Smith "va certainement commencer la saison" avec Aprilia

Pour le moment, Smith remplace Iannone lors des essais, mais son intérim se prolongera tant que l'Italien ne sera pas fixé sur son sort. Selon le patron du programme Aprilia, cela ne se fera que pendant l'été.

Smith "va certainement commencer la saison" avec Aprilia

Six mois après la suspension d'Andrea Iannone, son équipe attend toujours de savoir quel sera le sort du pilote italien afin de se projeter vers l'avenir. À la fois celui à moyen terme, car il lui faut définir son line-up pour 2021, et celui à court terme puisque la saison 2020 commencera dans moins d'un mois.

Un recours au TAS a été déposé par Iannone afin de tenter d'obtenir la levée de la sanction qui lui interdit de prendre part à une compétition de la FIM jusqu'en juin 2021. Les délais administratifs sont toutefois longs et Massimo Rivola, administrateur délégué d'Aprilia Racing, se résout à présent à ce que le pilote manque le début du championnat, comptant sur une décision "dans le courant de l'été".

Lire aussi :

Bradley Smith se trouve dans une situation délicate, étant engagé avec WithU Motorsport (lié au team Petronas du MotoGP) pour disputer la saison de MotoE. Le calendrier vient d'en être confirmé, avec une course en marge des Grands Prix d'Espagne, d'Andalousie et de Saint-Marin, et deux courses pendant les Grands Prix d'Émilie-Romagne et de France.

"Je pense que le manager de Bradley a informé l'équipe MotoE qu'il remplacera Iannone jusqu'à nouvel ordre", souligne Massimo Rivola dans une interview à Speedweek. "Bradley est notre pilote d'essai et de réserve. Il va donc certainement commencer la saison pour nous. C'est une bonne décision de le promouvoir provisoirement en tant que pilote régulier. Bradley pilotera jusqu'à ce qu'Andrea Iannone soit de nouveau disponible. Nous saurons dans le courant de l'été si Andrea sera autorisé à reprendre la piste cette année ou non."

Le responsable italien se dit "confiant" de voir son pilote revenir cette saison. Toutefois, si la sanction de Iannone n'était pas levée, Smith serait-il aussi un candidat au poste de titulaire pour 2021 ? "Oui, pourquoi pas", répond Massimo Rivola. Mais, interrogé notamment sur les chances d'Oliveira, Bagnaia, Nakagami, Crutchlow et Zarco, il prend garde à ne pas s'engager. "Dans le cas où Andrea ne serait pas disponible pour nous en 2021, il y a toujours une belle sélection de pilotes sur le marché. Si les pilotes mentionnés sont disponibles, je serais heureux que nous puissions en obtenir un."

Lire aussi :

"Nous devons nous demander si nous pouvons trouver un pilote expérimenté, car notre moto est complètement neuve et pas encore mûre, nous devons encore la développer", souligne le responsable italien. "Mais, pour être honnête, nous nous concentrons pour le moment sur la possibilité qu'Andrea Iannone puisse à nouveau être disponible dans un avenir proche. C'est pourquoi nous n'avons pour le moment mené de négociations avec aucun pilote. Mais quand il sera clair que nous devrons remplacer Andrea, nous étudierons sérieusement la question."

"Nous avons pris la décision d'attendre la décision TAS pour Andrea. Cette décision nous désavantage dans la recherche d'un pilote, j'en suis conscient. Dans le même temps, il est juste pour notre pilote que nous lui montrions notre loyauté et le fait que nous croyons en son innocence. Dix-huit mois est une sanction sévère pour une personne innocente. Il n'aurait pas dû être sanctionné du tout, mais désormais nous devons vivre avec cela."

partages
commentaires
Viñales a retrouvé le motocross et Jerez

Article précédent

Viñales a retrouvé le motocross et Jerez

Article suivant

Premier test collectif à Misano dès demain

Premier test collectif à Misano dès demain
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021