidé de continuer avec parce que ça ne me perturbait pas trop", a-t-il ajouté. "Quand je l'ai essayé à Jerez, pour moi ça donnait un avantage. Comme ce sont des petits réglages et que ça prend un peu de temps, j'ai voulu miser sur ça."

Un possible avantage pour Zarco

Johann Zarco assume le risque de rouler avec une pièce n'ayant pas encore fait ses preuves et à l'efficacité incertaine car en cas de réussite, il serait le premier à en bénéficier : "Il y a quelques années, j'étais plus dans une mentalité de garder ce qui fonctionne et de ne pas bouger. Vu que j'essaie d'évoluer, j'ai essayé de faire évoluer cette philosophie, comme un pari. Quand ça va matcher, j'aurai la possibilité de gagner une ou plusieurs courses grâce à quelque chose en plus que les autres. Si tu ne comptes que sur ton pilotage, tout le monde est trop fort, donc il faut aussi compter sur le matos."

Pramac a accès aux évolutions apportées par Ducati et les pilotes de la formation italienne sont régulièrement appelés à participer au développement, ce que Zarco voit comme une chance plus que comme une perte de temps : "On doit s'adapter à tout. Avoir l'opportunité de tester de nouvelles choses et de travailler sur de nouvelles pièces, c'est l'avantage de Pramac. C'est une philosophie [consistant à] prendre le risque de tester de nouvelles choses mais quand ça fonctionne, on a un avantage. Pour avoir la possibilité de gagner des courses, les deux stratégies fonctionnent : garder ce qu'on a et travailler dessus ou tester des nouveautés, c'est comme un pari. Quand ça fonctionne, on est le premier satisfait."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent EL3 - Fabio Quartararo leader, plusieurs favoris envoyés en Q1
Article suivant Pramac fera "tout son possible" pour prolonger Zarco

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France