Résumé de qualifications
MotoGP GP d'Allemagne

Qualifs - Pole record pour Martín, grosse chute de Viñales

Jorge Martín a décroché la pole position du GP d'Allemagne MotoGP, au Sachsenring, alors que Maverick Viñales a été victime d'une grosse chute. Marc Márquez s'est quant à lui arrêté à la Q1.

Jorge Martin, Pramac Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Martín partira de la pole position au Sachsenring, auteur d'un tour record dans des qualifications marquées par le violent highside de Maverick Viñales sur son Aprilia. Le champion en titre Pecco Bagnaia s'est fait piéger par les drapeaux jaunes et Marc Márquez par le trafic.

Q1 - Márquez pris au piège

La journée mouvementée vécue par Marc Márquez hier a eu pour effet de lui imposer d'en passer par la Q1 pour se qualifier. Un attrait supplémentaire pour cette courte séance mettant en jeu deux tickets de repêchage, mais un effort de plus pour l'Espagnol, qui souffre des côtes et d'un doigt fracturé à la main gauche et qui a cherché à s'économiser dans les essais libres disputés juste avant.

Lire aussi :

Sa première apparition en piste a placé Márquez en position d'accéder à la Q2, grâce au deuxième temps alors signé derrière Raúl Fernández. La suite a été moins évidente, alors que le pilote Trackhouse, lui, a amélioré sa marque pour se mettre à l'abri sans difficultés.

Pour la deuxième salve de tours, les pilotes se sont retrouvés en piste quasiment tous ensemble, une course (au meilleur chrono) groupée dont Jack Miller a été la victime lorsqu'il a été obligé de tirer hors piste pour éviter un contact.

Alors qu'il restait encore trois minutes dans la séance, Márquez a ramené sa Ducati au garage, pour repartir dans la foulée afin de tenter un troisième run. Dans l'intervalle, Marco Bezzecchi a trouvé la clé pour lui chiper la deuxième place si précieuse dans le classement. Et c'est le trafic qui allait définitivement piéger le spécialiste du Sachsenring, lorsqu'il a dû couper son élan pour éviter un Stefan Bradl en balade sur la trajectoire. L'incident a beau avoir été placé sous étude des commissaires, le mal était fait pour Márquez, troisième de cette Q1 et donc exclu de la phase suivante.

 

Fabio Quartararo partira juste derrière Márquez sur la grille, après avoir signé le quatrième temps de cette séance. Quant à Johann Zarco, il occupera le 19e emplacement.

GP d'Allemagne MotoGP - Q1

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h V-max
1 Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 7

1'19.678

  164.687  
2 Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 9

+0.437

1'20.115

0.437 163.789  
3 Spain M. Márquez Gresini Racing 93 Ducati 8

+0.585

1'20.263

0.148 163.487  
4 France F. Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 9

+0.632

1'20.310

0.047 163.391  
5 Spain A. Fernández Tech 3 37 KTM 9

+0.741

1'20.419

0.109 163.170  
6 Australia J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 9

+0.837

1'20.515

0.096 162.975  
7 Japan T. Nakagami Team LCR 30 Honda 9

+0.875

1'20.553

0.038 162.898  
8 Italy L. Marini Repsol Honda Team 10 Honda 9

+0.887

1'20.565

0.012 162.874  
9 France J. Zarco Team LCR 5 Honda 9

+1.121

1'20.799

0.234 162.403  
10 Spain J. Mir Repsol Honda Team 36 Honda 9

+1.484

1'21.162

0.363 161.676  
11 Germany S. Bradl HRC Test Team 6 Honda 9

+1.592

1'21.270

0.108 161.461  
12 Australia R. Gardner Yamaha Factory Racing 87 Yamaha 9

+1.619

1'21.297

0.027 161.408  

Q2 - Bagnaia piégé par les drapeaux jaunes

Parmi les 12 pilotes réunis en Q2 pour tenter de décrocher la pole position, on trouvait donc sept Ducati, celle de Marc Márquez étant la seule absente, les trois Aprilia (rappelons qu'Aleix Espargaró est forfait) et deux KTM.

