Verstappen et Albon ont testé l'Aston Martin Valkyrie

Les deux pilotes de Formule 1 ont pu participer à une séance d'essais pour découvrir le prototype de l'hypercar Valkyrie.

Pilotes de l'écurie Red Bull Racing en Formule 1, Max Verstappen et Alexander Albon ont tous les deux eu l'occasion de tester le prototype VP1 de l'Aston Martin Valkyrie. Propulsée par un V12 atmosphérique de 6,5 litres, l'hypercar est le fruit de la collaboration entre Red Bull Advanced Technologies et le constructeur britannique, avec la participation d'Adrian Newey. Les premiers exemplaires de route doivent être livrés d'ici la fin de l'année, tandis qu'un modèle de course sera dérivé pour permettre l'engagement d'Aston Martin dans la future catégorie Le Mans Hypercar en Endurance. 

Lire aussi :

Le test s'est déroulé sur le circuit de Silverstone avec la VP1 dotée d'une livrée largement inspirée de Red Bull, mais aussi en présence des exemplaires VP2 et VP3 confiés pour l'occasion à Chris Goodwin, Darren Turner et Alex Lynn

"J'étais l'an dernier à Silverstone pour observer le premier roulage de l'Aston Martin Valkyrie lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, mais c'est toujours mieux d'être soi-même derrière le volant", se réjouit Max Verstappen. "Être l'un des premiers à piloter une voiture aussi folle que celle-ci était vraiment passionnant. C'était incroyable d'en avoir un premier aperçu. Bien sûr, elle est encore dans sa phase de développement mais on peut déjà ressentir le rythme, qui par rapport à une voiture normale est... assez différent ! L'Aston Martin Valkyrie et ses niveaux d'appui aérodynamique sont incroyables, elle a un look super agressif. C'était vraiment très plaisant."

La production de 150 Valkyrie pour la route est prévue, parmi lesquels huit prototypes de vérification. Ces "VP" sont destinés à différents programmes d'essais afin de valider les étapes successives du développement. Ce programme va s'intensifier tout au long de l'année, qui est la dernière unissant Red Bull et Aston Martin, puisque le constructeur a vu l'entrée récente au capital de Lawrence Stroll, qui va en prendre la présidence et lier le nom à l'écurie Racing Point pour devenir l'incarnation officielle de la marque en Formule 1. 

"C'était incroyablement excitant d'avoir cette opportunité de piloter l'Aston Martin Valkyrie", souligne Alexander Albon. "La première chose qui m'a frappé, c'est son aspect visuel, elle est géniale ! Elle se comporte aussi vraiment comme une voiture de course. Max a pu rouler avant moi, donc l'attente montait, et avoir la chance de la piloter était vraiment particulier. Il y a bien sûr encore du développement à faire, mais elle se comporte déjà très bien, notamment au niveau de l'équilibre dans les virages : c'est léger, c'est tranchant. C'est sûr, par rapport à une F1, il manque de l'appui, mais on ressent quand même les forces g dans les courbes et elle réagit clairement de manière plus proche d'une F1 qu'une voiture de route normale."

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre

1/10

Photo de: Red Bull Content Pool

2/10

Photo de: Red Bull Content Pool

3/10

Photo de: Red Bull Content Pool

4/10

Photo de: Red Bull Content Pool

5/10

Photo de: Red Bull Content Pool

6/10

Photo de: Red Bull Content Pool

7/10

Photo de: Red Bull Content Pool

8/10

Photo de: Red Bull Content Pool

9/10

Photo de: Red Bull Content Pool

10/10

Photo de: Red Bull Content Pool

partages
commentaires
"Aller vers le succès" guidera chaque décision de Peugeot Sport

Article précédent

"Aller vers le succès" guidera chaque décision de Peugeot Sport

Article suivant

Aston Martin suspend son programme Hypercar pour Le Mans

Aston Martin suspend son programme Hypercar pour Le Mans
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021