Qualifs - Lorenzo coiffe Dovizioso et Márquez au poteau !

Pour la troisième fois de suite, Ducati s'est attribué la pole position, ce samedi sur le MotorLand Aragón, une première pour la marque depuis dix ans. Et pour la troisième fois de suite... c'est encore à Jorge Lorenzo qu'on la doit !

Qualifs - Lorenzo coiffe Dovizioso et Márquez au poteau !

En l'absence de Pol Espargaró, ils étaient 13 à devoir en passer par la Q1, un quart d'heure de qualifications qui allait permettre aux deux plus rapides d'accéder à la phase finale de la séance et aux autres de se départager pour les places sur la grille au-delà de la 12e position. Parmi ce petit groupe se trouvaient les quatre pilotes Yamaha du championnat, une débandade peu commune qui s'inscrit dans la lignée des profondes difficultés rencontrées par les M1 ce week-end sur le MotorLand Aragón, et plus globalement depuis plusieurs mois.

Lire aussi :

Sixième des Essais Libres 4, quelques minutes à peine avant cette séance, Maverick Viñales pouvait espérer porter haut les couleurs de la marque d'Iwata. Et l'Espagnol n'a pas déçu, puisqu'il a pris les rênes de la séance dès son premier tour lancé. Dans son sillage, Franco Morbidelli s'est longtemps maintenu à la deuxième place.

Les deux hommes n'ont toutefois pas amélioré leur temps après leur premier run, ce alors que les attaques se sont intensifiées dans les derniers instants, comme de coutume. Dans ce sprint final, Bradley Smith a été le premier à afficher le potentiel d'un très bon temps, avant d'être ralenti par le trafic devant lui. Dans la foulée, Johann Zarco a affiché à son tour de bons partiels, mais sans parvenir à accrocher l'une des deux places salvatrices, malgré deux derniers tours dans lesquels il a de toute évidence tout donné.

Dans un ultime effort, c'est finalement Takaaki Nakagami qui a créé la surprise en arrachant le deuxième temps à Morbidelli. Après avoir relégué Zarco au quatrième rang de la séance (le 14e de l'ensemble des qualifications), c'est donc le Japonais qui a accompagné Viñales en Q2.

Pour Valentino Rossi, le verdict est sans appel : huitième de cette séance, il n'a pu aller plus loin dans ces qualifications et devra s'élancer de la 18e place sur la grille.

Les Ducati trouvent leur place dans le trafic

Il ne restait plus qu'un quart d'heure pour définir la constitution des quatre premières lignes de la grille de départ, et les prétendants n'ont pas perdu de temps pour afficher leurs ambitions. Ainsi, dès son premier tour lancé, Marc Márquez s'est inscrit dans la fenêtre record des 1'46. Le ton était donné !

À cet instant, Jorge Lorenzo était chronométré en 1'47"0, devant un trio Crutchlow-Dovizioso-Iannone qui affichait un temps de 1'47"1. Lorenzo, Petrucci et Viñales ont fait le choix de rentrer au stand après seulement un tour lancé, sans toutefois pourvoir miser sur une stratégie à trois runs sur cette piste, plutôt longue.

Lire aussi :

Au retour en piste, les gros bras de la catégorie reine ont d'ailleurs mis à profit de précieux hectomètres afin de chercher le meilleur endroit pour lancer leur time attack, certains cherchant une roue, d'autres cherchant surtout à éviter de jouer les lièvres…

Une fois passés ces quelques instants d'amabilité, il était temps de lancer l'ultime salve d'attaques. Le premier à fauter a été Márquez, gêné dans le trafic et auteur d'un chrono final de 1'46"960 qui n'allait pas suffire. Les regards étaient donc une nouvelle fois braqués sur les Ducati officielles, et le résultat allait bientôt confirmer que les pronostics étaient justes. D'abord avec la prise de pouvoir de Dovizioso, auteur d'un chrono de 1'46"895. Mais le dernier mot a été pour Lorenzo, qui s'est finalement attribué la pole en 1'46"881. En plus d'être parfaitement en adéquation avec sa prévision d'hier, le Majorquin s'est adjugé sa troisième pole consécutive, une première pour lui depuis 2012 et pour Ducati depuis 2008 !

 
 

Parti à la faute dans son dernier tour dans le virage 12, Cal Crutchlow s'élancera demain de la quatrième place, devant Andrea Iannone et Dani Pedrosa. Danilo Petrucci doit se contenter de la septième place devant Álvaro Bautista et Álex Rins. Quant à Maverick Viñales, premier pilote Yamaha, il s'élancera de la quatrième ligne, encadré par Jack Miller et Takaaki Nakagami.

Lire aussi :

Spain Grand Prix d'Aragón - Q2
P. Pilotes Moto Écart
1 Spain Jorge Lorenzo Ducati GP18
1:46.881
2 Italy Andrea Dovizioso Ducati GP18
0.014
3 Spain Marc Márquez Honda RC213V
0.079
4 United Kingdom Cal Crutchlow Honda RC213V
0.265
5 Italy Andrea Iannone Suzuki GSX-RR
0.288
6 Spain Dani Pedrosa Honda RC213V
0.343
7 Italy Danilo Petrucci Ducati GP18
0.470
8 Spain Álvaro Bautista Ducati GP17
0.797
9 Spain Álex Rins Suzuki GSX-RR
0.856
10 Australia Jack Miller Ducati GP17
0.911
11 Spain Maverick Viñales Yamaha YZR-M1
0.929
12 Japan Takaaki Nakagami Honda RC213V
1.403
Spain Grand Prix d'Aragón - Q1
P. Pilotes Moto Écart
1 Spain Maverick Viñales Yamaha YZR-M1
1:47.823
2 Japan Takaaki Nakagami Honda RC213V
0.123
3 Italy Franco Morbidelli Honda RC213V
0.186
4 France Johann Zarco Yamaha YZR-M1
0.229
5 Spain Aleix Espargaró Aprilia RS-GP
0.358
6 United Kingdom Bradley Smith KTM RC16
0.393
7 Czech Republic Karel Abraham Ducati GP16
0.575
8 Italy Valentino Rossi Yamaha YZR-M1
0.804
9 Malaysia Hafizh Syahrin Yamaha YZR-M1
1.152
10 Switzerland Thomas Lüthi Honda RC213V
1.165
11 United Kingdom Scott Redding Aprilia RS-GP
1.480
12 Belgium Xavier Siméon Ducati GP17
1.876
13 Spain Jordi Torres Ducati GP16
2.513

 

partages
commentaires
EL4 - Lorenzo aux commandes, Márquez à terre, Rossi distancé

Article précédent

EL4 - Lorenzo aux commandes, Márquez à terre, Rossi distancé

Article suivant

La grille de départ du GP d'Aragón MotoGP

La grille de départ du GP d'Aragón MotoGP
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021