Maverick Viñales, tombé dans le virage 1 à la fin des EL2, a d'emblée retrouvé la vitesse affichée hier en se positionnant en 1'19"9, en même temps qu'Álex Márquez qui a commencé la séance dans la roue de Pecco Bagnaia. Dès son premier tour, Raúl Fernández a fait mieux en 1'19"6. Mais Jorge Martin a enfoncé le clou dans la foulée en établissant un nouveau record pour le Sachsenring en 1'19"423. Le ton était donné !

Le petit jeu de ceux qui cherchent une roue pour tenter d'accrocher le meilleur chrono a une nouvelle fois largement dicté l'entrée dans la phase finale de ces qualifications. Bagnaia a même profité de la très large pitlane du Sachsenring pour s'arrêter à sa sortie du stand Ducati et attendre que quelques pilotes s'élancent avant lui, de toute évidence lassé de servir de lièvre.

En piste, Oliveira signait le deuxième temps à une poignée de centièmes de Martín. Mais, très vite, ces qualifications ont perdu un atout majeur avec une grosse chute de Viñales au virage 10, où l'Aprilia a catapulté son pilote dans les airs dans un highside initié à près de 150 km/h et qui l'a vu atterrir lourdement sur le dos. Tandis que la moto s'est arrêtée en piteux état contre un muret, le pilote espagnol se relevait péniblement.

Un peu plus tard, le drapeau à damier déjà sorti, c'est Álex Márquez qui a chuté au virage 10. Avec les drapeaux jaunes, plus personne n'a réussi à améliorer son chrono, et notamment Bagnaia qui arrivait juste derrière et a ainsi perdu son dernier time attack.

 

La pole record de Martín a donc été confirmée devant les deux Aprilia du team Trackhouse, Oliveira suivi de Fernández. Bagnaia partira de la deuxième ligne aux côtés d'Álex Márquez et de Franco Morbidelli. Viñales apparaît en septième position devant Fabio Di Giannantonio et Enea Bastianini, tandis que les KTM de Pedro Acosta et Brad Binder sont en quatrième ligne avec la Ducati de Bezzecchi.

La grille de départ est désormais établie pour la course sprint qui s'élancera cet après-midi à 15h et le Grand Prix de dimanche, à 14h.

Lire aussi :

GP d'Allemagne MotoGP - Q2

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h V-max
1 Spain J. Martín Pramac Racing 89 Ducati 9

1'19.423

  165.216  
2 Portugal M. Oliveira Trackhouse Racing Team 88 Aprilia 10

+0.048

1'19.471

0.048 165.116  
3 Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 8

+0.220

1'19.643

0.172 164.760  
4 Italy P. Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 9

+0.326

1'19.749

0.106 164.541  
5 Spain Á. Márquez Gresini Racing 73 Ducati 8

+0.368

1'19.791

0.042 164.454  
6 Italy F. Morbidelli Pramac Racing 21 Ducati 9

+0.523

1'19.946

0.155 164.135  
7 Spain M. Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 5

+0.527

1'19.950

0.004 164.127  
8 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 8

+0.534

1'19.957

0.007 164.113  
9 Italy E. Bastianini Ducati Team 23 Ducati 9

+0.555

1'19.978

0.021 164.070  
10 Spain P. Acosta Tech 3 31 KTM 9

+0.925

1'20.348

0.370 163.314  
11 South Africa B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 9

+1.023

1'20.446

0.098 163.115  
12 Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 8

+1.290

1'20.713

0.267 162.576  
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent EL2 - Oliveira au top d'une séance pleine de prudence
Article suivant La grille de départ pour le sprint du GP d'Allemagne MotoGP

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France