MotoGP GP d'Argentine

L'usant périple de Nakagami jusqu'à la 10e place sur la grille

Les péripéties ont été nombreuses pour Takaaki Nakagami ces derniers jours, entre le forfait qui n'a duré qu'une journée, son voyage express, une séance conclue en tête et des promesses avant le GP d'Argentine prévu ce dimanche.

Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Les EL1 ont été à l'image de la surprenante semaine de Termas de Río Hondo puisque le leader de la séance n'était pas censé participer au week-end 24 heures plus tôt. Disputée samedi après l'annulation des essais de vendredi en raison du retard pris par un avion-cargo qui transportait le matériel de plusieurs équipes, cette séance a en effet été menée par Takaaki Nakagami, touché par une contamination au COVID-19 en début de semaine.

Bien qu'asymptomatique, le Japonais a d'abord cru qu'il devrait faire une croix sur le déplacement en Argentine et LCR a ainsi annoncé son forfait jeudi. Le retard pris dans l'entame du week-end et une successions de tests négatifs ont permis à Nakagami de sauter dans un avion pour prendre part à ce troisième rendez-vous de la saison.

Le pilote a poussé les portes de son hôtel aux alentours de minuit vendredi soir, alors que l'avion-cargo se faisait encore attendre. Une douzaine d'heures plus tard, il a donc réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais du week-end, ne semblant pas plus perturbé par le décalage horaire que par le coronavirus.

"Je pense que c'est bien qu'il n'ait pas beaucoup dormi parce qu'il a été très rapide !", s'amusait son patron Lucio Cecchinello, interrogé par le site officiel du MotoGP. L'ancien pilote a par la suite fait part de son admiration : "Je pense qu'il est arrivé avec une grosse adrénaline [vendredi] ! On n'arrivait pas à croire que ce soit possible, on est vraiment impressionnés. Évidemment, la première place était peut-être un trop grand rêve."

Takaaki Nakagami

La suite de la journée a en effet été moins spectaculaire pour Nakagami, sorti du top 10 en EL2 mais ensuite auteur du deuxième temps en Q1, ce qui lui a permis d'accéder à la deuxième partie des qualifications pour la première fois en 2022. Finalement dixième sur la grille de départ, il ne cachait pas que l'enchaînement des péripéties commençait à altérer son état de forme.

"Évidemment, c'était très chargé et sincèrement, maintenant je suis très fatigué parce qu'après le long vol et en arrivant directement [sur le circuit] pour les essais libres cet après-midi, j'ai usé beaucoup d'énergie", précisait le pilote LCR à l'issue des qualifications. "Je vais essayer de bien dormir ce soir et d'être prêt pour la course de demain."

Une course dans laquelle Nakgami a l'espoir d'accrocher un top 5 après lequel il court depuis le Grand Prix de Styrie l'été dernier : "Depuis la dixième place, je pense qu'on a une chance de se battre pour le groupe de tête. Je vais faire de mon mieux parce que j'aime vraiment cette piste. J'espère qu'on pourra se battre pour le top 5 ou le top 6."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pol Espargaró juge "impossible" les "dangereux" GP sur deux jours
Article suivant Viñales confirme ses progrès au guidon de l'Aprilia

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France