À nouveau blessé, Pol Espargaró doit être opéré

partages
commentaires
À nouveau blessé, Pol Espargaró doit être opéré
Par : Léna Buffa
22 sept. 2018 à 09:38

Pas de chance pour le pilote KTM, qui souffre d'une nouvelle fracture de la clavicule, alors qu'il venait de reprendre la compétition.

Le retour de Pol Espargaró aura finalement été de courte durée. L'Espagnol doit en effet renoncer au Grand Prix d'Aragón, de nouveau sur la touche deux semaines seulement après avoir repris la compétition.

Le pilote KTM avait été blessé pendant les essais du Grand Prix de République Tchèque, début août. Une très lourde chute qui lui avait valu une inflammation de la moelle épinière, inquiétante dans les premiers temps avant que la situation ne rentre dans l'ordre, mais aussi une fracture de la clavicule gauche. Il avait alors été décidé de ne pas l'opérer, ce qui allait selon lui retarder quelque peu son retour.

Quoi qu'il en soit, ne tenant plus après cinq semaines de convalescence, Pol Espargaró avait fait son retour à la compétition il y a deux semaines à Misano. Il avait beau admettre que sa condition n'était pas encore optimale, sa volonté d'enfourcher à nouveau sa machine avait été plus forte et le feu vert des médecins avait fait le reste. Son manque de forces l'avait toutefois poussé à l'abandon pendant la course, épuisé.

Lire aussi :

Deux semaines plus tard, c'est un Pol Espargaró plus en forme qui s'est présenté sur le Grand Prix d'Aragón, heureux d'avoir pu renforcer son entraînement entre-temps. Seulement, il n'ira pas plus loin que les Essais Libres 3, car une glissade lui a valu une nouvelle fracture de la clavicule gauche, immédiatement confirmée par les examens passés au centre médical du circuit.

Cette fois, le verdict est clair : il doit être opéré. Le pilote est déjà en route pour Barcelone, où l'intervention sera réalisée aujourd'hui même.

"Pol souffre d'un traumatisme direct sur l'épaule gauche, sur  la clavicule qui se trouvait en phase de consolidation, et l'impact a eu lieu au même endroit, provoquant une nouvelle fracture qui, désormais, va requérir une intervention chirurgicale", explique le docteur Xavier Mir auprès de Movistar TV. "La fracture a été causée par le choc d'aujourd'hui, qui a été très fort, et non pas parce qu'il se remettait de la précédente fracture."

 

Qui pour le remplacer ?

Avec le forfait du pilote espagnol se pose à nouveau la question de son remplacement. Rappelons que Mika Kallio, pilote de réserve de KTM, est lui aussi convalescent depuis le début de l'été, avec une blessure du genou qui requiert encore beaucoup de soins et de prudence.

Le constructeur autrichien a toutefois recruté Randy de Puniet pour son programme d'essais de cette fin d'année, et le Français ayant désormais repris le guidon de la RC16 pour des tests il pourrait être apte pour courir. KTM a précédemment fait appel à Loris Baz pour le premier remplacement mis en place, à Silverstone, néanmoins le numéro 76 n'avait pas eu de course à disputer dans les circonstances inhabituelles de ce Grand Prix rocambolesque.

Lire aussi :

D'après le docteur Mir, spécialiste de traumatologie et médecin de confiance des pilotes MotoGP, l'intervention pratiquée dès aujourd'hui pourrait permettre à Pol Espargaró de faire son retour lors du Grand Prix de Thaïlande, dans deux semaines.

Avec Germán Garcia Casanova

Prochain article MotoGP
EL3 - Honda et Ducati confirment, Yamaha hors du top 10 !

Article précédent

EL3 - Honda et Ducati confirment, Yamaha hors du top 10 !

Article suivant

Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances

Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités