Test Valence, J2 - Les Yamaha restent au sommet

Comme hier, trois Yamaha ont verrouillé le haut du classement lors de la seconde journée du test de Valence, le premier réunissant le plateau MotoGP avec les nouveautés prévues pour 2020.

Test Valence, J2 - Les Yamaha restent au sommet

La deuxième journée du test de Valence s'est déroulée dans des conditions stables, un peu plus clémentes que celles des derniers jours grâce à un léger gain de température. Il a toutefois fallu attendre près d'une heure avant de voir les premières MotoGP en piste ce matin, mais les équipes sont vite entrées dans le vif du sujet pour reprendre les essais entamés hier.

Lire aussi :

Cette journée a été marquée par plusieurs problèmes techniques, à l'image de l'incendie qui s'est déclaré sur l'Aprilia d'Andrea Iannone, provoquant une longue interruption au drapeau rouge. S'il est resté placide sur le moment, aidant un commissaire à éteindre le feu en tenant sa moto pourtant ravagée par les flammes, le pilote italien n'a rien caché de sa colère lorsqu'il est rentré au stand. Une séance décidément bien difficile pour Aprilia, alors qu'aucune nouveauté substantielle n'est disponible pour le moment et que l'équipe se dédie principalement à l'électronique.

Plus tard, Valentino Rossi a dû s'arrêter alors que de la fumée s'échappait de sa M1. Ce matin, ce sont les pilotes Honda Stefan Bradl et Marc Márquez qui ont été bloqués, en l'occurrence en voulant quitter son stand avec l'évolution de la RC213V dans le cas du Champion du monde. Quelques chutes ont également émaillé cette journée, pour Iker Lecuona, Pol Espargaró, Cal Crutchlow ou encore Brad Binder.

Márquez face aux Yamaha

Du côté des chronos, alors qu'il a longtemps interrompu ses essais Maverick Viñales les a repris dans l'après-midi et a mené un time attack qui l'a placé au sommet du classement, avec le premier temps de la semaine en 1'29. Ce matin, c'est Marc Márquez qui a mené la feuille des temps avec un temps de 1'30"950 établi durant son premier run, au guidon de la version 2019 de la Honda, avant la prise de pouvoir de Franco Morbidelli peu avant midi (1'30"803).

Passé cette fois au guidon de la moto de 2020 avec laquelle il a chuté hier, le pilote Repsol Honda a répliqué en 1'30"664 et c'est ensuite Fabio Quartararo qui s'est porté en tête en 1'30"591. Au guidon de la Yamaha satellite, le Français a encore abaissé la référence en tournant en 1'30"013, un temps plus rapide que celui qui dominait hier et qui a résisté jusqu'au retour de Viñales en fin de journée. Le pilote espagnol n'a plus été battu dans les dernières minutes de la séance et, avec le troisième temps de Franco Morbidelli, c'est encore sur un triplé Yamaha que s'est conclue cette journée.

Le quatrième temps revient à Cal Crutchlow, malgré sa chute cet après-midi. Le pilote LCR a poursuivi son travail de comparaison entre la version actuelle de la Honda et le prototype proposé par la marque. Les pilotes Suzuki disposaient eux aussi de nouveautés notables, puisqu'une évolution de moteur leur était proposée, et on les retrouve en cinquième et sixième positions au terme de cette journée, devant Marc Márquez. Alors que KTM a fait débuter un nouveau châssis et mené une séance très convaincante, Pol Espargaró s'est classé huitième devant Valentino Rossi, comme hier détaché des autres pilotes Yamaha.

Lire aussi :

Les premières Ducati ne sont que dixième et 11e. Alors que Danilo Petrucci est au repos à cause d'une tendinite, le constructeur a confié son programme d'essais à Jack Miller. L'objectif de ce test était de travailler en pneus très usés, afin de simuler les conditions de course, et d'évaluer des nouveautés moteur mais surtout un nouveau châssis qui a beaucoup plu à Andrea Dovizioso lors de sa première prise de contact. Rappelons que le clan Ducati est également privé de Pecco Bagnaia, blessé.

Álex Márquez poursuit son apprentissage et c'est ainsi qu'on l'a vu rouler avec Cal Crutchlow et avec son frère. Il s'est cette fois classé 20e, alors que la dernière position revient à un autre rookie, Brad Binder, resté en piste longuement avant de chuter en toute fin de journée. Le meilleur temps parmi les débutants revient toutefois à Iker Lecuona, 15e.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste la semaine prochaine, pour un dernier test organisé lundi et mardi à Jerez avant la pause hivernale. 

Spain Test Valence, J2 - Classement à 17h

Pos. Pilote Moto Temps/Écart Tours
1
Yamaha 1'29.849 67
2
Yamaha
+0.164
64
3
Yamaha
+0.265
52
4
Cal Crutchlow
Honda
+0.467
73
5
Joan Mir
Suzuki
+0.578
61
6
Álex Rins
Suzuki
+0.654
57
7
Marc Márquez
Honda
+0.707
71
8
Pol Espargaró
KTM
+0.836
46
9
Valentino Rossi
Yamaha
+0.932
68
10
Jack Miller Ducati +1.005
59
11
Andrea Dovizioso
Ducati
+1.294
42
12
Ducati
+1.409
63
13
Ducati
+1.575
40
14
Dani Pedrosa (t)
KTM
+1.621
48
15
KTM
+1.666
57
16
Aprilia
+1.677
43
17 Karel Abraham
Ducati
+1.748
59
18
Honda
+1.808
54
19
Aprilia
+1.951
38
20
Honda
+2.386
79
21
Aprilia
+2.400
32
22
KTM
+2.518 66
-
Ducati
-
 
-
KTM
-
 

(r) rookie ; (t) pilote d'essais

partages
commentaires
Des douleurs à l'épaule stoppent Petrucci

Article précédent

Des douleurs à l'épaule stoppent Petrucci

Article suivant

Iannone et l'Aprilia en feu : "J'ai eu peur, c'est normal"

Iannone et l'Aprilia en feu : "J'ai eu peur, c'est normal"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021